Cifani Gabriele

Docteur en Archéologie (Étruscologie), Université de Rome « La Sapienza »


Dernière modification : 29 mai 2019

Associé à UMR 8546 - AOrOc, École normale supérieure, 45 rue d’Ulm 75230 PARIS Cedex 05.
 
Équipe : Monde romain.
 
Contacter Gabriele Cifani

 THÈMES DE RECHERCHE

1. Archéologie, histoire de l’art et histoire romaine.
2. Rome archaïque.
3. Étruscologie.
4. Histoire économique de la Méditerranée archaïque.
5. Archéologie de la Libye Antique.
 

 TRAVAUX EN COURS

  • Édition du volume The roman archaic economy, Cambridge University Press
  • Édition du volume La Civita di Grotte di Castro à achever en 2020.
     

     PARCOURS

1993 : Master en Lettres classiques, université de Rome « La Sapienza » (110/110 cum laude).

15 juin 1994 - 3 octobre 1995 : service militaire. A partir du 18 décembre 1994 : titre d’Ufficiale dei Carabinieri (grade sous-lieutenant) ; opérationnel à Palerme et à Rome.

1994-1995 ; 1995-1996 ; 1999-2000 : Diplôme de specializzazione en Archéologie des mondes classiques, université de Rome « La Sapienza ».

1997-2000 : Doctorat en Archéologie (Etruscologie), université de Rome « La Sapienza ». Sujet de la thèse : Dinamiche insediative e territoriali nella Media Valle Tiberina ; dir. Giovanni Colonna.

2001-2002 : Scuola Normale Superiore di Pisa ; contrat de recherche attribué par la Fondazione Pasquali.
Août-septembre 2003 : Freie Universität de Berlin, Institut für Klassische Archäologie ; contrat de recherche attribué par le Deutscher Akademischer Austausch Dienst.
Printemps 2004 : Columbia University de New York, Italian Academy for Advanced Studies ; Research Fellow.
2004-2005 : Istituto Italiano di Scienze Umane de Florence ; contrat de recherche post-doctorale (renoncé).
2004-2005 : Freie Universität de Berlin, Institut für Klassische Archäologie, Alexander von Humboldt Stiftung Forschungsstipendium.
2005 : Università degli Studi di Roma « Tor Vergata » ; lauréat du concours national pour un poste de chercheur confirmé (ricercatore) en archéologie et histoire de l’art antique (résultats du concours publiés en 2002).
2005-2007 : University of Cambridge, Department of Archeology ; Marie Curie intra European Research Fellow.
2014 : Habilitation à diriger des recherches (abilitazione scientifica nazionale, prima e seconda fascia), délivrée par le Ministero dell’Università e Richerca (section Archéologie).

Novembre-Décembre 2016 : École Normale Supérieure de Paris ; professeur invité.
2018-2020 : École Normale Supérieure de Paris ; Marie Skłodowska-Curie Research Fellow (projet de recherche : The Roman Archaic Economy : Settlement Patterns, Production and Trade in an early Mediterranean State).
 

  • Prix et financements de recherche

2000-2001 : Fellowship Grant de l’Aylwin Cotton Foundation (Royaume-Uni) pour un projet de recherche sur l’architecture de la Rome archaïque (cf. liste des publications, ouvrage n. 2).
2001 : Consiglio Nazionale delle Ricerche (CNR) : aide à la publication de l’ouvrage intitulé Storia di una frontiera. Dinamiche territoriali e gruppi etnici nella media valle tiberina dal villanoviano alla conquista romana (cf. liste des publications, ouvrage n. 1)
2002-2003 : prix « Giovani Ricercatori » de l’Università di Roma « La Sapienza » pour le projet de recherche sur les techniques et activités de construction, et l’architecture de la Rome archaïque (cf. liste des publications, ouvrage n. 2).
2005 : prix « Giovani Ricercatori » du Consiglio Nazionale delle Ricerche (CNR) pour un projet de recherche sur l’archéologie des paysages en Etrurie.
2007 : financement en vue de la réalisation d’un chantier de fouilles en Etrurie (Civita di Grotte di Castro) du McDonald Institute (University of Cambridge).
2008-2011 : Marie Curie Reintegration Grant n. 230890 pour l’exécution d’un projet de recherche archéologique sur les paysages en Etrurie méridionale.
2012-2013 : National Science Foundation Grant (Etats-Unis) n. 1228126 ; responsable de l’unité de recherche en archéologie au sein du projet Reconstructing 2500 years of historical landscape change at the periphery of Rome : disentangling the role of climate and society (porteur : Scott Mensing, professeur à l’University of Nevada).
2015-2016 : prix « Uncovering Excellence » de l’Università di Roma « Tor Vergata » pour la direction du projet La media valle dell’Aniene : storia di un paesaggio culturale
2017 : financement FFABR attribué par le Ministero dell’Università e Ricerca (MIUR).
 

  • Direction et co-direction de chantiers de fouilles archéologiques

1) 1-5 septembre 2006 ; 20 août-5 septembre 2007 : Civita di Grotte di Castro (Viterbe) ; campagne de fouilles et études de terrain en collaboration avec l’University of Cambridge, Department of Archeology (co-directeur du projet).

2) juin 2009-août 2011 : directeur de la mission d’étude de la Tenuta di Montelabate (Pérouse) ; à partir de 2010, en collaboration avec le Department of Archeologu de l’université de Cambridge et la Soprintendenza Archeologica dell’Umbria.
3) septembre 2009 ; juin-juillet 2010 ; juin-juillet 2011 ; juin-juillet 2012 ; décembre 2013-janvier 2014 : Colle Rotondo (Anzio / Latina) ; campagne de fouilles et études de terrain de l’habitat latin (co-directeur du projet avec Alessandro Guidi et Alessandro Jaia).
4) mars 2013-janvier 2014 : directeur du projet de recherche et de documentation archéologique de l’Hypogée des Cacni (Pérouse), à la demande du Comando Carabinieri per la Tutela del Patrimonio Culturale (Rome),et en collaboration avec l’Istituto Centrale per il Restauro et la Soprintendenza Archeologia dell’Umbria.
 

  • Affiliations

11 octobre 2007 : élu Fellow de la London Society of Antiquaries.
2014-2015 ; 2018-2019 : American Academy in Rome, scientific advisor.
 
BIBLIOGRAPHIE ABRÉGÉE
 
A. Ouvrages

1) G. Cifani (préface de Mario Torelli), Storia di una frontiera. Dinamiche territoriali e gruppi etnici nella Media Valle Tiberina dalla prima età del Ferro alla conquista romana, Rome, Istituto Poligrafico e Zecca dello Stato, 2003. 255 p.

2) G. Cifani, L’architettura romana arcaica. Edilizia e società tra Monarchia e Repubblica. Rome, L’Erma di Bretschneider, 2008. 402 p.

3) (à paraître) G. Cifani, The Origins of the Roman Economy : From the Iron Age to the Early Republic, Cambridge, Cambridge University Press, 2020.
 
B. Direction d’ouvrages collectifs

4) G. Cifani et S. Stoddard (éd.), Landscape, Ethnicity and Identity in the pre-roman Mediterranean, Oxford, Oxbow, 2012.

5) G. Cifani (éd.), Tra Roma e l’Etruria. Cultura, identità e territorio dei Falisci : actes de la journée d’études de Rome (British School, 2011), Rome, Quasar, 2013.
 
Voir aussi :
https://ens.academia.edu/GabrieleCifani
 

 PROJECT

 
The archaic roman economy (8th-4th centuries BC). Settlement patterns, production and trade in an early Mediterranean State
 
The economic history of early Rome has been mainly investigated as a local phenomenon and often only on the basis of literary evidence. The research project proposes a long-term and regional approach : the early Roman economy as part of the economic history of central Tyrrhenian Italy from the 8th to the 4th centuries BC, and its interactions with the wider Mediterranean networks of exchange.
This aim will be achieved by means of the following objectives and methods :
Objective 1 : Systematic and critical review of the literary sources and of the scientific literature on the archaeological evidence of settlements, land use, production and importation in the lower Tiber Valley between the 10th and the 4th centuries BC.
Objective 2 : Intensive surveys in the Roman hinterland of two productive extra-urban archaic settlements in their natural context : a farmhouse and a rural village.
Objective 3 : Archaeometric analysis of imported pottery dating back to the 8th century BC found in Ancient Latium.
Objective 4 : Historical reconstruction of production, trade and consumption in Rome between the 8th and the 4th centuries BC ; theorisation of new models for Iron Age and pre-monetary economies.