Chargement
Veuillez patienter...

Castrum Novum, Santa Marinella (Italie centrale)

Colonie maritime d’époque romaine et habitat du haut Moyen Age


Dernière modification : 7 septembre 2017

L’étude a pour but d’examiner l’urbanisme des colonies d’époque romaine, la stratigraphie naturelle du littoral, l’architecture et des techniques de construction, les villas maritimes et des viviers de la région, les ports et des zones de mouillage, le matériel (en particulier de la céramique) qui témoigne des échanges économiques entre cette région et le reste du monde méditerranéen.

PNG - 12 ko
Localisation de Castrum Novum

La colonie d’époque romaine à Santa Marinella (à 50 km au Nord de Rome), Italie.

 

 Historique

Sous le pontificat de Pie VI (1775-1800) a été découverte la colonie maritime de citoyens romains de Castrum Novum, à Santa Marinella, à 50 km au Nord de Rome.
À l’époque, la découverte avait fait sensation, car le nom de Castrum Novum est célèbre grâce à Tite-Live (Histoire Romaine, XXXVI, 3, 6), qui la cite parmi les colonies maritimes composées de citoyens romains, soumises à des obligations navales, en 192 avant J.-C., pour ravitailler les armées romaines engagées en Grèce contre le roi séleucide Antiochos III le Grand. La fondation de Castrum Novum remonte à la Première Guerre Punique, quand Rome commença à renforcer son contrôle sur la côte Nord du Latium, traditionnellement liée aux Carthaginois.
D’après des inscriptions du IIIème siècle après J.-C., le centre a pris ensuite le nom de colonia Iulia Castrum Novum ou colonia Iulia Castro Novo, ce qui signifie qu’une nouvelle déduction de colonie a eu lieu sous la dictature de Jules César. La ville continua d’exister jusqu’à la fin de l’Antiquité ou au début du Moyen-Âge, car, d’après le Martyrologe Hiéronymien et dans une Passio datée d’entre le Vème et le VIIème siècle, le martyre de Secondianus, Marcellinus et Verianus s’est déroulé à Castrum Novum, où ils ont été ensuite enterrés.
L’association du martyre avec la colonie romaine laisse supposer une continuité de vie de son habitat au moins jusqu’à la moitié de VIIème siècle.
L’abandon de Castrum Novum pourrait donc être advenu plus tard au VIIIème siècle.

 Projet scientifique de Castrum Novum

Reconstitution de l’urbanisme de la colonie romaine

Les fouilles de la fin du XVIIIe siècle et celles menées par P. A. Gianfrotta aux débuts des années 1970, n’ont pas permis de retracer avec précision l’implantation urbaine du centre d’époque romaine. On sait pourtant grâce aux exemples de Cosa, de Pyrgi, d’Ostie, de Minturnes et de Paestum, que les colonies maritimes comprenaient des monuments publics, comme un forum, une basilique et une curie, dès l’origine pour les colonies latines, à partir de la Guerre Sociale (90-89 avant J.-C.) pour les colonies romaines et, des théâtres et des bains dès le début de l’Empire.

Identifier l’habitat du Haut-Moyen Âge

Les récits de la Passio et de l’enterrement des martyrs Secondianus, Marcellinus et Verianus à Castrum Novum montrent une ville encore en activité à la fin de l’Antiquité. Cela signifie que les niveaux archéologiques les plus accessibles datent de cette période tardive et c’est cette image de la ville que nous aurons sous les yeux.

 Responsables et partenaires

Coordination

Partenaires scientifiques et financiers

  • AOrOc, UMR 8546 CNRS, ENS-Paris
  • Soprintendenza per i Beni Archeologici per l’Etruria Meridionale,
  • Centre de Recherche en Arts-Université de Picardie « Jules Verne »,
  • TRAME, Université de Picardie « Jules Verne »,
  • HALMA-IPEL-Université de Lille 3 « Charles de Gaulle »,
  • Museo del mare e della navigazione antica (Santa Severa),
  • Mairie de Santa Marinella.

 Moyens du projet

  • prospections géophysiques, visant à la réalisation d’un plan du potentiel archéologique du site de Castrum Novum
  • prospection sous-marine destinée à répertorier les vestiges engloutis par l’avancée de la côté à ce niveau du littoral,
  • relevés topographiques des structures visibles sur le terrain.
  • sondages stratigraphiques

Portfolio