Chargement
Veuillez patienter...

DIGITmeTAL, réseau franco-allemand


Dernière modification : 21 novembre 2016

L’augmentation exponentielle des découvertes de gisements archéologiques du premier millénaire avant J.-C. au cours des vingt dernières années a conduit les chercheurs à se préoccuper de l’exploitation de ces données. En plus de quelques fortifications ou de sépultures exceptionnelles, ce sont des milliers d’habitats, de nécropoles ou de dépôts qui permettent aujourd’hui de proposer des reconstitutions de l’occupation du territoire par les générations successives. En même temps le développement des outils cartographiques – images satellites et analyse spatiale avec l’aide des GIS –, a c multiplié la documentation graphique, sans qu’on sache toujours en maîtriser les règles de construction et les capacités cognitives (Bertin, 1969)
Ces ateliers ont vocation à réfléchir à la manière de construire des modèles d’interprétation de la distribution des données archéologiques et historiques à partir de bases de données qui intègrent toutes les informations disponibles aujourd’hui.