Chargement
Veuillez patienter...

Les Étrusques en dehors de l’Étrurie et la Méditerranée occidentale


Dernière modification : 6 novembre 2016

L’Étrurie, grâce à sa position centrale dans la péninsule Italique et en Méditerranée, joue un rôle primordial à la fois terrestre et maritime.

La diffusion d’objets étrusques en Méditerranée sud-occidentale et en direction du cercle de Gibraltar, de la fin du VIIe au Ve siècle, doit être réexaminée à la lumière des étroites relations commerciales et diplomatiques entretenues par Caeré et Carthage

 Accélération de voyages et d’échanges aux VIIIe-VIIe siècles


La documentation archéologique confirme les récits historiques à propos de l’accélération de voyages et d’échanges aux VIIIe-VIIe siècles et elle nous révèle aussi une large diffusion de marchandises nouvelles.

  • Les vestiges étrusques les plus abondants hors d’Étrurie sont les céramiques ou encore des objets de plus grande valeur comme les vases métalliques.
  • Les trois catégories principales de produits étrusques, qui témoignent par leur diffusion du dynamisme de l’Étrurie à son Âge d’or, sont les vases en bucchero, les amphores de transport et la vaisselle de bronze.

 Echanges entre le monde étrusque et le monde punique


Les rapports entre Carthage et les principales cités de la mer Tyrrhénienne, Caeré et Tarquinia, auraient été déterminants dès la fin du VIIIe siècle, pour l’introduction et l’adoption dans le monde étrusco-italique de nouveaux produits, techniques et répertoires iconographiques, ainsi que pour la propagation du faciès culturel connu comme « civilisation orientalisante ».

  • Ces mêmes rapports ont joué un rôle fondamental dans l’introduction en retour d’objets étrusques à Carthage et leur diffusion dans les zones méditerranéennes sous l’influence phénico-punique.
  • Les découvertes étrusques de Carthage sont d’autant plus remarquables qu’elles concentrent l’essentiel de ces trouvailles en Afrique du Nord.