Chargement
Veuillez patienter...

Historiographie


Dernière modification : 18 septembre 2016

Personnes engagées dans ce thème de recherches

 

Briquel Dominique (Pr. Univ. Paris IV) - Brunaux Jean-Louis (DR2, CNRS) - Lambert Pierre-Yves (DR1, CNRS) - Lejars Thierry (CR1, CNRS) - Mahé-Simon Mathilde (MCF, ENS-Paris) - Verger Stéphane (Dir. Etudes, EPHE)

 

Convention avec leur université en cours : Grandazzi A. - Haack Marie-Laurence (PR2, Univ. Amiens)

Présentation de l’axe de recherches Historiographie

Les études sur l’âge du Fer en Europe se sont développées dans un premier temps par une étude critique des textes. Les découvertes archéologiques et les progrès de la préhistoire ont conduit peu à peu les chercheurs à développer parallèlement une analyse des gisements et du mobilier. Depuis cinquante ans se sont les modèles interprétatifs qui ont changé, les évidences du terrain contraignant à une relecture critique des textes. Cette évolution tient à

  • la démarche des chercheurs (D’Arbois de Jubainville, Jullian, Déchelette, Reinecke, Hubert, Hatt, Dehn, Hawkes, Kimmig, Rolley...),
  • l’impact des grandes découvertes de terrain (Bibracte, Glastonbury, La Heuneburg, Le Glauberg, etc...),
  • l’évolution des modèles interprétatifs face à la montée exponentielle des données archéologiques.

Historiographie de l’Antiquité : des origines de Rome - des conquêtes de Rome en Italie centrale et en Italie du Sud.

Réalisations


L’édition de Denys d’Halicarnasse dans la CUF sera avancée. Le travail sur Tite-Live se poursuivra avec l’édition du livre 10. Comme cela avait été fait pour le livre 9 (table ronde organisée à l’ENS en 1997, dont les actes sont parus en 2001) .

Historiographie de l’étruscologie à l’époque contemporaine en partenariat avec l’université de Picardie. On dépassera l’opposition traditionnelle entre étruscophilie et étruscophobie pour s’intéresser aux caractères d’identification des Etrusques par rapport aux peuples italiques. On étudiera aussi l’historiographie des peuples italiques à travers les sources hellénistiques des auteurs romains. Pour l’époque contemporaine, on examinera le poids des idéologies fasciste et nazie sur la présentation des Etrusques. On s’intéressera en particulier au succès de la recherche des origines étrusques dans les années 1930 et à la détermination d’une soit-disante « race étrusque ».

J.-L. Brunaux poursuit sa recension, par thèmes, des textes issus de Poseidonios d’Apamée concernant la Gaule. La géographie, l’économie, la politique sont en cours de traitement. Parallèlement, un travail est conduit sur la géographie des Celtes, depuis Hécatée de Milet et Hérodote jusqu’aux conceptions idéologiques les plus récentes.