Chargement
Veuillez patienter...

ANNAN Bilal

Doctorant à l’EPHE


Dernière modification : 14 mars 2017

Rattaché à l’UMR 8546 - AOrOc, École normale supérieure 45 rue d’Ulm, 75230 PARIS Cedex 05.
Équipe : Hellénismes d’Asie et civilisations orientales

 

Contacter Bilal ANNAN

Dépôts dans HAL-SHS

 THÈMES DE RECHERCHE

  • Représentation des défunts et pratiques commémoratives dans l’Antiquité gréco-romaine ;
  • Arts de l’Antiquité gréco-romaine ;
  • Identités culturelles au Proche-Orient hellénistique et romain.

 TRAVAUX EN COURS

  • Thèse de doctorat (depuis novembre 2013) : « Identités culturelles et représentations de soi au Proche-Orient hellénistique et romain : étude des monuments funéraires figurés », Directeurs : François QUEYREL (EPHE) ; François VILLENEUVE (Paris 1), Universités : École Pratique des Hautes Études ; Université Paris 1.
    Ce projet de recherche a pour objet l’étude des modes de représentation de soi en contexte funéraire au Proche-Orient aux époques hellénistique et romaine, en partant de l’étude des documents. La zone concernée par cette étude comprend le Liban (incluant les cités phéniciennes au nord de la frontière actuelle, dans la région de Tartous), la Palestine, le Syrie du Sud et le nord de la Jordanie. Cette thèse couvre la période allant de l’établissement du pouvoir de Séleucos Ier en Syrie au lendemain de la bataille d’Ipsos en 301 av. J.-C., jusqu’à la veille de la période protobyzantine s’ouvrant avec l’empereur Constantin en 324 apr. J.-C.
    Au cours des périodes hellénistique et romaine, de nombreuses communautés coexistaient dans cette région : Phéniciens sur la côte levantine, Ituréens dans la région de l’Anti-Liban, Juifs, Samaritains et Iduméens en Palestine, et enfin un peuplement araméen, nabatéen et nord-arabique dans le Hauran. À ces communautés « indigènes » s’ajoutaient celles des colons grecs et des militaires et vétérans romains, notamment dans les villes de la Décapole. Cette zone de contacts intenses était aussi une région de conflit opposant Séleucides et Lagides à l’époque hellénistique et Romains et Parthes à l’époque romaine.
    À travers les siècles, chacune de ces communautés a privilégié, pour la conception de ses monuments funéraires, divers modes de représentation de ses défunts, ou s’est abstenue de telles représentations. Je chercherai, à travers cette thèse, à comprendre quels facteurs sociaux, historiques, culturels ou d’appréciation artistique ont déterminé les préférences des commanditaires et des artistes pour tel mode de figuration ou tel autre.

 PARCOURS

  • 2012-2013 Master 2 Histoire des Arts et Archéologie (Une bourgade phénicienne à l’époque hellénistique : les témoignages sculptés d’Oumm el-‘Amed), sous la direction de M. François Queyrel, École Pratique des Hautes Études – Paris, France.
  • 2011-2012 Master 1 Histoire des Arts et Archéologie, spécialité Archéologie grecque, sous la direction de M. François Queyrel, École Pratique des Hautes Études – Paris, France.
    - 2002-2008 Diplôme ESSEC MBA. Spécialisation en Conseil en Stratégie Internationale, École Supérieure des Sciences Économiques et Commerciales – Paris, France.
  • 2001-2002 Classe préparatoire économique et commerciale, option Scientifique (2e A), Lycée Saint-Michel de Picpus – Paris, France.
  • 2000-2001 Classe Préparatoire Économique et Commerciale, option Scientifique (1e A), Lycée Henri IV – Paris, France.
  • 2000 Baccalauréat option scientifique, Lycée Abdel Kader – Beyrouth, Liban.

 ACTIVITÉS ARCHÉOLOGIQUES

  • 24 avril 2014 – 11 mai 2014 Délos, Grèce. Mission « Eikon », sous la direction de M. François Queyrel (EPHE) : relevé d’inscriptions et de bases de statues.
  • 15 juin 2014 – 5 juillet 2014 Policoro, Italie. Mission « Siris », sous la direction de M. Stéphane Verger (EPHE/AOROC) et M. Gabriel Zuchtriegel (Università della Basilicata) : technicien de fouilles.

 DISTINCTIONS

  • Bénéficiaire d’une bourse d’Aide à la Mobilité Internationale (2014-2016) octroyée par l’Institut Français du Proche-Orient – Beyrouth, Département Archéologie et histoire de l’Antiquité.

 BIBLIOGRAPHIE ABRÉGÉE

Articles parus

  • Annan B., « ‘Parce qu’il a entendu sa voix, qu’il le bénisse’ : représentations d’orants et d’officiants dans les sanctuaires hellénistiques d’Oumm el-‘Amed (Liban) », Histoire de l’Art, 73, décembre 2013, p. 43 – 56.
  • Annan B., « Vouloir être perpétuellement soi : l’iconographie monétaire des cités phéniciennes aux époques perse et hellénistique », ΝομΧρον, 31, 2013, p. 221 – 250.
    À paraître
  • Annan B., « Mourir à la grecque ? Monuments et représentations funéraires en Phénicie aux époques perse et hellénistique. », in Mouton, J.-M. et Paviot, J. (éds.), Civilisations en transition. Sociétés conquérantes et sociétés composites à travers l’Histoire : l’exemple du Liban. Actes du Colloque Scientifique International 4 – 6 septembre 2014. Byblos : Centre International des Sciences de l’Homme, 2014.

 COMMUNICATIONS


« La nécropole royale de Sidon et ses sarcophages », Journée d’études autour de l’exposition Éclats d’antiques. Sculptures et photographies : Gustave Mendel à Constantinople, organisée par l’École Pratiques des Hautes Études et l’Institut National d’Histoire de l’Art, Paris : 23 avril 2013 (avec Ember, A.).
« Une bourgade phénicienne à l’époque hellénistique : les témoignages sculptés d’Oumm el-‘Amed », Séminaire de master organisé par M. François Villeneuve, Institut d’Art et d’Archéologie, Paris : 15 octobre 2013.
« Identités culturelles et sculpture funéraire au Proche-Orient hellénistique et romain : quelques réflexions préliminaires », Table-ronde doctorale organisée par la Mission archéologique française en Syrie du Sud - MAFSS (« Des techniques à l’architecture domestique : essais d’histoire et d’archéologie »), Maison de l’Archéologie et de l’Ethnologie, Nanterre : 16 décembre 2013.
« Mourir à la grecque ? Monuments et représentations funéraires en Phénicie aux époques perse et hellénistique », intervention au colloque international Sociétés conquérantes et sociétés composites à travers l’Histoire : L’exemple du Liban, Centre International des Sciences de l’Homme (CISH), Jbeil : 4 septembre 2014.
_ « Sarcophages figurant des portraits de défunts au Proche-Orient romain : production, diffusion, contextes d’exposition et cadres de réception », Journée doctorale de l’UMR 8546 CNRS / ENS, Paris : 4 mai 2015.