Chargement
Veuillez patienter...

Pour une histoire de l’archéologie XVIIIe siècle-1945. Hommage de ses collègues et amis à Ève GRAN-AYMERICH

A. FENET et N. LUBTCHANSKY (éd.)


Dernière modification : 8 septembre 2017

Hommage de ses collègues et amis à Ève GRAN-AYMERICH, Bordeaux, sept. 2015, 500 p., Ausonius Éditions (Scripta Receptoria 5), ISBN 978-2-35613-131-7

Ouvrage publié avec le soutien du laboratoire d’excellence TransferS
http://www.transfers.ens.fr/article445.html

Porter un regard rétrospectif sur la discipline archéologique soulève de nombreuses questions aujourd’hui au cœur de l’actualité, sur l’évolution des méthodes scientifiques, sur les contextes historiques de leur production et sur l’histoire des collections européennes et extra-européennes. Cet ouvrage réunit une trentaine de spécialistes qui témoignent de l’avancée des recherches dans ce domaine, autour de trois thématiques : la naissance de l’archéologie qui, pendant l’époque des Lumières et au début du XIXe siècle, mena les érudits de la philologie et l’histoire ancienne vers l’archéologie de terrain et l’étude des artefacts ; le développement de cette discipline dans le cadre des dynamiques de transferts culturels à partir du milieu du XIXe s. jusqu’à la Seconde Guerre mondiale ; son institutionnalisation depuis le début du XIXe s. et ses liens avec les politiques nationales. Les auteurs souhaitent ainsi rendre un digne hommage à Ève GRAN-AYMERICH, dont les travaux ont contribué à faire de l’histoire de l’archéologie un véritable objet d’étude.

When looking backward at the discipline of archaeology, one comes across many questions that are relevant to the present time about the development of its scientific methods and the historical context in which it took place, and about the history of collections in Europe and the rest of the world. This volume gathers some thirty contributions of specialists who do cutting-edge research in three areas : the birth of archaeology during the Age of Enlightenment and at the beginning of the nineteenth century, which led scholars from philology and ancient history to field archaeology and the study of artefacts ; the development of archaeology through the impact of cultural transfers from the middle of the nineteenth century until World War II ; the institutionalization of archaeology since the beginning of the nineteenth century and its relation to national politics. In that way contributors wish to pay a tribute to Ève GRAN-AYMERICH, whose work played a major role in making the history of archaeology a real subject of scientific study.

voir sur le site du labex TransferS.
voir sur le site d’Ausonius.