Julien Boislève  -  Alexandra Dardenay  -  Florence Monier  | (Dir.)

Peintures et stucs d’époque romaine. Études toichographologiques.

  • Édition :

    Ausonius, Bordeaux (France).

  • Collection : Collection Pictor, 6.
  • Volume(s) : 1
  • Numéro ISBN13/EAN : 9782356132031
  • Prix : 45 €
  • Nombre de pages : 378
  • Type de reliure : Broché
  • Dimensions : 21cm x 29,7cm
  • Poids : 1700 gr.

Actes du 28e colloque de l’AFPMA, Paris, 20-21 novembre 2015, 26 contributions.


Présentation

Ce sixième volume de Pictor, collection de l’AFPMA, constitue les actes du colloque qui s’est tenu à l’École normale supérieure à Paris, en novembre 2015.
Comme chaque année, toichographologues, archéologues, conservateurs, restaurateurs… ont présenté, discuté, confronté leurs travaux devant – et avec – un large public d’étudiants, chercheurs et amateurs, français et étrangers.
Vingt-six contributions ont été présentées où l’actualité de la recherche tient une large place.
La première partie regroupe les études sur des ensembles issus de fouilles récentes, le plus souvent préventives. Parallèlement, des ensembles plus anciennement exhumés bénéficient enfin d’une véritable étude. Les peintures de deuxième style reviennent ainsi en lumière à Arles ou à Vieille-Toulouse tandis que Lyon et Clermont-Ferrand, Grand, Strasbourg ou Chartres, Cologne en Allemagne, Olten et Gamsen en Suisse, et le territoire de Iulia Concordia en Italie apportent de nouveaux décors, ou des décors à la lecture renouvelée, qui enrichissent un corpus déjà conséquent.
La deuxième partie met en évidence la méthodologie, les analyses et les expérimentations, la conservation et la restauration qui constituent autant de problématiques primordiales, de la technique de réalisation des revêtements et de leurs décors au choix de produits et de procédés de traitement innovants, en passant par de nouvelles solutions d’étude et de valorisation des peintures et des stucs, à travers les bases de données et l’usage de la 3D.
Enfin, la dernière partie offre au lecteur des analyses iconographiques, la représentation du mythe d’Achille à Skyros ou l’image du plaisir dans les peintures érotiques de Pompéi.
Et plusieurs ensembles déjà étudiés, connus par les archives, Plassac ou Bibracte, bénéficient d’un nouveau regard attentif mettant en lumière des aspects encore insoupçonnés.
 
Ces actes dessinent un panorama de tous les aspects de la recherche en cours dans le domaine des revêtements antiques, la toichographologie, en France mais également en Suisse, en Allemagne, en Italie…

Sommaire

Avant-propos, par Julien Boislève, Alexandra Dardenay et Florence Monier.
 
Actualité de la recherche
 

  • Myriam Tessariol et Julien Vial, Un décor de deuxième style sur l’oppidum de Vieille-Toulouse (Haute-Garonne)
  • Julien Boislève, Marie-Pierre Rothé et Alain Genot, avec la collaboration de Sébastien Barberan, Un nouveau décor de deuxième style sur le site de la Verrerie à Arles : premiers résultats de la campagne de fouilles 2015.
  • Marjorie Leperlier, Les peintures fragmentaires de la place Abbé-Larue à Lyon (5e) : plafond et parois – étude préliminaire.
  • Julien Ollivier, Béatrice Amadei-Kwifati et Sabine Groetembril, avec la collaboration de Jean-François Lefèvre et Lucie Lemoigne, Les peintures murales du IIe s. p.C. de deux chambres d’une auberge d’Augustonemetum / Clermont-Ferrand.
  • Nathalie Froeliger, Magali Mondy, Les décors à fond blanc du couloir 2-7 et des espaces 6de la domus de La Fontainotte à Grand (Lorraine, Vosges).
  • Nathalie Froeliger, Place Saint-Thomas à Strasbourg (Alsace) : deux nouveaux ensembles d’enduits peints.
  • Sabine Groetembril et Didier Vermeersch, avec la collaboration de Clotilde Allonsius et Jean-François Lefèvre, Tapisseries sur les murs, le décor d’une petite salle thermale du Thillay, au lieu-dit La Vieille-Baune.
  • Clotilde Allonsius et Sabine Groetembril, avec la collaboration de Jean-François Lefèvre et Claudine Allag, Chartres, place des Épars. Les décors face à l’empereur.
  • Jean-François Flécher, Un décor peint de la villa des Vergnes (Le Compas, Creuse).
  • Renate Thomas, Nouvelles découvertes de peinture murale romaine à Cologne.
  • Natasha Hathaway, Mirja Lehmann et Louise Pillet, Grappes et animaux à Olten :les enduits peints de la villa de Sälistrasse.
  • Yves Dubois et Cindy Vaucher, Augusta Raurica, insula 8 (CH) : la peinture aux Erotes et sa voisine méconnue.
  • Michel Fuchs et Alexandra Spühler, Un décor de plafond à Gamsen (Valais, Suisse).
  • Emanuela Murgia et Marta Bottos, Les villae de Iulia Concordia et leurs décors.
     
    Méthodologie, analyses, conservation-restauration
     
  • Arnaud Coutelas, Aude Aussilloux-Correa, Maud Mulliez, Hélène Pasco, Corinne Tual et Laurence de Viguerie, La technique de la peinture murale antique : après l’expérimentation, le temps des premières analyses.
  • Marine Diascorn, Étude et analyses physico-chimiques d’une peinture murale fragmentaire découverte sur le site de l’Hôtel-Dieu de Lyon (fin Ier - début du IIe siècle p.C.).
  • Delphine Burlot et Hélène Eristov, Le fond noir en peinture : marqueur du luxe et gageure technique .
  • Géraldine Fray et Marina Reutova, La peinture des ambassadeurs (VIIe siècle) à Samarkand :une nouvelle présentation muséographique. L’utilisation du cyclododécane pour la dépose de peintures murales.
  • Dorothée Neyme, Claude Pouzadoux et Priscilla Munzi, Un tombeau peint d’époque sévérienne à Cumes (Campanie, Italie) : projet de conservation et de mise en valeur.
  • Monica Salvadori, Stella Falzone e Clelia Sbrolli, L’applicazione della banca-dati TECTal corpus delle pitture ostiensi : il caso dell’Insula III, X.
  • Melania Marano and Michele Silani, Wall paintings from Tharros (Sardinia, Italy) : new trials for a 3D reconstruction of the Punic-Roman living Area.
     
    Iconographie, reprise d’archives et découvertes anciennes
     
  • Charlotte Chrétien, La représentation d’Achille à Skyros dans l’art romain : entre travestissement et rite de passage.
  • Baptiste Augris, Image du plaisir, plaisir de l’image. À propos des représentations érotiques dans la peinture pompéienne.
  • Alix Barbet, avec la collaboration d’Hélène Silhouette, Plassac : peintures fragmentaires revisitées et stucs.
  • Raphaël Huchin et François Kleitz, avec la collaboration de Béatrice Amadei-Kwifati, Sabine Groetembril et David Wavelet, Étude et valorisation des peintures murales d’Autricum. Dix ans de collaboration entre la directionde l’archéologie de la ville de Chartres et le centre d’étude des peintures murales romaines de Soissons.
  • Nicolas Delferrière, Des enduits peints sur l’oppidum de Bibracte : découvertes anciennes et récentes.
     
    Conclusion, par Mathilde Carrive.