Chargement
Veuillez patienter...

CERVEL Mathilde

Doctorante EPHE, 4e section


Dernière modification : 14 mars 2017

Rattachée à l’UMR 8546 - AOrOc, École normale supérieure 45 rue d’Ulm, 75230 PARIS Cedex 05.

Équipe : Celtes et Étrusques : identités, pouvoirs, échanges

Dépôts dans HAL-SHS

 THÈSE


Débutée en Octobre 2011
Sous la direction de Stéphane Verger, Henri Duday et Stéphane Rottier
Titre : Comportements sociaux au sein des populations de la transition de l’âge du Bronze moyen-final (XVIe – XIIe siècle av. J.-C.) à travers l’analyse archéo-anthropologique des populations du Sud-est du Bassin Parisien
Contact : mathilde.cervel@gmail.com

 PROJET DE THÈSE :


Dans le cadre de cette recherche, nous nous intéressons à une région précise de la France du fait de ces pratiques d’inhumations particulières. En effet, dans cet espace géographique qui s’étend de la confluence Seine-Yonne à la frontière entre l’Aube et la Marne à l’est et à la ville d’Auxerre au sud, des inhumations présentent des individus en position assise ou accroupie aux côtés d’inhumations en position allongée. Une première observation avait été réalisée par S. Rottier lors de son travail de thèse de 2003 sur deux des sites majeurs contenant ces structures (Barbey « Les Cents-arpents » et le complexe de sites de « la Ferme de Frécul » sur les deux communes de Barbuise et La Saulsotte), présentant une explication taphonomique précise de ces structures et proposant une provenance extrarégionale de certains de ces individus accroupis en s’appuyant sur une analyse archéologique et anthropologique des données.
La reprise de ces données se fait à une échelle plus large, englobant l’ensemble des dernières découvertes de cette période (13 sites) et incluant une approche anthropologique plus fine des squelettes découverts. Elle a ainsi deux buts majeurs : en premier lieu de regrouper et de comparer l’ensemble des données archéologiques des inhumations d’une même région afin de spécifier si cette différence de pratiques bien visible entre individus assis et allongés peut être confortée par d’autres éléments archéologiques. Ces données seront aussi traitées afin de faire un bilan de l’ensemble des caractéristiques observables au sein de ces structures et d’en tirer des conclusions sur l’organisation sociale de la société d’un point de vue régional puis plus global.
Parallèlement, l’aspect biologique de l’étude consiste à essayer d’identifier, au sein de la population globale, des groupes biologiquement distincts, notamment grâce à l’observation des caractères discrets et de la morphologie de chacun des individus. Ces observations nous permettraient ainsi de confirmer la présence éventuelle de lignées génétiques différentes qui, en lien avec les résultats obtenus grâce aux observations archéologiques, étofferont les conclusions quant à l’organisation des sociétés présentes à cette période.

 TRAVAUX EN COURS :

• Participation au programme de recherche : Diversité biologique et culturelle de l’Homme de la fin de la Préhistoire à la Protohistoire (DHP) (dir : S. Rottier ; Univ. Bordeaux 1, Lascarbx ; 2012-2014)

• Participation au programme ANR : Franco-allemand en sciences humaines et sociales (FRAL) 2013, Projet NekroPergEol en collaboration avec le laboratoire AOROC Archéologies d’Orient et d’Occident et Sciences des textes, le Deutsches Archäologisches Institut – Istanbul et l’IFEA Institut français d’études anatoliennes.

• Direction du Bulletin Spécial n°1 de l’APRAB en collaboration avec Marilou Nordez et Lolita Rousseau à la suite de l’organisation de la Journée d’étude de l’Association pour la Promotion de la Recherche sur l’Âge du Bronze : « Recherches sur l’Âge du Bronze : Nouvelles approches et perspectives » au Musée d’Archéologie National de Saint-Germain-en-Laye, le 28 février 2014 (date de publication prévue pour mars 2015).

 PARCOURS :

Formation :

En cours Préparation d’une thèse de doctorat en archéologie et anthropologie biologique
École Pratique des Hautes Études, avec un contrat doctoral de 2011 à 2014

2008-2010 Master en Anthropologie Biologique et Préhistoire, spécialité anthropologie, Mention Bien, Université Bordeaux I
Mémoire portant sur la nécropole néolithique de Gurgy « Les Noisats » (Yonne) : une première approche archéo-anthropologique, sous la direction de Stéphane Rottier (APPP).

2005-2008 Licence d’Histoire de l’Art et d’Archéologie, spécialité archéologie, Mention Bien, Université Paris X Nanterre

2002-2005 Diplôme d’État en Soins Infirmiers
Institut de Formation en Soins Infirmiers de l’Hôpital de la Pitié Salpetrière à Paris
Mémoire d’étude portant sur la prise en charge religieuse et culturelle des patients mourants au sein des services hospitaliers

Professionnel :

Archéologie

Responsable anthropologique de terrain : 22 semaines
Fouille de sépultures et analyse taphonomique de terrain : 21 semaines
Analyses post-fouille : deux analyses sans participation au terrain et 5 à la suite des fouilles
Rapports de fouille : Participation à 6 rapports de fouilles en tant qu’anthropologue

Enseignements/formations

2014 /2015 :
UEF 2 niveau licence 2 « Archéologie protohistorique : évolution des pratiques funéraires entre le IIIe et le Ier millénaire avant J.-C. » (cours sur l’âge du Bronze et du Fer, 18 h de TD)

UEC 2 niveau Licence 3, parcours archéologie « Archéologie : Outils et Approches spécifiques. Les mondes celtiques » (12 h de CM)

2014 Conférence dans le cadre des cours de l’EPHE de M. Stéphane Verger  : Société Protohistoriques et cultures méditerranéennes au premier millénaire avant J.-C. portant sur « L’Âge du Bronze moyen/final dans le Sud-est du Bassin Parisien : un point de vue archéo-anthropologique », 2 h.

Diffusion

  • Diffusion universitaire

2014 Présentation orale à la journée doctorale des étudiants du laboratoire AOrOc (UMR 8546 CNRS/ENS), Regard archéo-anthropologique sur l’âge du Bronze moyen-final dans le Sud-est du Bassin parisien, Paris.

2014 Affichage d’un poster à la journée doctorale des étudiants de l’école doctorale de l’EPHE, « La place complexe de l’archéologie au cœur des représentations : un exemple d’une étude archéo-anthropologique des pratiques funéraires de l’âge du Bronze moyen-final dans le sud-est du Bassin parisien », Paris.

2013 Présentation orale à la journée doctorale des étudiants du laboratoire Histara (EA 7347), « L’étude des pratiques funéraires comme représentation de la société des vivants », Paris.

  • Colloques nationaux :

2010 Affichage d’un poster à la 1835e Journée de la Société d’anthropologie de Paris, 28 au 30 janvier, Bordeaux.

2014 Présentation orale à la 2e Journée d’étude de l’Association pour la Promotion de la Recherche sur l’Âge du Bronze, 28 février, Saint-Germain-en-Laye.

  • Colloques internationaux  :

2014 Présentation orale lors du XXth meeting de l’European Association of Archaeologists, session : “Beyond Burials : Transforming the dead in European Prehistory », 10 au 14 septembre, Istanbul.

2014 Affichage d’un poster lors du Colloque international de l’Association pour la Promotion de la Recherche sur l’Age du Bronze, 17 au 20 juin, Strasbourg.

2013 Présentation orale lors du XIXe meeting de l’European Association of Archaeologists, session : “Gender identities in the making ; prehistoric dress and network patterns in a supraregional perspective”, 4-8 septembre, Pilsen.

2012 Présentation orale lors du Colloque international : Cultural Mobility in Bronze Age Europe dans la session “Materiality and the Construction of Identity”, 6 au 9 juin 2012, Aarhus.