Glossaires de l’IST


Dernière modification : 12 mars 2019

Glossaire - licence Réseau national des bibliothèques de mathématiques


http://licence.rnbm.org/glossaire

 Glossaire - Coopération des centres régionaux de formation aux carrières de bibliothèques

Glossaire

 Glossaire de l’e-science

Intégré au site de l’UMR Mi2s (CNRS)http://e-science-mi2s.imag.fr/e-sci...

 Glossaire de l’info-doc.

Glossaire intégré au blog Conseils-infodoc.fr

Ce glossaire reprend les termes signalés d’un astérisque (*) dans les différentes chroniques. Il sera complété au fur et à mesure de l’apparition des termes techniques sur ce site. Ces derniers sont classés par ordre alphabétique. Les liens renvoient aux articles de ce blog traitant le sujet en profondeur.

  • bruit : ensemble de documents trouvés mais qui ne sont pertinents par rapport à la question posée. Terme notamment cité dans Les 6 étapes d’une recherche d’information sur Internet.
  • compétences informationnelles : l’ensemble des compétences permettant à une personne d’évoluer dans la société du savoir et d’utiliser l’information de façon critique en vue de répondre à un besoin, qu’il s’agisse de résoudre un problème, de prendre une décision, de développer ses connaissances, de créer un document, une œuvre ou un produit ou, plus simplement, de poursuivre sa formation. (Source : Direction des bibliothèques). Pour aller plus loin, consulter De l’importance de maîtriser l’information.
  • désinformation : information mensongère, faussée, dénaturée, censurée sciemment. Il s’agit d’une entreprise ponctuelle ou systématique, mais toujours délibérée et programmée, dans un but précis. Pour aller plus loin, consulter Comprendre la désinformation.
  • hoax : rumeur ou canular, largement diffusé sur le net dans le but de duper le plus grand nombre d’internautes. Ces derniers, en croyant aider autrui ou « servir la bonne cause », le propagent. Terme notamment cité dans Comprendre la désinformation.
  • infobésité : excès d’informations reçues.
  • maîtrise de l’information : moyen de permettre aux gens, sur tous les chemins de la vie, de chercher, d’évaluer, d’utiliser et de créer l’information pour des objectifs personnels, sociaux, professionnels et éducationnels. (Source : UNESCO). Pour aller plus loin, consulter De l’importance de maîtriser l’information.
  • mésinformation : défaut d’information ou une mauvaise information, dont l’origine peut être l’ignorance et/ou la désinformation, pratiquée, puis répercutée, sans l’intention de mentir ou de nuire. Terme notamment cité dans Comprendre la désinformation.
  • opérateurs boléens : symboles de l’algèbre de Boole, ils permettent de combiner plusieurs éléments d’une recherche (mots-clés, descripteurs, noms d’auteurs…) afin de l’affiner. Les trois principaux sont ET/AND (intersection des concepts), OU/OR (union des concepts) et SAUF/NOT (exclusion des concepts). Terme notamment cité dans Les 6 étapes d’une recherche d’information sur Internet.
  • réseaux sociaux : services permettant aux internautes de se construire un profil public ou semi-public pour communiquer avec les membres de son réseau, les gérer, de découvrir de nouvelles personnes. Par exemples : Facebook, Viadeo, YouTube, Flickr…
  • silence : ensemble de documents non trouvés mais qui sont pertinents pour répondre à la question posée. Terme notamment cité dans Les 6 étapes d’une recherche d’information sur Internet.
  • surinformation : cf. infobésité. Terme notamment cité dans Comprendre la désinformation.
  • techniques documentaires : ensemble de connaissances et de techniques de recherche, traitement, valorisation et diffusion de l’information.
  • Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) : techniques utilisées dans le traitement, la modification et la transmission des informations.

 Définitions relatives aux archives ouvertes ; vocabulaire sur les données de la recherche

Archive institutionnelle : une archive institutionnelle relève d’une institution (université, grande école, organisme de recherche, association professionnelle) et a pour objectif de contenir, valoriser et conserver l’ensemble de la production scientifique de celle-ci.

Synonymes : archives ouvertes institutionnelles ; dépôt d’archives institutionnelles ; réseau institutionnel ; réservoir institutionnel ; site institutionnel

Anglais : institutional archive ; institutional-based repository ; institutional repository

Archives ouvertes : réservoir de documents scientifiques entreposés sur un serveur régulièrement alimenté par les dépôts des chercheurs et enseignants chercheurs et librement accessible sur Internet.

Auto-archivage : l’auto-archivage est l’acte par lequel les chercheurs déposent eux-mêmes leurs articles (prépublications et postpublications) dans des archives ouvertes.

Anglais : self-archiving

Bouton OA : peut être implémenté dans une archive institutionnelle avec Eprint et DSpace qui permet « un presque LA » en toute légalité et un remplissage rapide des archives avec un mandat.

Anglais : Fair Dealing Button

Créative commons : les licences proposées par l’organisation Creative Commons sont des contrats-type dans lesquels les auteurs déterminent les droits attachés à l’œuvre qu’ils réalisent. Six contrats sont possibles en combinant quatre éléments de base qui sont : la paternité, la modification, l’utilisation commerciale et la réutilisation dans les mêmes conditions du contrat d’origine. Elles peuvent s’appliquer à tout type d’œuvres ou un ensemble d’œuvres.

Renvoi : copyleft Anglais : Creative Commons

Dépôt : désigne un stockage centralisé et organisé de données. Ce peut être une ou plusieurs bases de données où les fichiers sont localisés en vue de leur distribution sur le réseau ou bien un endroit directement accessible aux utilisateurs.

Renvoi : référentiel ou même répositoire

Données : à intégrer, synchroniser, traiter et valoriser en très grands
ou gérées directement par les individus

Anglais : Big, Small Data

Droit d’auteur : le droit d’auteur désigne l’ensemble des droits dont jouissent les auteurs sur leurs œuvres. Une œuvre est protégée dès sa création et dès lors qu’elle est originale, et ceci sans dépôt ni enregistrement. Le droit d’auteur comprend des droits moraux – droits à la paternité et au respect de l’œuvre, droits de divulgation, de retrait et de repentir – et des droits patrimoniaux ou d’exploitation – droits de reproduction, de représentation et de suite et droit d’autoriser les œuvres dérivées. Seuls ces derniers peuvent être cédés à un tiers par l’auteur. Le droit d’auteur désigne également la rémunération perçue par l’auteur quand il exploite son œuvre.(Article L111-1 du Code de la propriété intellectuelle )

Renvoi : Copyright Anglais : Copyright

Embargo : l’embargo est la période pendant laquelle le document déposé dans une archive ouverte ne peut être accessible librement. Le plus souvent, il est le résultat d’un compromis entre l’institution demandant le dépôt et l’éditeur chez lequel est publié le document.

Synonymes : barrière mobile, délai de libre divulgation Anglais : embargo

Entrepôt de données : désigne une base de données utilisée
pour collecter, ordonner, et stocker des informations provenant de base de données opérationnelles et fournir ainsi une aide à la décision pour un établissement ou une entreprise. L’Amue, par exemple, a mis en place un entrepôt de données pour faciliter le développement d’outils de pilotage pour les établissements d’enseignement supérieur.

Anglais : Data warehouse

Exploration de données : a pour objet l’extraction d’un savoir
ou d’une connaissance à partir de grandes quantités de données par desméthodes automatiques ou semi-automatiques.

Anglais : Data Mining

Synonymes : « fouille de données » ou encore « extraction de connaissances à partir de données »

Frais de publication : une partie des publications en libre accès implique que l’auteur doit les payer, ce qui a pour nom modèle auteur-payeur. Traditionnellement, beaucoup de revues universitaires ont facturé des frais de mise en page, bien avant que le libre accès soit devenu une possibilité. De récentes recherches ] ont démontré que les revues en libre accès ne demandent pas de frais de publication, et sont moins taxés de frais d’auteurs que les titres traditionnels à abonnement. Quand les revues pratiquent des frais de traitement, c’est l’employeur (ou le bailleur de fonds) de l’auteur qui paye ces honoraires, et non pas l’auteur. De plus, des provisions sont constituées afin de couvrir les auteurs pour qui le fait de publier pourrait entraîner des difficultés financières.

Anglais : Article Processingc Charge (APC)

Identifiant d’objet numérique : mécanisme d’identification de ressources numériques, comme un film, un rapport, des articles scientifiques, etc. Le DOI d’un document permet notamment une identification pérenne de celui-ci et, par exemple, de retrouver l’emplacement d’un document en ligne si son URL a changé. Les DOI facilitent l’utilisation des bases de données bibliographiques, des logiciels de gestion bibliographique et permettent de produire des citations plus fiables et plus pérennes.

Anglais : Digital Object Identifier (DOI)

Libre accès : par « accès libre » à cette littérature, nous entendons sa mise à disposition gratuite sur l’Internet public, permettant à tout un chacun de lire, télécharger, copier, transmettre, imprimer, chercher ou faire un lien vers le texte intégral de ces articles, les disséquer pour les indexer, s’en servir de données pour un logiciel, ou s’en servir à toute autre fin légale, sans barrière financière, légale ou technique autre que celles indissociables de l’accès et l’utilisation d’Internet. La seule contrainte sur la reproduction et la distribution, et le seul rôle du copyright dans ce domaine devrait être de garantir aux auteurs un contrôle sur l’intégrité de leurs travaux et le droit à être correctement reconnus et cités. (Initiative de Budapest pour l’Accès Ouvert)

Synonymes : accès libre ; accès ouvert ; librement accessible ; accès ouverts à la science ; en accès libre. Anglais : open access

Postpublication : la postpublication est la version définitive d’un texte produit par un (des) auteur (s) après acceptation par un comité de rédaction et éventuellement par un comité de lecture (évaluation par les pairs). La version déposée dans une archive ouverte peut être la version « finale » — avec les modifications apportées par le comité de lecture, mais sans la mise en forme de l’éditeur — ou la version publiée par l’éditeur.

Synonymes : post-publication ; post-print ; postprint Anglais : postprint

Prépublication : la prépublication désigne les versions d’un texte produit par un (des) auteur(s) avant acceptation par un comité de rédaction et éventuellement par un comité de lecture (évaluation par les pairs).

Synonymes : pré-publication ; pre-print ; preprint ; travaux en voie de publication Anglais : preprint

Protocole OAI-PMH : le protocole OAI-PMH est un protocole qui définit les conditions du transfert de métadonnées d’une archive ouverte, produite par un fournisseur de données, vers le serveur d’un fournisseur de services.

Anglais : Open Archives Initiative Protocol for Metadata Harvesting ; OAI-PMH

Rapport Finch http://openaccess.inist.fr/?Le-rapport-Finch

Anglais : the Finch Report

Voie dorée : la voie dorée s’applique à la publication d’articles dans des revues en libre accès. Elle correspond à la deuxième stratégie recommandée dans l’Initiative de Budapest pour l’Accès Ouvert : « Revues alternatives : en second lieu, les savants ont besoin des moyens pour lancer une nouvelle génération de revues alternatives engagées dans le libre accès et pour aider les revues existantes qui choisissent d’opérer la transition vers l’accès libre. »

Anglais : golden road, gold road, gold OA, journal-mediated OA

Voie verte : la voie verte qualifie l’auto-archivage par les chercheurs ou l’archivage par une tierce personne des articles dans des archives ouvertes. Elle correspond à la première stratégie préconisée dans l’Initiative de Budapest pour l’Accès Ouvert : « Auto-archivage : en premier lieu, les savants ont besoin d’outils et d’assistance pour déposer leurs articles de revues à comité de lecture dans des archives électroniques ouvertes, une pratique communément appelée auto-archivage. »

Anglais : green road, green OA, green road to OA, repository-mediated OA

 Définitions du Libre accès

Cette définition est actualisée régulièrement sur le site de l’Information Scientifique et Technique (INIST) du CNRS.
Le glossaire contient les définitions de termes utilisés dans le cadre du Libre Accès et plus particulièrement des archives ouvertes. Elles sont le résultat de la collecte d’informations provenant de différentes ressources - glossaires en langue anglaise et française, articles, rapports techniques. Elles sont accompagnées de synonymes français, d’équivalent(s) anglais et de termes associés. Le glossaire exploite le travail de terminologie réalisé pour le livre Les Archives ouvertes : enjeux et pratiques. Guide à l’usage des professionnels de l’information, édité par l’ADBS en 2005. L’objectif de cette réflexion était d’obtenir une plus grande cohérence entre les articles écrits par des auteurs différents.
Glossaire INIST