Chargement
Veuillez patienter...

Jorg Biel nous a quitté


Dernière modification : 18 septembre 2016

Après ses études à Tübingen et ses fouilles à la Heuneburg, il soutient en 1972 sa thèse sur les sites de hauteur d’Allemagne du Sud. On lui doit aussi, entre autres, la fouille de la tombe princière de Eberdingen-Hochdorf.
 
 

Il a consacré cette dernoière année à suivre la publication d’un dernier volume collectif sur Hordoff
 
 

La fouille de la tombe princière d’Hordoff reste un modèle du genre.

 
 


 
 

Il a essentiellement travaillé sur l’archéologie protohistorique du Bade-Wurtemberg.

Il fut un des acteurs éminents de l’archéologie au sein du service qui est devenu en 2005 le Landesdenkmalamt für Denkmalpflege du Regierungspräsidium Stuttgart en Bade-Wurtemberg.

Les actes du colloque organisé en 2006 à Blaubeuren pour son 65ème anniversaire portent naturellement sur ses thèmes de recherche : Frühe Zentralisierungs- und Urbanisierungsprozesse : zur Genese und Entwicklung frühkeltischer Fürstensitze und ihres territorialen Umlandes (Forschungen und Berichte zur Vor- und Frühgeschichte in Baden-Württemberg, 101, 2008).

 
 

Toujours attentif aux plus jeunes, il les aidait de son soutien et de ses conseils
Il maîtrisait parfaitement le Français et venait régulièrement en France, à Paris , mais aussi aux colloques de l’AFEAF.
Il était encore membre du conseil scientifique du projet collectif de recherches sur Vix et le Mont Lassois.
 
 

Auteur ou co-auteur de nombreuses publications de référence, dont certaines avec des membres d’AOrOc, Jörg Biel était un ami très cher et un collègue estimé.