Chargement
Veuillez patienter...

Centre archéologique européen de Bibracte


Dernière modification : 4 novembre 2016

L’animation et la gestion d’un vaste programme de recherche archéologique est la mission première de BIBRACTE / Centre archéologique européen. Initié à l’origine par l’équipe de Protohistoire celtique de l’ENS, en 1984, ce programme de recherche a pour champ d’application l’oppidum gaulois de Bibracte sur le Mont Beuvray, témoignage archéologique le plus emblématique de la première génération de villes dont s’est couverte l’Europe moyenne, avant même l’annexion de la plus grande partie de son territoire par l’Empire romain.

A cause de cet intérêt exceptionnel, Bibracte intéresse une large communauté archéologique, dispersée dans différents pays européens, voire même au-delà. Le ministère français de la Culture, en mettant à sa disposition les moyens qui lui permettent d’accueillir en permanence des chercheurs et étudiants issus d’une dizaine de pays, a ainsi créé un outil unique, le Centre archéologique européen.

Un programme européen de recherche

L’oppidum de Bibracte est soumis à un vaste programme de recherche pluridisciplinaire qui s’appuie sur les compétences d’une trentaine de chercheurs associés et l’implication des étudiants d’une huitaine d’universités. Ce programme – sans aucun doute le plus important consacré à un site archéologique protohistorique européen – permet d’étudier le développement et le fonctionnement de cette ville représentative des derniers temps de la civilisation celtique.

La recherche est tout d’abord axée sur la connaissance de l’histoire de la ville antique de Bibracte, de sa naissance et de son développement jusqu’à son abandon. Parallèlement, des équipes sont chargées d’étudier l’environnement naturel et humain du mont Beuvray au cours des siècles.

Un second objectif est de comprendre l’organisation du site, les espaces collectifs, les quartiers et leur évolution, les fortifications. Le troisième objectif est l’examen de la vie quotidienne des Gaulois de Bibracte, à travers les vestiges liés à l’artisanat, à l’alimentation et au commerce.

Restitution de la Porte du Rebout, oppidum de Bibracte
Restitution de la Porte du Rebout, oppidum de Bibracte

 
 
C’est à Glux-en-Glenne, dans la Nièvre, que se situe le bâtiment du centre de recherche, qui abrite également le siège social de BIBRACTE.

 
 
Le Centre Archéologique à Glux en Glenne Musée de Bibracte, vue extérieure
Musée de Bibracte, espace intérieur