Le monde selon Cassius Dion : Autopsis, savoirs empruntés et représentations

Guy Lachenaud, Professeur émérite de langue et littérature grecques (Université Paris X Nanterre)


Dernière modification : 23 mars 2018

Jeudi 22 mars 2018 à 17h30, salle F (escalier D, 1er étage), École normale supérieure, 45, rue d’Ulm, 75005 Paris.
 
Séminaire commun : « Histoire de l’art antique et archéologie classique » - « Grèce de l’Est-Grèce de l’Ouest. Migrations, colonisations, fondations »

Séminaire Grèce de l’Est-Grèce de l’Ouest 22 mars 2018
Séminaire Grèce de l’Est-Grèce de l’Ouest 22 mars 2018

Exemplier :
 
1. (préface) Fr. 2.4 : τὰ μὲν γὰρ τῶν Ῥωμαίων πάντα κατὰ δύναμιν ἐπέξειμι, τῶν δὲ δὴ λοιπῶν τὰ πρόσφορα αὐτοῖς μόνα γεγράψεται. « Je vais parcourir autant que possible l’ensemble de ce qui concerne les Romains tandis que pour les autres peuples je n’écrirai que ce qui est en rapport avec eux. »
 
2. (Juifs) 37.16.3-17.4 : « En effet, renseignés sur leur pratique superstitieuse, les assaillants ne se donnaient guère de peine le reste du temps, mais chaque fois que ces journées revenaient, ils livraient leurs assauts.4 Ainsi les défenseurs furent capturés un jour de Cronos […] 17.1 J’ignore depuis quand ce nom (Juifs, Judée-Palestine) leur a été attribué, mais il s’applique aussi à tous les autres hommes qui bien qu’appartenant à un autre peuple, observent leur coutume. Cette nation est aussi présente parmi les Romains […] (le dieu « ineffable et invisible » dont bien des écrivains ont parlé)
 
3. (le trophée, triomphe de Pompée) 37.21.2 : καὶ γραφὴν ἔχον ὅτι τῆς οἰκουμένης ἐστι, « dont l’inscription disait qu’il s’agissait d’un trophée remporté ‘sur le monde habité’ ».
 
4. (Parthes) 40.15.1 : « Cela étant, beaucoup ayant traité de leur race (γένους), de leur pays (χώρας) et de la particularité de leurs mœurs (ἰδιότητος τῶν ἐπιτηδευμάτων), je n’ai pas l’intention de les exposer. Voici cependant leur armement et leur mode de combat (en effet il convient que mon récit donne ces précisions, puisqu’elles sont désormais utiles) »
 
5. (discours d’Agrippa) 52.27.3 : αὐτοί τε τοσοῦτον ἀπὸ τῶν τῆς ἀρχῆς ἐσχατιῶν ἀπηρτημένοι καὶ πολεμίους ἑκασταχόθι προσοικοῦντας ἔχοντες, « nous qui sommes si éloignés des extrémités de l’empire et qui avons de tous côtés comme voisins des ennemis ».
 
6. (une seconde préface) 53.19.4-5 : « De plus, à cause de la taille de l’empire et de la multiplicité des événements, il est très difficile d’être précis : 5 en effet, beaucoup de choses se passent à Rome, et dans les pays qui lui sont soumis (τῷ ὑπηκόῳ αὐτῆς), et il ne se passe pas un jour ou presque sans qu’il se produise quelque chose chez nos ennemis, et il est difficile de savoir clairement ce qui se passe, à moins de faire partie des acteurs et, en réalité, la plupart des gens n’en entendent même pas parler. »
 
7. (marques d’honneurs) 62.23 : Tiridate se rend à Corbulon et dépose son diadème sur le buste de Néron.
 68.17 : Trajan contre les Arméniens et les Parthes, « sous prétexte que le roi d’Arménie, au lieu de recevoir de lui le diadème, l’avait reçu du roi des Parthes ». Cf. 68.30 : Trajan donne un diadème à Parthamaspatès qu’il proclame roi.
 
8. (portes de Thrace) 74.14 : Καὶ εἶδον ἐγὼ τά τε τείχη..., ἐτεθεάμην δὲ αὐτὰ καὶ ἑστηκότα καὶ ἠκηκόειν αὐτῶν καὶ λαλούντων.


Organismes partenaires :

AOrOc - UMR 8546-CNRS/ENS CNRS-Centre National de la Recherche Scientifique ENS - École normale supérieure - PSL EPHE - École Pratique des Hautes Études Investissement d’avenir - ANR LabEx TransferS