Chargement
Veuillez patienter...

LabEx TransferS


Dernière modification : 4 novembre 2016

« Le projet, qui émane de l’ensemble des UMR SHS de l’École normale supérieure et de quelques équipes du Collège de France, permet d’étudier la manière dont les transferts culturels ont modelé les sociétés et les cultures depuis l’Antiquité jusqu’à nos jours. »
« Les transferts culturels promeuvent les études transnationales qui se focalisent sur ce qui circule entre les nations. L’existence de ces dernières, des groupes ethniques, des civilisations, des langues ou des cultures nationales est mise en question et en perspective par le projet. Les transferts culturels soulignent à quel point leur base même dépend des traductions, des circulations, des échanges et des hybridations. De façon similaire, l’idée d’interface pose un défi à la manière traditionnelle de comprendre la connaissance. Dans ce contexte, la transdisciplinarité est la clé de la compréhension des processus majeurs à l’oeuvre dans les sociétés, les cultures et les sciences contemporaines. »

  Projet scientifique

 Partenaires

  • Pays germaniques : histoire, culture, philosophie (transferts culturels - archives Husser
  • Archéologie et philologie d’Orient et d’Occident (AOROC)
  • Bibliothèques littéraires du Service Commun de Documentation de l’ENS
  • Centre d’archives de philosophie, d’histoire et d’édition des sciences (CAPHES)
  • Centre Léon Robin de recherches sur la pensée antique
  • Centre Maurice Halbwachs (CMH)
  • Centre de théorie et analyse du droit (CTAD)
  • Chaire « Religion, institutions et société de la Rome antique »
  • Institut d’histoire moderne et contemporaine (IHMC)
  • Institut des textes et manuscrits modernes (ITEM)
  • Laboratoire d’anthropologie sociale (LAS)
  • Langues, textes, traitements informatiques, cognition (LATTICE)
  • République des savoirs (regroupement de Respublica literaria et du Cirphles)
  • Théorie et histoire des arts et des littératures de la modernité (THALIM - regroupement de l’ARIAS et d’Ecritures de la modernité)

Pour en savoir plus