Les mille et une couleurs d’Autricum

Exposition du 8 mars au 26 mai 2019


Dernière modification : 17 avril 2019

Exposition en collaboration avec la direction de l’Archéologie. Musée des Beaux-Arts, Palais épiscopal, 29 cloître Notre-Dame, Chartres.

 
Découvrez l’exposition
Du 8 mars au 26 mai, les fresques chartraines, la plupart inédites et issues des
fouilles archéologiques récentes, sont présentées dans l’exposition « Les mille
et une couleurs d’Autricum » portée par la direction de l’Archéologie en collaboration avec le musée des Beaux-Arts. Combinant panneaux d’enduits peints
restaurés, plaques simplement stabilisées dans un but d’étude, motifs isolés ou
restitutions à taille réelle, l’exposition invite à une immersion dans l’ambiance et
l’atmosphère colorée et raffinée des domus d’Autricum.
 
De belles découvertes
D’une riche variété, ces vestiges confortent l’image d’une ville colorée et flamboyante
qui compte parmi les mieux documentées de Gaule du Nord dans le
domaine. Après les intéressants ensembles de la place des Épars en 1990 puis
2004, du Cinéma en 2005 et du boulevard de la Courtille en 2012, le chantier de
fouille de la rue Casanova révèle, à son tour, d’épatants et majestueux décors
en 2013.
 
Puzzles géants
Les archéologues et toichographologues reconstituent, fragment par fragment,
tels des puzzles géants, ces revêtements décoratifs souvent détruits dès
l’Antiquité. Larges champs blancs ou colorés, motifs isolés, scènes incomplètes
mais compréhensibles, ou bien souvent décors trop lacunaires pour être
compris, jalonnent leur patient travail. Parfois la chance sourit et une découverte
exceptionnelle bouleverse le classement honorifique du plus beau ou plus
complet décor antique d’Autricum.
 
La richesse des décors
Couleurs éclatantes aux multiples nuances de rouge, de bleu ou de vert, motifs
subtils, scènes figurées, personnages et animaux apparaissent sous l’oeil attentif
des archéologues. En outre, de nombreux graffitis, inscriptions ou dessins de
gladiateurs, révèlent la vie quotidienne des habitants. Venez observer un prêtre
d’Isis, admirer la barbe hirsute du dieu Océan, saluer l’empereur, reconnaître des
animaux exotiques ou fantastiques, contempler les 9 m² restitués du somptueux
décor de la rue Casanova, revivre des combats de gladiateurs et, enfin,
laissez vous-mêmes, la trace de votre passage !
 
Devenez mécène !
Le décor exceptionnel découvert sur le site rue Casanova ne peut, pour
l’heure, être présenté au public. Sa restauration complète demande des
financements importants. En effet, une telle opération nécessite de
suivre une méthode rigoureuse et précise que seuls quelques conservateurs-
restaurateurs sont capables de mettre en œuvre.
 
Tout d’abord, il faut préparer les différentes plaques du décor à restaurer,
suite aux remontages établis lors de l’étude : les enduits de préparation
sont désépaissis, le revers des plaques est renforcé par l’adjonction
de tissus en fibre de verre, la couche picturale est soigneusement nettoyée
et consolidée si nécessaire. Une fois ce travail préparatoire effectué,
le décor va progressivement reprendre forme : les différentes
plaques sont assemblées et fixées sur un support adapté, les manques
sont comblés par l’ajout d’aplats de mortiers colorés et les éléments décoratifs
majeurs sont restitués pour une meilleure lisibilité.
 
À titre personnel ou au nom de votre d’entreprise, vous êtes désireux de
soutenir et de participer à la restauration de ce trésor archéologique, témoin
de notre prestigieuse histoire ? N’hésitez pas à nous contacter
pour plus d’informations au 02 37 23 41 96, ou par mail à :
marielle.guingueno@agglo-ville.chartres.fr ou encore à déposer un don directement
sur place dans l’urne présente à l’exposition !


Organismes partenaires :

AOrOc - UMR 8546-CNRS/PSL CAEL CEPMR Chartres métropôle DRAC culture ENS - École normale supérieure - PSL PCR ville de Chartres