VERGER Stéphane

Directeur de l’UMR 8546 AOrOc


Dernière modification : 22 septembre 2017

Directeur d’études à l’École Pratique des Hautes Etudes

 

Directeur de l’UMR 8546 AOrOc « Archéologies et philologie d’Orient et d’Occident » (CNRS – École normale supérieure, EPHE)

Équipe : Hellénismes d’Asie et civilisations orientales

 

Contacter Stéphane VERGER
Dépôts dans HAL-SHS

 

Page personnelle sur Academia

 THÉMATIQUE DE RECHERCHE / Intitulé de chaire à l’EPHE : Sociétés protohistoriques et cultures méditerranéennes au premier millénaire avant J.-C.

Thématique des principales recherches en cours

Mes travaux actuels portent essentiellement sur l’étude des circulations et des transferts culturels sur les rives septentrionales de la Méditerranée aux VIIe-Ve siècles avant J.-C., à travers quatre domaines géographiques tests qui permettent de mener une enquête comparative de longue haleine : (1) les circulations entre la Gaule centrale, le Languedoc, la Sicile et le domaine égéen ; (2) la place de l’Italie du nord dans la transmission des faits culturels, idéologiques et politiques vers le domaine hallstattien oriental et occidental ; (3) les circuits intra- et inter-balkaniques, à travers les fouilles des niveaux archaïques d’Apollonia d’Illyrie et l’étude de la distribution des parures indigènes de l’Âge du Fer des Balkans centraux en Méditerranée ; (4) la structuration des relations entre les cités grecques et les cultures anatoliennes (lydienne) et orientales (perse) en Éolide, c’est-à-dire au débouché de la voie fluviale de l’Hermos – la route royale perse d’époques archaïque et classique – à travers les opérations de terrain à Kymé d’Éolide.

Thématiques des conférences à l’EPHE

2005-2006 – Les circulations de parures entre la Gaule et la Méditerranée aux VIIe-VIe siècles avant J.-C.

 

2006-2007 – Les tombes à char de l’âge du Fer en France (chargé de conférences : P. MÉNIEL ; directeur d’études invités : M. OSANNA)

 

2007-2009 – La sculpture monumentale protohistorique en Europe (chargé de conférences : P. MÉNIEL ; directeur d’études invité : J. METZLER)

 

2009-2010 – L’Art des Situles (chargé de conférences : L. OLIVIER)

 

2010-2011 – Le vêtement féminin à l’âge du Fer (chargé de conférences : L. OLIVIER)

 

2011-2012 – Du bouclier d’Achille au bouclier de Diviciac. Recherches sur l’armement défensif au premier millénaire avant J.-C. (professeur invité TransferS : P. POCCETTI)

 

2012-2013 – S’asseoir, s’asseoir en tailleur, s’allonger en Méditerranée et dans la monde celtique au premier millénaire avant J.-C. (directeur d’études invité : F. SIRANO)

 

2013-2014 – Organisation, espaces et pratiques du pouvoir dans les sociétés de l’âge du Fer (directeur d’études invité : F. PIRSON ; professeur invité TransferS : M. OSANNA)

 

 PRINCIPALES ACTIVITÉS DE TERRAIN EN COURS

Depuis 2004 – membre de la Mission archéologie franco-albanaise d’Apollonia d’Illyrie : programme topographique sur la ville haute et étude de la céramique archaïque et classique (voir les chroniques annuelles dans les MEFRA depuis 2007)

 

Depuis 2009 – membre de la mission archéologique turque de Klaros : étude du mobilier métallique du sanctuaire grec

 

Depuis 2009 – membre de la mission archéologique italienne de Kymé d’Éolide

 

Depuis 2012 – directeur de la Mission Archéologique Française en Éolide du Ministère des Affaires Étrangères et Européennes (voir Anatolia antiqua 21, 2013, pp. 245-259)

 

 ACTIVITÉS RÉCENTES ET DIFFUSION DE LA RECHERCHE

2008 – coordination scientifique, avec P. CATALANO et J. SCHEID, de « Rome et ses morts. L’archéologie funéraire dans l’Occident romain », Les Dossiers d’Archéologie 330.

 

2010 – coordination scientifique, avec M. OSANNA, coordination scientifique de « Palais en Méditerranée de Mycènes aux Tarquins », Les Dossiers d’archéologie 339.

 

2012-2014 – Commissaire scientifique de l’exposition « Une Odyssée gauloise. Parures de femmes à l’origine des échanges entre la Grèce et la Gaule » au musée Henri Prades de Lattes (responsable : L. PERNET) et au musée de la civilisation celtique de Bibracte (responsable : V. GUICHARD).

 

 PARCOURS ET FONCTION

Cursus

1984-1988 – Élève à l’École normale supérieure (Ulm)

 

1987 – Agrégation d’Histoire

 

1994 – Doctorat d’Archéologie à l’Université de Bourgogne (dir. Cl. ROLLEY)

 

2005 – Habilitation à diriger des recherches à l’EHESS (dir. J. GUILAINE)

 

 FONCTIONS PRINCIPALES

1988-1989 – Service National (Commissariat de l’exposition Archéologie de la France au Grand Palais)

 

1989-1992 – AMN à l’Université de Paris I, UFR d’Histoire de l’Art et d’Archéologie

 

1992-1995 – Membre de l’École française de Rome

 

1995-1999 – Maître de conférences à l’Université de Bourgogne

 

1999-2005 – Directeur d’études pour l’Antiquité à l’École française de Rome

 

Depuis 2005 – Directeur d’études deuxième classe à l’EPHE, IVe section (Sciences historiques et philologiques)

 

Autres fonctions dans l’enseignement supérieur et dans l’administration de la recherche

1996-1999 et depuis 2008 – Professeur à l’École du Louvre en Antiquités étrusques et italiques

 

1997-1999 – Président du Département d’Histoire de l’Art et d’Archéologie de l’Université de Bourgogne

 

1998-1999 – Membre nommé de la section 21 du CNU

 

Depuis 2006 – Coordonnateur pédagogique de l’École Européenne de Protohistoire de Bibracte

 

2008-2009 – Membre nommé de la section 32 du CNRS

 

2009-2010 – Responsable de l’équipe Antiquité de l’EA 4115 HISTARA de l’EPHE

 

2009-2010 – Délégué scientifique pour l’Archéologie à l’AERES

 

Depuis le 1er janvier 2011 – Directeur de l’UMR 8546 « Archéologies et philologie d’Orient et d’Occident » (CNRS – École normale supérieure, EPHE)

 

Depuis 2011 – Co-responsable du séminaire spécialisé « Grèce de l’est, Grèce de l’ouest » (UMR 8546-ENS)

 

Depuis 2011 – Membre du bureau du labex TransferS « Transferts culturels, traductions, interfaces » (idex PSL*)

 

Depuis 2012 – Membre du Conseil de la Recherche de l’IdEx Paris Sciences et Lettres

 

 AUTRES

Depuis 1996 – Membre du Conseil scientifique de Bibracte – Centre archéologique européen

 

Depuis 2003 – Membre étranger de l’Istituto di Studi Etruschi ed Italici

 

Depuis 2007 – Membre du Comité de l’Archéologie du CNRS

 

Depuis 2007 – Responsabilité de la collaboration entre l’ENS et l’EA 4115 dans le cadre de la mise en valeur des archives scientifiques de Claude ROLLEY, données par ses héritiers à l’ENS.

 

Depuis 2010 – Chargé de mission au Musée du Louvre, Département des Antiquités Grecques, Étrusques et Romaines

 

Membre des comités de lecture ou de rédaction des revues Anabases (jusqu’en 2011), Archeologia Classica (Rome), SIRIS (Matera), Perpective (INHA, Paris, jusqu’en 2013) et Archéopages (INRAP, Paris). Membre du comité scientifique des suppléments à Archeologia classica (Rome) et de la collection Studi archeologici (éditions Aracne, Università di Napoli-Federico II)

 

Responsabilités de programmes de recherche européens

2004-2005 – Conception et coordination, avec Paola CATALANO (Soprintendenza archeologica di Roma) du programme « Vivere e morire a Roma e nell’Impero romano. Nuove prospettive dell’archeologia funeraria », dans le cadre du programme européen Culture 2000. Institutions co-organisatrices : Soprintendenza archeologica di Roma, École française de Rome, Collège de France, University of Cambridge.

 

2007 – Responsable du programme « La mort dans l’Empire Romain » de l’European Science Foundation en collaboration avec H. DUDAY (EPHE III) et J. SCHEID (Collège de France). Organisation de la rencontre « La mort dans l’Empire Romain » (INHA et Fondation Hugot, 11-13 octobre 2007).

 BIBLIOGRAPHIE ABRÉGÉE

Livres

B. LAMBOT et St. VERGER, Une tombe à char de La Tène ancienne à Semide (Ardennes), Mémoire de la Société Archéologique champenoise, Reims 1995.

 

St. VERGER (éd.), Rites et espace en pays celtique et méditerranéen, Collection de l’Ecole française de Rome, 276, Rome 2000.

 

J. GOMEZ DE SOTO et St. VERGER, Le casque celtique de la grotte d’Agris (IVe siècle avant J.-C.), Angoulême 1999.

 

A. JACQUES, St. VERGER et C. VIRLOUVET (éd.), Italia Antiqua : envois de Rome des architectes français en Italie et dans le monde méditerranéen aux XIXe et XXe siècles, Paris 2002.

 

X. DOPRÉ, S. RIBICHINI et St. VERGER (éd.), Saturnia Tellus. Lo spazio consacrato nel mondo italico, fenicio-punico, iberico e celtico, Rome 2008.

 

D. VITALI et St. VERGER (éd.), Tra mondo celtico e mondo italico. La necropoli di Monte Bibele, Bologne 2008.

 

B. LAMBOT et St. VERGER, Jean-Baptiste COUNHAYE, sa collection à la mairie de Suippes et l’archéologie champenoise au XIXe siècle, Châlons-sur-Marne 2010.

 

St. VERGER et L. PERNET (dir.), Une Odyssée gauloise. Parures féminines à l’origine des premiers échanges entre la Grèce et la Gaule, Arles, Errance, 2013.

 

 ARTICLES

Les sociétés de la fin de l’âge du Bronze et de l’âge du Fer au nord des Alpes

L’épée du guerrier et le stock de métal : de la fin du Bronze ancien à l’Âge du Fer, dans Gilbert KAENEL et Philippe CURDY (dir.), L’Âge du Fer dans le Jura, Lausanne, 1992, p. 135-151.

 

Avec J.-P. NICOLARDOT, Le dépôt des Granges-sous-Grignon (Grignon, Côte-d’Or)", dans Claude MORDANT, Michel PERNOT et Valentin RYCHNER (éd.), L’Atelier du bronzier en Europe du XXe au VIIIe siècle avant notre ère, tome 3, Paris 1998, p. 9-32.

 

Les trois âges de la dame de Blanot, dans Cl. MORDANT, M. PERNOT et V. RYCHNER (éd.), L’Atelier du bronzier en Europe du XXe au VIIIe siècle avant notre ère, tome 3, Paris 1998, p. 33-39.

 

Du dépôt métallique à la tombe fastueuse. L’enfouissement des objets de luxe à la fin de l’Âge du Bronze, Les premiers princes celtes (2000 à 750 avant J.-C.). Autour de la tombe de Saint-Romain-de-Jalionas, Grenoble 1990, p. 53-71.

 

Avec J.-P. GUILLAUMET, Les tumulus de Saint-Romain-de-Jalionas. Premières observations, Les princes celtes et la Méditerranée, Paris 1988, p. 220-230.

 

Avec A. DUMONT, Ph. MOYAT et B. MILLE, Le dépôt de bronzes du site fluvial de La Motte à Agde (Hérault) », Jahrbuch des römisch-germanischen Zentralmuseums Mainz, 54, 2007, p. 85-171.

 

Enterré dans le souvenir d’une maison. À propos du tumulus 4 de la nécropole Gießhübel-Talhau de la Heuneburg dans la haute vallée du Danube, dans G. BARTOLONI et M.G. BENEDETTI (éd.), Sepolti tra i vivi. Evidenza ed interpretazione di contesti funerari in abitato. Atti del convegno internazionale (Università degli Studi di Roma « La Sapienza », 26-29 aprile 2006), Rome, Scienze dell’Antichità 14, 2008, p. 919-958.

 

La grande tombe de Hochdorf, mise en scène funéraire d’un « cursus honorum  » tribal hors pair, SIRIS, 7, 2006, p. 5-44.

 

Le défunt de la grande tombe celtique de Hochdorf : du chef de famille aristocratique au roi bienheureux, Histoire, archéologie et société, conférences académiques franco-chinoises, cahier n° 16 , Pékin 2013.

 

Partager la viande, distribuer l’hydromel. Consommation collective et pratique du pouvoir dans la tombe de Hochdorf, dans Mélanges en l’honneur d’Olivier BUCHSENSCHUTZ, 2013, pp. 495-504.

 

Qui était la princesse de Vix ? Propositions pour une interprétation historique, dans M. CÉBEILLAC-GERVASONI et L. LAMOINE (éd.), Les élites et leurs facettes. Les élites locales dans le monde hellénistique et romain, Rome-Clermont-Ferrand, 2003, p. 583-625.

 

La Dame de Vix : une défunte à personnalité multiple, dans J. GUILAINE (dir.), Sépultures et sociétés. Du Néolithique à l’Histoire, Paris 2009, p. 285-309.

 

De Vix à Weiskirchen. Les rites funéraires aristocratiques en Gaule du nord et de l’est au Ve siècle avant J.-C., MEFRA 107, 1995, p. 335-458.

 

Avec P.-Y. MILCENT et Chr. MOULHERAT, La butte Moreau à Mardié (Loiret) et les tombes aristocratiques du centre de la Gaule au Ve siècle avant J.-C., dans D. MARANSKI et V. GUICHARD (éd.), Les âges du Fer en Nivernais, Bourbonnais et Berry oriental. Regards européens sur les âges du Fer en France, Glux-en-Glenne, 2002, p. 117-150.

 

Les premières tombes à char laténiennes en Champagne, dans Fastes des Celtes entre Champagne et Bourgogne aux VIIe-IIIe siècles avant notre ère. Actes du colloque de l’Association française d’étude de l’Age du Fer tenu à Troyes en 1995, Reims, 2000, p. 271-294.

 

Une tombe à char oubliée dans l’ancienne collection Poinchy de Richebourg, MEFRA, 108,1996, p. 641-691.

 

Jean-Baptiste COUNHAYE et les tombes à char, dans B. LAMBOT, St. VERGER et alii, Jean-Baptiste COUNHAYE, sa collection à la mairie de Suippes et l’archéologie champenoise au XIXe siècle, Châlons-sur-Marne 2010, p. 179-262.

 

Société, politique et religion en Gaule avant la Conquête. Éléments pour une étude anthropologique, Pallas 80, 2009, p. 61-82.

 

Circulations et transferts entre la Méditerranée occidentale et l’Europe tempérée

Avec J. GUILAINE, La Gaule et la Méditerranée (13e – 8e siècles avant notre ère), dans Contacto cultural entre el Mediterráneo y el Atlántico (siglos XII - VIII a.n.e). La precolonización a debate, Madrid 2008, p. 219-237.

 

Les Étrusques, l’Italie du Nord et l’Europe transalpine (XIe - Ve s. av. J.-C.), Les Dossiers d’Archéologie 322, 2007, p. 94-101.

 

L’incinération en urne métallique : un indicateur des contacts aristocratiques transalpins, Actes du colloque « Vix et les éphémères principautés celtiques », Châtillon-sur-Seine, 1993, Paris, 1997, p. 223-238.

 

Les Celtes anciens et le banquet méditerranéen (VIIe-IVe siècle avant J.-C.), Histoire antique et médiévale, hors-série 20, 2009, p. 20-25.

 

Des objets languedociens et hallstattiens dans le sanctuaire d’Héra à Perachora, dans Th. JANIN (éd.), Mailhac et le premier Âge du Fer en Europe occidentale, Hommages à Odette et Jean TAFFANEL, Actes du colloque de Carcassonne (1997), Lattes, 2000, p. 387-414.

 

Des objets gaulois dans les sanctuaires archaïques de Grèce, de Sicile et d’Italie, CRAI, 2003, p. 525-573.

 

Dévotions féminines et bronzes de l’extrême Nord dans le thesmophorion de Géla, dans Fr. QUANTIN (dir.), Archéologie des religions antiques. Contributions à l’étude des sanctuaires et de la piété en Méditerranée (Grèce, Italie, Sicile, Espagne), Pau 2011, p. 15-76.

 

Archéologie du couchant d’été, dans J.-P. LE BIHAN et J.-P. GUILLAUMET (éd.), Routes du monde et passages obligés de la Protohistoire au Moyen Âge, Rennes 2010, p. 293-337.

 

Un graffite archaïque dans l’habitat hallstattien de Montmorot (Jura, France), Studi etruschi, 64, 1998, p. 265-316.

 

La culture de Golasecca et la complexité des échanges méditerranéens archaïques : dossiers et perspectives, dans Golasecca. Du commerce et des hommes à l’Âge du Fer (VIIIIe-Ve siècle av. J.-C.), Paris 2009, p. 111-114.

 

A propos des vieux bronzes du dépôt d’Arbedo. Essai de séquençage d’un ensemble complexe, dans G. Bataille et J.-P. GUILLAUMET (éd.), Les dépôts métalliques au second âge du Fer en Europe tempérée. Actes de la table ronde de Bibracte, 13-14 octobre 2004, Glux-en-Glenne, 2006, pp. 23-55.

 

540-520. Quelques synchronismes dans les relations entre l’Europe hallstattienne et les cultures de la Méditerranée occidentale, dans A. LEHOËRFF (éd.), Construire le temps. Histoire et méthodes des chronologies et calendrier des derniers millénaires avant notre ère en Europe occidentale, Glux-en-Glenne 2008, p. 251-274.

 

Imitazioni di colonne ioniche nell’Ovest dell’Armorique (Finistère, Francia), dans Magna Grecia e Oriente mediterraneo prima dell’età ellenistica. Atti del XXXIX congresso di studi sulla Magna Grecia, Taranto, 1-5 ottobre 1999, Tarente, 2000, p. 587-593.

 

Des Hyperboréens aux Celtes. L’extrême-nord occidental des Grecs à l’épreuve des contacts avec les cultures de l’Europe tempérée, dans D. VITALI (éd.), Celtes et Gaulois, l’archéologie face à l’histoire, 2. La préhistoire des Celtes, Glux-en-Glenne 2006, p. 45-61.

 

Le bouclier de Diviciac. A propos de Liv. V, 34, dans D. VITALI (éd.), L’immagine tra mondo celtico e mondo etrusco-italico. Aspetti della cultura figurativa nell’antichità, Bologne, 2003, p. 333-369.

 

Art et artisanat de l’âge du Fer au nord des Alpes

Avec H.-P. FRANCFORT, Chr. HUTH, R. OLMOS et M. SZABÓ, Qu’est-ce que l’art protohistorique ?, Perspective 2010, p. 195-214.

 

Du recyclage à la contrefaçon : histoires de vases métalliques de l’âge du Fer, dans M.-A. KAISER (dir.), L’âge du faux : l’authenticité en archéologie, Hauterive 2011, p. 136-145.

 

L’utilisation du répertoire figuratif dans l’art celtique ancien, Histoire de l’Art 16, 1991, p. 3-17.

 

Une passoire en bronze de Pouilly-sur-Saône (Côte-d’Or), Revue Archéologique de l’Est et du Centre-Est, 43, 1992, p. 379-385.

 

Avec M. SAUREL et A. MORIGONI, Le vase orné de Plichancourt, « Les Monts » (Marne) et les céramiques à décor d’étain de La Tène ancienne en Champagne, Études celtiques 38, 2012, pp. 7-41.

 

Un casque en bronze laténien d’Italie au musée d’Archéologie nationale, Antiquités Nationales 41, 2010, p. 71-84.

 

La genèse celtique des rinceaux à triscèles, Jahrbuch des römisch-germanischen Zentralmuseum Mainz, 1987, p. 287-339.

 

Archéologie étrusque et italique

Un poignard corse à Paestum, Annali di archeologia e storia antica, NS, 7, 2000, p. 43-48.

 

Duel privé, duel public. Le trône de la tombe 89/1972 Lippi de Verucchio, aux origines de la représentation des rituels politiques étrusques, dans G. CANTINO WATAGHIN (éd.), Finem dare. Il confine, tra sacro, profano e immaginario. A margine della stele bilingue del Museo Leone di Vercelli, Vercelli 2011, p. 171-215.

 

Notes sur les vêtements féminins complexes figurés sur les stèles dauniennes, dans Storia e archeologia della Daunia. In ricordo di Marina Mazzei, Bari 2008, p. 103-132.

 

Avec Th. LEJARS et J. SIRAUDEAU, Une caisse d’antiquités picéniennes dans une ancienne collection angevine, Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest 115, 2008, p. 131-144.

 

Avec R. PACE, Les plus anciens objets en bronze dans les sanctuaires de la Grande-Grèce et de la Sicile : les cas du Timpone Motta en Sybaritide et de Bitalemi à Gela, dans « Bronzes grecs et romains, recherches récentes ». Hommages à Claude ROLLEY, Paris, mis en ligne le 6 juillet 2012 ( http://inha.revues.org/3899).

 

Les objets métalliques du sanctuaire de Pérachora et la dynamique des échanges entre mers ionienne, adriatique et tyrrhénienne à l’époque archaïque, dans Πλεοντα εις την Σικελιαν, Cosenza 2012, p. 33-70.

 

Die frühe Situlenkunst und die Weltanschauung der orientalisierenden Aristokratien, dans Fürsten, Feste, Rituale. Bildwelten zwischen Kelten und Etruskern, Frankfurt am Main 2010, pp. 57-66 et 100.

 

Du princeps mourant au défunt héroïsé : les métamorphoses d’un trône. La situle Benvenuti d’Este (Vénétie, Italie), premier chef-d’œuvre de l’art des situles, dans R. CORDIE et W.-R. TEEGEN (éd.), Situlen in Archäologie und Kulturgeschichte, Leipzig 2012 (sous presse).

 

Le guerrier italique, dans B. GIRARD (dir.), Au fil de l’épée. Armes et guerriers en pays celte méditerranéen, Nîmes 2013, pp. 45-50.

 

Avec A. KERMOVANT, Nouvelles données et hypothèses sur la topographie de la ville étrusque de Marzabotto, MEFRA 106, 1994, p. 1077-1094.

 

Archéologie de l’Asie Mineure

Avec R. PACE et V. JOLIVET, La fouille du Kelebek Tepe, un grand tumulus tardo-archaïque dans la nécropole nord de Kymé d’Éolide. Activités de la mission archéologique française en Éolide en 2012, Anatolia antiqua, 2013, pp. 245-259.

 

Avec J.-L. FERRARY, Contribution à l’histoire du sanctuaire de Claros à la fin du IIe et au Ier siècle avant J.-C. : l’apport des inscriptions en l’honneur des Romains et des fouilles de 1994-1997, CRAI 1999, p. 811-850.

 

Histoire de l’archéologie et gestion du patrimoine archéologique

Il reperto archeologico oggetto da collezione o campione per analisi. Un’esperienza franco-italiana di fine Ottocento, dans P. FORTINI (éd.), Giacomo Boni e le istituzioni straniere. Apporti alla formazione delle discipline storico-archeologiche, 2008, p. 273-278.

 

Avec R. PACE, Une législation en débat. L’Italie face à la mise en valeur de son patrimoine archéologique, dans Le patrimoine méditerranéen en question. Sites archéologiques, musées de sites, nouveaux musées, actes des IIIes Rencontres internationales Monaco et la Méditerranée, Monaco, 10-12 mars 2005, Paris, 2006, p. 95-111.

 

L’intégration de l’antique dans les aménagements du centre du Rome entre discours, projets et réalisations, dans Villes méditerranéennes. Quel devenir ? Actes des premières rencontres internationales Monaco et la Méditerranée, Monaco, 2002, p. 63-83.

 

Avec Fr. CROISSANT, Claude ROLLEY (1933-2007), Revue archéologique, 2007, 1, p. 121-128.

 

L’archéologie actuelle, entre émerveillement et découragement, dans S. DE BEAUNE et H.-P. FRANCFORT (éd.), L’Archéologie à découvert, Paris 2012, p. 19-31.

 

Conférences et séminaires en ligne

http://www.college-de-france.fr/site/christian-goudineau/course-2009-10-19-15h30.htm#|q=/site/christian-goudineau//_audiovideos.jsp|p=http://www.college-de-france.fr/site/christian-goudineau/course-2009-10-19-15h30.html

 

http://savoirs.ens.fr/expose.php?id=419

 

http://savoirs.ens.fr/expose.php?id=851