MARQUIS Émeline

Researcher, CNRS


Last modification : 29 June 2016

UMR 8546 AOROC « Archéologies et Philologie d’Orient et d’Occident »

 

Team : Cultures de l’écrit

 

Contact Émeline Marquis

 Research interests

  • Greek Literature of the Roman era: Lucian of Samosata, Second Sophistic, Ancient Greek Novel
  • Epistolography
  • The phenomenon of pseudepigraphy : terminology, corpus, fictional authorship
  • Ecdotic, codicology, transmission and reception of ancient texts

 Work in progress

  • The corpus of Lucian’s works and the pseudo-Lucian
  • Lucian’s Demosthenis Encomium: critical edition, translation and commentary
  • Phalaris’ letters: critical edition, translation and commentary

 Career

  • 2016-2018 Fellow, Alexander von Humboldt Foundation
  • 2014 Spring Fellow, Center for Hellenic Studies (Harvard University)
  • 2013- Researcher at CNRS
  • 2011 Ph.D. (Doctorat en Études grecques) at Université Paris-Sorbonne, directed by Alain Billault: “Sur la mort de Pérégrinos, Les Fugitifs et Toxaris de Lucien de Samosate: édition critique avec traduction et commentaire”.
  • 2010-2013 Pensionnaire de la Fondation Thiers / CNRS
  • 2007-2010 Teaching assistant at Université Paris-Sorbonne, in the Department of Classics
  • 2004-2005 Visiting student at Oxford University (Merton College)
  • 2004 Agrégation de Lettres classiques
  • 2002-2007 Student at École Normale Supérieure (Paris)

 Bibliography

Books

  • [EN PRÉPARATION, dépôt du manuscrit : juin 2013] Publication de ma thèse de doctorat aux Belles Lettres (Collection des Universités de France, textes grecs).
  • Billault, A., Marquis, É. (2015): Lucien de Samosate. Œuvres complètes, Paris, Éditions Robert Laffont, 1248 p.

Articles

  • Marquis, É. (2015) : « Lucien de Samosate, Sur la mort de Pérégrinos. L’épistolaire au service de la polémique », dans Conflits et polémiques dans l’épistolaire, Gavoille, É., Guillaumont, F. (éds.), Tours, PUFR, p. 95-106.
  • Marquis, É. (2014) : « The tyrant’s network. Appearances of characters in the Letters of Phalaris », CHS Research Bulletin 2, no. 2.
  • Marquis, É. (2014) : « La représentation négative de l’autre chez Lucien. Les philosophes du Banquet ou les Lapithes », dans La représentation négative de l’autre dans l’Antiquité. Hostilité, réprobation, dépréciation, Queyrel Bottineau, A. (éd.), Dijon, Éditions Universitaires, p. 235-249.
  • Conduché, C., Guillaumin, J.-B., Marquis, É., Regnault-Larrieu, J., Petitmengin, P., Salamon, A. (2013) : « Le De cursu temporum d’Hilarianus
 et sa réfutation (CPL 2280 et 2281). Une querelle chronologique à la fin de l’Antiquité », Recherches augustiniennes et patristiques 37, p. 131-267.
  • Marquis, É. (2013) : « Les textes de Lucien à tradition simple », Revue d’histoire des textes, n.s. 8, p. 1-36.
  • Marquis, É. (2010) : « Des voix pour montrer la voie dans l’Éloge de Démosthène de Lucien », Bulletin de l’Association Guillaume Budé, 2010/2, p. 73-87.
  • Marquis, É. (2010) : « La représentation du Scythe chez Lucien de Samosate : la complexité du personnage de Toxaris dans l’opuscule Toxaris ou l’Amitié », dans Figures de l’étranger autour de la Méditerranée antique. Actes du colloque international « À la rencontre de l’Autre », Marein, M.-F., Voisin, P., Gallego, J. (éds), Paris, L’Harmattan, p. 401-409.
    - Marquis, É. (2007) : « Lecteur modèle et manipulation du lecteur : le rôle de Cronios dans Sur la mort de Pérégrinos de Lucien », Bulletin de l’Association Guillaume Budé, 2007/2, p. 112-122.
  • Marquis, É. (2007) : « Le philosophe chez Lucien : savant ou charlatan ? », Schedae (Caen), prépublication n°5, fascicule n°1, p. 69-80.