A lire

Actualités classées par thème


Dernière modification : 4 avril 2019

 Bibliothèques

Rapports

Commission Bibliothèques numériques

Des indicateurs documentaires pour les sites universitaires

 Doctorat

Un rapport sur le thème du doctorat a été remis à l’Assemblée Nationalehttp://www.assemblee-nationale.fr/1...

 Données de la recherche

Cirad
Gérer les données de la recherche->https://coop-ist.cirad.fr/gestion-de-l-information/gerer-les-donnees-de-la-recherche]

Cycle de vie des données / Pratiques recommandées->http://triangle.ens-lyon.fr/spip.php?article7621/]

DoraNum->https://doranum.fr/aspects-juridiques-ethiques/qui-a-les-droits-quelles-obligations/]
BU Paris-Dauphine ->https://portail.bu.dauphine.fr/chercheurs-doctorants/les-donnees-de-la-recherche.html]

Fiches pratiques sur le Règlement Général pour la Protection des Donnéeshttp://www.u-plum.fr/actualites/467...

Plan des gestion ->http://triangle.ens-lyon.fr/spip.php?article4653]

Pour un accès aux données sur la recherche française
LE MONDE SCIENCE ET TECHNO

Arabesques n° 73 janvier-février-mars 2013
« Semer, aissaimer. La valorisation des données de la recherche »
Ce numéro fait le point sur le rôle des infrastructures de l’IST dans la valorisation des données de la recherche (document joint)

 Horizon 2020

 IST

 Projets

  • ISTEX

Le portefeuille de ressources acquises en licence nationale s’étoffe pour l’évolution de la BSN (Bibliothèque Scientifique Numérique).
Accords pris le 22 janvier 2014 avec Brill et Elsevier (voir PDF joint)

  Libre accès

Cairn : Réaction au Plan Shttp://actualites.cairn.info/reacti...

Fiches pratiques
Identité numérique->https://www.open-access.fr/ressources/fichespratiques]

Article en ligne

Lettres numériques : dossier spécial Open Acces

Livres (accès libre, éditeur) : Dictus Publishing – Maison d’édition qui associe libre accès et commercialisation

Marc Lipinski : « Ouverture des données massives scientifiques : quels enjeux ? Quels bénéfices ? »

Pour un accès aux données sur la recherche française

Où mettre ses publications en Libre Accès ?

Récemment des discussions se sont engagées sur la liste « Accesouvert » sur les avantages des réseaux sociaux tel Academia.edu. La compétition de la visibilité entre ces réseaux et les archives ouvertes telles Hal a été abordée, mais je ne me souviens pas que la question de la légalité des dépôts sur ces réseaux ait été abordée (j’entends la question de la légalité du dépôt fait par l’auteur lui même ). Un compte rendu d’une journée d’étude consacrée aux pratiques de ces réseaux sociaux a été mis en ligne sur http://rumor.hypotheses.org/3390 « Les réseaux sociaux scientifiques, la visibilité et l’open access », et ici aussi la question n’est pas ressortie, me semble t’il. Toutefois, l’auteur du billet, Eric Verdeil, dans sa conclusion, parle de légitimité de HAL et on peut penser que derrière légitimité il y a aussi la notion de légalité. Il dit :
« Par contre, je reste persuadé de la légitimité de Hal dans son rôle d’infrastructure centrale de développement du Green Open Access, et de la nécessité à continuer à inciter les chercheurs à l’utiliser pour le dépôt plutôt que ces sites opaque et mal conçus pour cela.. »
Premier coup de semonce des éditeurs : Elsevier vient de demander à Academia.edu de retirer les articles de plusieurs chercheurs. http://svpow.com/2013/12/06/elsevier-is-taking-down-papers-from-academia-edu/
Il est intéressant de noter que la traque des « fautifs » et ces demandes de retrait avec leur suivi, coûtent de l’argent à Elsevier et on peut facilement penser que ce sera répercuté sur le prix des abonnements. L’un des chercheurs concerné par la demande de retrait s’explique : http://chronicle.com/blogs/wiredcampus/posting-your-latest-article-you-might-have-to-take-it-down/48865. Il conclut en disant qu’il ne publiera plus chez Elsevier. Combien le suivront ? Qui est puni ?
Il y a beaucoup de périodiques chez Elsevier qui attirent les chercheurs pour leur couverture adéquate aux recherches menées et pour leur réputation (pour ne pas parler de FactorImpact). Faut-il se priver systématiquement de publier dans ces revues, si ne trouve pas l’équivalent chez des éditeurs « plus méritants » et sachant que d’autres continueront à le faire ?
Je rappelle que quel que soit l’éditeur choisi, il y a toujours le moyen de mettre dès à présent, en libre accès ses articles (en attendant l’âge d’or du fair gold) : les chercheurs peuvent continuer à publier dans leurs revues favorites mais ils doivent auto-archiver dans leur archive institutionnelle sans avoir peur des mots comme « systématique » et « pas de mandat » qui sont indiqués par exemple, dans le copyright Elsevier qu’ils signent. Que veut dire « systématique » et comment prouver qu’il y a « obligation » ? Un chercheur peut avoir auto-archivé de son plein gré, même si l’institution a un mandat. De plus, l’institution n’a rien à voir dans le contrat qui est signé entre l’auteur avec l’éditeur. Voir l’analyse détaillée faite par Stevan Harnad du flou juridique des termes du contrat Elsevier. http://www.mail-archive.com/goal@eprints.org/msg09564.html
Et surtout ne pas oublier le Fair Dealing Button que l’on peut implémenter dans une archive institutionnelle avec Eprint et DSpace qui permet « un presque LA » en toute légalité et un remplissage rapide des archives avec un mandat. http://eprints.soton.ac.uk/268511/

Hélène Bosc (sur la liste de diffusion [accesouvert])

Le libre accès : enjeux et positionnement du débat

Pour une politique publique de publication scientifique en libre accès

Réseaux sociaux académiques….Le débat !

L’Open Access : vers une nouvelle pratique de la communication scientifique

 Manifestations culturelles

  • Expositions

Quand l’architecture contemporaine croise l’archéologie étrusque - Louvre/Lens ( Connaissance des arts)

 Métadonnées

 Moteurs de recherche

Scirus ne sera plus disponible fin janvier 2014

 Pédagogie numérique

France Université Numérique : de nouvelles mesures pour développer les MOOCs en Francehttp://www.enseignementsup-recherch...

 Programmes

Programme cadre Européen « Horizon2020 »

Lettre d’information N°6, 10 décembre 2013

Les SHS dans Horizon2020 (document joint)

Les appels à projets sont en lignehttp://ec.europa.eu/research/partic...

Commission européenne : sélection d’experts - 08 février 2013http://ec.europa.eu/programmes/hori...

Règlement de l’Union Européenne (PDF joint)

 Publication

Logiciel libre

Ouvrages

Utopie du logiciel libre. Du bricolage informatique à la réinvention sociale

 Rapports

  • L’évaluation de la Recherche et de l’Enseignement supérieur

Janvier 2014

RAPPORT à Madame la Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche

Denise Pumain
Professeure à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne,
Ancienne rectrice
Frédéric Dardel
Président de l’Université Paris Descartes

Document joint (PDF)

 Recherches archéologiques

  • Ministère des Affaires étrangères

Le ministère des Affaires étrangères a réuni la Commission consultative
des recherches archéologiques à l’étranger du 5 au 11 décembre 2013

 Revue

Article en ligne

Le déclin de la revue scientifique

Libérer les Revues et les données de la recherche

 Séminaires

  • Inrap

3D pour l’archéologie : quelles interactions, pour quoi faire ? [vidéo]https://sstinrap.hypotheses.org/956

  • Thèses

Article en ligne

Libérer les Thèses

 Web

  • Web sémantique et web de données

Ouvrage

Le Web sémantique en bibliothèque

Auteurs : Bermès, Emmanuelle

Présentation des différentes briques technologiques qui constituent le web sémantique. La première partie explique les objectifs et les promesses du web de données pour les bibliothèques, la seconde présente quatre cas pratiques d’application à leur usage : publier des données en RDF, enrichir les pages web, agréger les données, lier les données avec le LED (linked enterprise data).

Editeur : Electre-Ed. du Cercle de la Librairie
Parution : 15/11/2013
ISBN : 978-2-7654-1417-9
EAN : 9782765414179

Bibliographie en ligne

http://www.bnf.fr/documents/web_sem...