Chevalier Solène

Doctorante EPHE (IVe section)


Dernière modification : 20 avril 2018

Rattachée à l’UMR 8546 - AOrOc, École normale supérieure 45 rue d’Ulm, 75230 PARIS Cedex 05.
 
Équipe : Celtes et Étrusques : identités, pouvoirs, échanges

 THÈSE

 :
Sous la direction de Stéphane Verger.
 
Titre : « Modalités des fréquentations du littoral tyrrhénien orientale entre l’âge du Bronze moyen et l’époque archaïque. »
 
PROJET :
 
Il s’agit de proposer une géographie historique des littoraux de l’espace tyrrhénien, en portant l’attention sur les points stratégiques qui mettent en rapport d’une part les réseaux maritimes avec les grands itinéraires terrestres, d’autre part les diverses réalités culturelles – étrusque, grecque, phénico-punique, indigènes – qui caractérisent la zone, et en distinguant les différents types de sites côtiers qui constituent les étapes des réseaux locaux, régionaux et trans-méditerranéens.
Le thème de ce projet est totalement inédit puisqu’à ce jour aucune synthèse n’a été réalisée sur la situation littorale et portuaire du bassin tyrrhénien avant l’époque romaine. De plus, nous choisissons de prendre une voie encore vierge pour traiter de ce sujet : si l’historiographie moderne a privilégié la distinction entre les groupes ethniques et les établissements qui leurs correspondent, avec les ports grecs distincts des comptoirs phéniciens et des emporia étrusques, il apparaît clairement que cette division ne trouve pas vraiment de justification historique intangible. Nous proposons donc de nous démarquer de ces clivages ethniques pour présenter une cartographie historique des établissements portuaires en tant qu’entités archéologiques autonomes. Bien sûr, l’idée de modèles dans les structures et les choix d’établissements ainsi que la référence à des traditions plus anciennes, est intrinsèque à ce type de travail, néanmoins il s’agira de déterminer si ces héritages ont eu un quelconque impact dans la création d’établissements côtiers et dans la gestion du littoral. Nous tenterons ainsi de définir la validité de notions empiriques encore fréquemment utilisées, telles que les « ports à la grecque » ou les « établissements de type phénicien ».
 

 PARCOURS

 :
Formation universitaire et diplômes
 
2014 / 2018 : Doctorat en archéologie à l’École pratique des hautes études, mention Recherche en Histoire, Textes et Documents et dans l’équipe Celtes et Étrusques du Laboratoire AOrOc - UMR 8546 (CNRS, ENS, PSL, EPHE)
Sous la direction de M. Stéphane Verger

  • Intitulé de la thèse : « Modalités des fréquentations de la côte tyrrhénienne orientale (âge du Bronze moyen – époque archaïque) ».
  • 2014 – 2017 : Contrat doctoral de l’École pratique des hautes études
     
    Juillet 2017 : Bourse à l’École française de Rome.
     
    Novembre 2016 : Bourse à l’École française de Rome.
     
    Avril – juin 2015 : séjour d’étude auprès de la Scuola Normale di Pisa.
     
    2012 / 2014 Master Recherche à l’École Pratique des Hautes Études – spécialité Histoire de l’Art et Archéologie.
    Sous la direction de M. Stéphane Verger
  • Intitulé du mémoire : « Les ports et mouillages de Gênes au Tibre à l’époque archaïque : implantation, situation, organisation spatiale ».
     
    Septembre 2013 – Mars 2014 : Erasmus à l’Université Roma 1 La Sapienza – Facoltà di Lettere e Filosofia.
     
    2008-2012 Premier cycle à l’École du Louvre - spécialité Archéologie du monde étrusque et italique.
     
    Expériences d’enseignement
     
    Septembre 2017 – juin 2018 : Charge d’enseignement en CPES1 de PSL Research University Initiation à la recherche, méthodes et enjeux de la recherche. Panorama pluridisciplinaire de la recherche.
     
    Janvier – Juin 2017 : Charge d’enseignement en CPES1 de PSL Research University (Mission doctorale). Initiation à la recherche, méthodes et enjeux de la recherche. Panorama pluridisciplinaire de la recherche.
     
    Représentation et gestion
     
    Juin 2017 : Co-organisatrice de la Première Rencontre des doctorants et jeunes docteurs sur l’Italie préromaine (1er – 2 juin 2017, INHA Paris). Sélection des communications, contact avec les modérateurs, édition de l’appel et du programme, organisation de la réception, participation à la rédaction des actes.
     
    Depuis 2015 : Membre scientifique du projet ANR PaleoEtruria et participation à la rédaction des dossiers et à la soumission du projet à l’ANR. Rédaction de l’argumentaire pour le volet archéologique du projet, correction de la bibliographie, réalisation de cartes et soumission sur le site de l’ANR. Prise de contact avec les différents partenaires.
    Prise de contact avec plusieurs établissements européens dans le cadre d’un projet ERC.
     
    2014 - 2017 : Membre du projet ANR Caecina
     
    2015/ 2016 : Co-organisatrice des deuxième et troisième journées doctorales du laboratoire AOrOc UMR 8546 (CNRS, ENS, PSL, EPHE)
     
    2015 – 2019 : Élue Représentante des doctorants et post-doctorants du laboratoire AOrOc – UMR 8546 (CNRS, ENS, PSL, EPHE)
     
    2015 – 2017 : Élue Représentante des étudiants et auditeurs de la IVe Section de l’École pratique des hautes études.
     
    Formation - Stages - missions
     
    Août 2017 : Mission auprès du Laboratoire de Sédimentologie de la MOM (Université Lyon 2 Lumière) : analyses des carottages géomorphologiques effectués à Pyrgi (Latium). Dir. : J.-Ph. Goiran.
     
    Septembre-octobre 2016 : Mission auprès du Laboratoire de Sédimentologie de la MOM (Université Lyon 2 Lumière) : analyses des carottages géomorphologiques effectués à Policoro (Basilicate) et à Cosa (Toscane). Dir. : J.-Ph. Goiran.
     
    Juin 2014 / Juin-Juillet 2016 : Fouilles sur le site de Siris-Policoro (Basilicate, Italie)
     
    Septembre 2014 : Fouilles sur le site de Castrum Novum à Santa Marinella (Latium, Italie).
     
    Juillet – Août 2014 : Stage auprès la librairie spécialisée Picard & Epona (Paris)
     
    Juillet – Août 2013 : Fouilles de l’anaktoron de Torre di Satriano (Basilicate, Italie).
     
    Avril – Juin 2013 : participation au récolement des céramiques italiques au Département des Antiquités Grecques, Étrusques et Romaines (AGER) du Musée du Louvre. Dir. : K. Chatziefremidou.
     
    Août 2012 : Fouilles sur le site du Castélou à Narbonne (Aude).
     
    Juillet 2012 : Fouilles sur le site de Lattes (Hérault)
     
    Juillet 2011 : Fouilles sur le site de Lattes (Hérault)
     
    Août 2010 : Fouilles sur le site de Bellevue à Aunac (Charente)
     
    Publications
     
    Chevalier, S., « La production de sel sur la côte tyrrhénienne de la péninsule Italique. De l’âge du Bronze à l’époque archaïque. État de l’art », dans Siris, 16, 2016 (à paraître)
    Chevalier, S., Huteau, A., « Du Bronze récent à la romanisation (XIVe – IVe siècles av.n.è.). Première rencontre des doctorants et jeunes docteurs sur l’Italie préromaine : Paris, Institut National d’Histoire de l’Art, 1er – 2 juin 2017 », dans Bollettino di Studi Latini, XLVII, 2017, fasc. II, pp. 793 – 801.
    Chevalier, S., « Les deltas dans l’Antiquité gréco-romaine. Deltas in der griechisch-römischen Antike : Tulcea, 30 Août 2015 – 4 Septembre 2015 », dans Bollettino di Studi Latini, XLVI, fasc.I, Gennaio-Giugno 2016, pp.238 – 242.
     
    Communications orales – posters
     
    Communications orales :
    Chevalier, S., Salt, productive activities and land occupation. An overwiew of the Tyrrhenian archaeological situation at the beginning of the 1st millenium BC., Communication au 19th International Congress of Classical Archaeology, Cologne-Bonn, 22 – 26 mai 2018.
    Chevalier, S., L’usage des cartes en archéologie. L’exemple de la côte tyrrhénienne de l’Italie, Communication au Colloque International « La face cachée des cartes », Montpellier 18 – 19 décembre 2017.
    Chevalier, S., Espaces portuaires, mouillages et gestion du territoire. Le cas des ports étrusques à l’époque archaïque, Communication à la Journée d’étude « Villes portuaires, un espace frontière. Regards croisés de l’Histoire et de la Littérature », Dunkerque, 08 décembre 2017.