Quinze années d’expérimentation des nouvelles technologies sur le site de Mandeure : prospections géophysiques et multi-méthodes, MNT et modélisation 3D des vestiges

Mathieu Thivet (Université de Franche-Comté) & séverine Blin (CNRS - AOrOc)


Dernière modification : 14 mai 2018

Vendredi 25 mai 2018, 10h00-13h00, salle 235A, École normale supérieure, 29, rue d’Ulm ou 24 rue Lhomond (sans badge), 75005 Paris.
 
Dans le cadre du séminaire « Impact des nouvelles techniques d’imagerie sur la compréhension des territoires celtiques »

Séminaire de protohistoire celtique vendredi 25 mai 2018
Séminaire de protohistoire celtique vendredi 25 mai 2018

 
Résumé : Dans le cadre d’un PCR initié en 2001, le site de Mandeure a fait l’objet d’une nouvelle approche méthodologique, dite« approche intégrée », conjoignant les résultats de plusieurs types de nouvelles technologies appliquées à l’archéologie : acquisition par prospections géophysiques et dispositifs de modélisation tridimentionnelle des vestiges sur la base de l’expérience menée à Mandeure et de l’évolution des équipements géophysiques (tout particulièrement
de la méthode GPR), les résultats obtenus sur le quartier péri-urbain de la Genetoye à Autun, permettent en premier lieu d’insister sur l’importance de la mise en œuvre de méthodes complémentaires afin d’obtenir, de manière non destructive, l’image la plus fidèle possible de la structuration générale de l’urbanisme antique. La seconde partie de cette intervention sera consacrée à des modes d’acquisition et de traitement des données tridimensionnelles appliqués à des échelles plus restreintes. Trois types de vestiges architecturaux (sanctuaire, théâtre, puits), se rapportant chacun à des problématiques d’étude et à des protocoles particuliers de modélisation serviront à illustrer ces expérimentations et leurs atouts dans le processus de l’analyse scientifique, comme dans celui de la médiation. La présentation insistera à la fois sur les aspects méthodologiques qui ont présidés au choix des méthodes utilisées ainsi que sur l’analyse critique des résultats obtenus.
 
Responsables : Michel Dabas, Katherine Gruel & Thierry Lejars


Organismes partenaires :

AOrOc - UMR 8546-CNRS/ENS CNRS-Centre National de la Recherche Scientifique ENS - École normale supérieure - PSL EPHE - École Pratique des Hautes Études Investir l’avenir