Libre accès


Dernière modification : 9 avril 2019

 Libre accès

  • Edition

Représentants concernés

Un groupe de travail consacré au libre accès

Initiative du GFII (Groupement français de l’industrie de l’information)

Le groupe de travail

Créé en septembre 2007 qui réunit des représentants des principaux acteurs économiques concernés par le libre accès : instituts de recherche, éditeurs, agrégateurs, plateformes de revues, agences d’abonnements, bibliothèques universitaires, etc.

Le libre accès

Il peut être défini comme la mise à disposition sur Internet de documents et de données scientifiques et techniques que tout un chacun peut librement consulter, télécharger, copier, diffuser, imprimer, indexer. Sa mise en œuvre a des conséquences d’ordres politique, économique et juridique notamment. Il manque à ce jour le recul nécessaire pour en mesurer les conséquences, car le paysage est en continuelle mutation. C’est pourquoi le libre accès suscite des polémiques non seulement entre institutions de recherche et éditeurs, mais aussi à l’intérieur même du monde de la recherche et de ses instances décisionnelles. Le groupe de travail du GFII a centré sa réflexion sur les productions scientifiques que constituent les articles.

Le document de synthèse

Il insiste notamment sur la nécessité de raisonner par discipline, pluridiscipline ou interdiscipline. Pour être efficace, la diffusion de l’information scientifique et technique doit être adaptée à un champ donné. Une discipline se définit notamment par la communauté scientifique qui lui est associée, son histoire, ses objets et ses méthodes, son caractère plus ou moins transversal, l’échelle de temps concernée et le caractère local ou au contraire international de l’objet de la recherche.

Les recommandations

Elles sont inspirées par les considérations suivantes :

l’information scientifique et technique doit circuler le plus largement, rapidement et efficacement, tout en étant de la meilleure qualité possible, car cette diffusion participe pleinement au fonctionnement de la recherche ;
le libre accès ne doit pas conduire à remettre en cause la médiation dans la diffusion du savoir, médiation qui n’a de sens que si elle est indépendante ;
la diversité des acteurs de la diffusion de l’information scientifique et technique enrichit celle-ci ;
la diffusion de l’information scientifique doit reposer sur un système économique viable et pérenne.

 Outils de recherche

 Sites d’informations

Copyright Clearance Centerhttp://www.copyright.com/content/cc...