École thématique du CNRS AOrOc-Bibracte 4

Mosaicnet, (8) - 9 -13 octobre 2018


Dernière modification : 24 avril 2018

École Thématique internationale « Networks in Archaeological Research Formation AOrOc - Bibracte 4 », en partenariat avec l’Université franco-allemande
(8) - 9 -13 octobre 2018, Centre de recherche de Bibracte Glux en Glenne (France)

Des réseaux d’échanges aux réseaux urbains, les systèmes d’interactions sont l’un des éléments de base de toutes les sociétés depuis la Préhistoire jusqu’à nos jours.
 
L’école d’été ‘MOSAICnet  : Networks in Archaeological Research’ a pour objectif de réunir les jeunes chercheurs et chercheurs confirmés autour de cette thématique transdisciplinaire.
 
Elle propose un état des lieux des différentes approches méthodologiques issues des dialogues entre Sciences Humaines et Sciences Exactes (Social Network Analysis, Analyse spatiale des réseaux, etc.), et de discuter de leur apport à la réflexion sur les interactions sociales, culturelles et économiques anciennes.
 
D’une durée de 6 jours, la formation abordera à la fois le contexte théorique du travail sur les systèmes d’interactions, les données empiriques à notre disposition pour les appréhender, ainsi qu’une vue d’ensemble des différentes méthodes permettant de les approcher et parfois de les reconstruire. Ces différents outils seront mis en pratique à l’aide du logiciel R.

Mosaic Flyer
Mosaic Flyer

 

 Candidatures

Formulaire d’inscription Mosaic
Formulaire d’inscription Mosaic

 

  • Envoi des candidatures à l’adresse suivante : et-aoroc-bibracte4@ens.fr
  • date limite de candidature : 15/05/2018
  • Pour les membres CNRS, la mission est prise en charge par la formation permanente du CNRS, la formation est donc agréée par les services formation des différents employeurs
  • Télécharger les formulaires d’inscriptions
  • Tarif d’inscription :
    300 € titulaires non CNRS, pris en charge par le CNRS pour ses agents
    100 € Doctorants et Post-doctorants sans salaire
     

     Comité d’organisation

     

  • Oliver Nakoinz, Privat-docent, Institut d’Archéologie pré- et protohistorique, Université de Kiel, Allemagne
  • Katherine Gruel, directrice de recherches CNRS, École normale supérieure, France
  • Clara Filet, doctorante, Université Paris 1, France
  • Franziska Faupel, doctorante, Université de Kiel, Allemagne
  • Vincent Guichard, Directeur de l’EPCC Bibracte
     

     Institutions

     
    CNRS, Formation Permanente
    Laboratoire AOrOc, CNRS ENS-PSL Paris
    Institut d’Archéologie pré- et protohistorique Université de Kiel CNRS
    Université Franco-Allemande Deutsch-Französische Hochschule
    Centre de recherche de Bibracte Glux en Glenne (France)
     

     Programme

    Avec la participation de Olivier Buchsenschutz, directeur de recherche émérite
    CNRS, École normale supérieure, France, Patrice BRUN, Professeur des Universités
    Université Paris 1, France, Catalin POPA, Post-doctorant, Université de Leiden, Pays-Bas et Fabrice Rossi, Professeur des Universités, Université Paris 1, France

 

  • Bloc 0 : Introduction au logiciel libre R (facultatif) (O. Nakoinz, C. Filet and F. Faupel) Cours introductif à l’utilisation du logiciel R, à destination des participants n’ayant aucune pratique de ce langage de programmation et de l’utilisation de scripts.
  • Bloc 1 : Réseaux en archéologie : réflexion et enjeux (O. Nakoinz, P. Brun and O. Buchsenschutz) Présentation du contexte théorique du travail sur les interactions et les réseaux des sociétés anciennes. Les différents types de réseaux, les moyens de les identifier et de les restituer sont abordés, ainsi que les approches non informatisées des réseaux d’interactions dans un territoire.
  • Bloc 2  : Analyse des réseaux sociaux (O. Nakoinz) Initiation aux méthodes d’analyses de réseaux sociaux. Différents indices de centralité sont abordés pour quantifier des comparaisons entre plusieurs structures d’organisation de réseaux issus de différentes régions et périodes.
  • Bloc 3  : Systèmes d’échanges dans l’espace : (F. Faupel) Les interactions anciennes sont contraintes par la distance entre les deux acteurs. La journée portera sur les itinéraires de parcours dans un paysage avec l’analyse de la structure routière, l’identification des facteurs amenant à la localisation de la voie de passage et l’analyse des chemins de moindre coût.
  • Bloc 4 : Approcher l’organisation des systèmes d’échanges (C. Filet, F. Rossi) L’essentiel des interactions anciennes, leurs acteurs et leur intensité ne sont pas connus des archéologues. La journée sera dédiée aux moyens d’approcher l’organisation des systèmes d’échanges anciens en l’absence de sources textuelles grâce aux modèles d’interactions spatiales et à l’étude de la structure de diffusion du mobilier archéologique.
  • Bloc 5 :Bénéfice et utilité des analyses de réseaux en archéologie (C. Popa and participants) Retour critique sur les différentes méthodes, leur applicabilité et leurs limites.
     

     Conditions d’accueil à Bibracte

    Affiche Mosaic
    Affiche Mosaic
  • La formation théorique est donnée en anglais. Les ateliers pratiques bénéficieront d’un soutien dans trois langues : français, allemand et anglais.
  • L’hébergement et les repas sont intégralement assurés au Centre de Recherche de Bibracte.
  • Les candidatures sont ouvertes aux chercheurs et jeunes chercheurs (doctorants et post-doctorants) français et européens, ainsi qu’à tous les professionnels de l’archéologie travaillant sur les réseaux de communication ou d’échanges.
  • Bien qu’un intérêt dans l’application des analyses de réseaux est attendu de la part des participants, une connaissance approfondie de la méthodologie ou du logiciel n’est pas nécessaire.
    Voir aussi, Université de Kiel
     

     Bibliographie

     
    Mills B. (2017). Social network analysis in archaeology. Annual Review of Anthropology, (46), 379‑397. https://doi.org/10.1146/annurev-anthro-102116- 041423
    Collar A., Coward, F. Brughmans T., & Mills B. (2015). Networks in archaeology : phenomena, abstraction, representation. Journal of Archaeological Method and Theory, (22), 1‑32.
    Knappett C. (2014). Analyse des réseaux sociaux en archéologie. Paris : Maison des sciences de l’homme  : Ed. Errance.
    Brughmans T. (2010). Connecting the dots : towards archaeological Network analysis. Oxford Journal of Archaeology, 29(3), 277‑303.
     

  • Platform Historical Network Research : historicalnetworkresearch.org
     
  • Journal of Historical Network Research : https://jhnr.uni.lu/index.php/jhnr
     

Organismes partenaires :

AOrOc - UMR 8546-CNRS/ENS Bibracte, Centre archéologique européen -Mont Beuvray CNRS-Centre National de la Recherche Scientifique ENS - École normale supérieure - PSL Université franco allemande - Saarbrücken