La Via Augusta et la nécropole du marché de Sant Antoni à Barcelone

Carme Mirȯ i Alaix, responsable del Pla Barcino, Servei d’Arqueologia de Barcelona. Institut de Cultura de Barcelona


Dernière modification : 15 février 2019

Jeudi 14 février 2019, salle Jaurès, École normale supérieure, 29, rue d’Ulm, 75005 Paris.
 
Conférence dans le cadre des Jeudis de l’Archéologie à l’ENS 2018-2019

conférence 14 février 2019
conférence 14 février 2019

Résumé :
 
Lors de la rénovation du marché de Sant Antoni à Barcelone, ont été mis au jour plusieurs vestiges archéologiques spectaculaires. Il s’agit en particulier d’une partie de la Via Augusta reliant les villes côtières de Blandea (Blanes), Iluro (Mataró), Baetulo (Badalona) à Iulia Augusta Faventia Paterna Bàrcino (Bárcino), colonie fondée vers la fin du 1e siècle av. J.-C. Des deux côtés de la route, plusieurs sépultures datées entre les 1e et 2e siècles après J.-C. contenaient les restes des familles de l’élite de Bárcino.
 
Responsable : Laure Salanova


Organismes partenaires :

AOrOc - UMR 8546-CNRS/PSL CNRS-Centre National de la Recherche Scientifique ENS - École normale supérieure - PSL Investir l’avenir LabEx TransferS