La gens Heia de Cumes et la Méditerranée. Mobilité, commerce, plurilinguisme.

Paolo POCCETTI (Université de Rome 2 ’Tor Vergata’)


Dernière modification : 10 janvier 2018

Mercredi 24 janvier 2018 à 18h00, salle de Séminaire du Centre d’Études Anciennes, École normale supérieure, 45, rue d’Ulm, 75005 Paris.
 
Dans le cadre du séminaire : « Archéologies et sociétés de l’Italie antique et médiévale »

Séminaire ’Archéologies et sociétés de l’Italie antique et médiévale’ mercredi 24 janvier 2018
Séminaire ’Archéologies et sociétés de l’Italie antique et médiévale’ mercredi 24 janvier 2018

Résumé :
Nombre de témoignages littéraires et épigraphiques nous esquisse le rôle joué par la gens Heia, originaire de Cumes en Campanie, dans la Méditerranée du IIIème jusqu’à l’époque impériale. La mobilité de plusieurs membres en Sicile, en Grèce et en Espagne, les contacts culturels reflétés par le plurilinguisme des inscriptions (en osque, en latin et en grec), les investissements des revenus du commerce dans l’achat et la collection d’œuvres artistiques et dans les travaux d’évergétisme confèrent à cette gens le prestige social, à la base de leur participation à la vie publique locale ainsi que de leur intégration dans la carrière politique à Rome.
 
Responsables : Sara NARDI-COMBESCURE et Grégoire POCCARDI


Organismes partenaires :

AOROC - UMR8546-CNRS/ENS 2.1 CNRS 3.1 ENS PSL EPHE Investissement d’avenir LabEx TransferS