Laure Laüt  -  Cristina Gandini  | (Dir.)

Regards croisés sur le Berry ancien : sites, réseaux, territoires.

  • Édition :

    ARCHEA / FERACF -Fédération pour l’Edition de la Revue Archeologique du Centre de la France (Tours, France).

  • Collection : Supplément à la "Revue archéologique du Centre de la France", n°45
  • Volume(s) : 1
  • Numéro ISBN13/EAN : 9782913272309
  • Prix : 27 €
  • Nombre de pages : 226
  • Dimensions : - x 30cm
  • Poids : 0 gr.

Présentation

Recherche multiscalaire et pluridisciplinaire, temps long, enquête sur le terrain et approche spatiale des données, voici les cinq piliers sur lesquels a reposé le PCR Berry, depuis 1998. Ce Projet Collectif de Recherche s’intéresse au territoire qui se partage aujourd’hui entre Berry et Bourbonnais, à l’origine celui du puissant peuple des Bituriges, qui deviendra après la conquête césarienne la civitas des Bituriges Cubes et à l’aube du Moyen Âge le diocèse de Bourges. Pour cerner les interactions entre dynamiques socio-économiques et dynamiques environnementales, de la Protohistoire au Moyen Âge, une palette variée d’outils a été utilisée, relevant de l’archéologie, de l’histoire, de la géographie et des sciences de la terre. Il s’agit de croiser les regards, comme l’indique le titre de ce nouvel opus, pour faire sauter, le plus souvent possible, les compartiments des disciplines, des périodes et des échelles d’études.
 
Après une introduction qui retrace l’aventure du PCR Berry, les onze contributions réunies abordent les structures d’économie et de pouvoir, la géographie religieuse et les modes d’exploitation du sol. Elles répondent à la volonté de développer les réflexions qui avaient été engagées en 2001 dans l’Atlas du Berry antique mais aussi de présenter de nouveaux sujets d’étude. Ainsi peut-on percevoir de façon toujours plus précise les structures, l’organisation et l’évolution du territoire biturige, depuis le Premier âge du Fer jusqu’à la fin de l’Antiquité et dans certains cas jusqu’au Moyen Âge. En conclusion est proposé un bilan des choix méthodologiques et des résultats les plus significatifs, à l’issue de ce travail collectif.

Sommaire

Introduction Générale, Cristina Gandini et Laure Laüt.

 
À l’échelle du site : naissance et développement de quatre agglomérations
 

  • La carte archéologique de Châteaumeillant-Mediolanum (Cher), Marion Bouchet.
  • Argentomagus (Saint-Marcel, Indre) : Contraintes du site et dynamiques urbaines, Françoise Dumasy et Ludivine Lebrun.
  • Neriomagus/Aquae Nerii (Néris-les-Bains, Allier) : religion, thermalisme et artisanat, Joël Courchay et Clémence Champion.
  • Essai sur la formation d’Issoudun (Indre) jusqu’au xiiie s., Armelle Querrien, avec la collaboration de Coraline Luzet.
  • Approche comparée de trois sites urbains de la cité des bituriges cubes, Françoise Dumasy.

 
À l’échelle du terroir : la terre et la route
 

  • Approches comparées du mobilier hors-site : peut-on cerner l’espace agraire antique ? Nicolas Poirier et Laure Laüt.
  • Mobilité ou immobilité du réseau viaire dans la longue durée ? Le cas de la région de Sancergues (Cher), Nicolas Poirier.

 
À l’échelle du territoire : réseaux de peuplement, marqueurs du pouvoir
 

  • Approche archéologique des réseaux de peuplement et centres de pouvoir sur le territoire -du Berry à l’âge du Fer, Olivier Buchsenschutz, Christophe Batardy et Aline Bohet.
  • Sanctuaires, territoire et peuplement : Réflexions sur l’implantation des lieux de culte dans la cité biturige, Simon Girond.
  • Approche spatiale et circulation monétaire dans une cité de Gaule romaine, Philippe Charnotet.
  • L’expansion chrétienne de l’Antiquité tardive au haut Moyen Âge (ive-xie s.), Jacques Péricard et Anne Bouissière, avec la collaboration de Laure Laüt.
     
    Conclusion générale.
    Cristina Gandini et Laure Laüt.