Construire face au risque naturel dans les sociétés anciennes

colloque international


Dernière modification : 17 septembre 2019

6 et 7 septembre 2019, Centre Jean Bérard, Naples

Dans le cadre du projet RECAP (Reconstruire après un tremblement de terre. Expériences antiques et innovations à Pompéi), financé par l’Agence Nationale de la Recherche, le laboratoire AOrOc (UMR 8546, ENS-CNRS-PSL), le Centre Jean Bérard (USR 3133, CNRS-EFR) et l’Università degli Studi di Padova (Dipartimento dei Beni Culturali) organisent une rencontre conclusive sur le thème : Construire face au risque naturel dans les sociétés anciennes.
 
L’objet de cette rencontre transversale est d’explorer la relation entre risque naturel et techniques de construction aux époques anciennes (Grèce et Rome, principalement mais d’autres zones géographiques et périodes historiques seront intégrées à la réflexion). Défini comme la probabilité d’occurrence de dommages sur un site ou sur un territoire donné, le risque est traditionnellement envisagé comme la résultante des interactions entre un aléa (naturel : tremblements de terre, éruptions volcaniques, inondations, glissements de terrain) d’une part, et une vulnérabilité (type de peuplement, qualité de constructions) d’autre part. Il s’agit donc d’interroger la perception que les sociétés anciennes ont pu avoir du risque, comme source d’endommagement potentiel ou effectif, à travers l’analyse de leurs bâtiments.
 
Les différentes études de cas présentées dans le cadre de cette rencontre permettront d’envisager toutes les solutions rencontrées. Il s’agit d’examiner tant les techniques préventives mises en œuvre afin de réduire la vulnérabilité du bâti et les risques potentiels pour le futur que les réparations improvisées ou les reconstructions qui peuvent se trouver dénuées de toute prise en compte du risque. Ainsi envisagé, le rapport entre risque naturel et construction devient un mode d’approche des conditions sociales et économiques d’une société dans son environnement.
 
La journée du 6 septembre sera organisée autour de six conférences et de présentation de posters. une visite archéologique sera proposée la matinée du 7 septembre dans les Champs Phlégréens.
 
L’ensemble des contributions, limitées à 30, sera publié sous la forme d’un volume collectif dans la Collection du Centre Jean Bérard.
 
Comité d’organisation : Jacopo Bonetto (Università degli Studi di Padova), Hélène Dessales (ENS-PSL, AOrOc), Priscilla Munzi (CJB, USR 3133 CNRS-EFR).


Organismes partenaires :

AOrOc - UMR 8546-CNRS/PSL Centre Jean Bérard - USR3133, Naples CNRS-Centre National de la Recherche Scientifique Ecole française de Rome ENS - École normale supérieure - PSL financement ANR LabEx TransferS Università degli studi di Padova