Les petits-enfants d’Alexandre. Initiation à l’hellénisme des auteurs de l’Antiquité tardive

Arnaud Perrot


Dernière modification : 10 septembre 2018

Le mercredi 15h30-17h30, par quinzaine, salle de séminaire du Centre d’études anciennes (RdC, couloir AB). École normale supérieure, 45, rue d’Ulm, 75005 Paris.
 
Première séance : mercredi 26 septembre 2018
 
Validation : présence et fiche de lecture
S1 ET S2, 6 ECTS

Si l’Antiquité tardive a longtemps été associée à l’idée de décadence, près d’un siècle de recherches a montré à quel point la « fin de l’Antiquité » constitue une période cruciale pour la transmission de la culture, mais aussi une période d’érudition où les « classiques » de l’hellénisme – qu’il s’agisse des philosophes, des poètes ou des orateurs – ont été non seulement réinterprétés, mais intégrés à des cadres philosophiques, spirituels et religieux nouveaux (notamment, mais pas uniquement, le christianisme). Le séminaire se propose d’étudier, sur la base de commentaires de textes, la relecture des classiques par l’Antiquité tardive et l’art des auteurs de ce temps de « faire du neuf avec du vieux ».
 
Responsable : Arnaud Perrot