Relire Tite-Live, 2000 ans après

Colloque international


Dernière modification : 17 mai 2018

Jeudi 5 octobre (Université Paris Ouest) et vendredi 6 octobre 2017 (École normale supérieure).
 
Organisation : Université Paris Ouest et École normale supérieure, département des Sciences de l’Antiquité.

Colloque Tite-Live 5-6 octobre 2017
Colloque Tite-Live 5-6 octobre 2017

Résumé :
 
Tite-Live est mort en 17 de notre ère, laissant probablement inachevée une histoire monumentale commencée près d’un demi-siècle plus tôt. Trois ans après le bimillénaire de la mort du Princeps, un colloque sur celui qui fut le grand historien du « siècle d’Auguste » s’impose. En effet, les découvertes archéologiques du siècle dernier, à Rome et dans le Latium, voire en Étrurie, ont modifié la perception des historiens contemporains envers celui qui était considéré comme une source moins fiable que Polybe ou Plutarque, pour l’histoire romaine. La recherche livienne, forte de cette réhabilitation, s’attache désormais à développer de nouvelles lectures, à la faveur d’approches historiographiques récentes comme celles d’Andrew Feldherr, de Gary B. Miles, de Mary Jaeger, de David S. Levene, ou encore Bernard Mineo, reposant sur le linguistic turn ou sur la mise en avant du rôle de la communication, de la mémoire et du spectacle dans les sociétés antiques. Les études stylistiques, narratologiques, philologiques, ou encore celles qui portent sur la réception de l’œuvre, se sont multipliées. De récentes éditions ont par ailleurs fait progresser notre connaissance du texte livien, longtemps fondée sur des travaux du XIXe ou des débuts du XXe siècle.
 
L’historien fait toutefois toujours l’objet de controverses encore non résolues, qu’il s’agisse de caractériser sa méthode historique, son attitude religieuse, ses relations avec le nouveau pouvoir augustéen et son regard sur la vie politique romaine, ses choix de composition et de publication, ou encore les conditions de sa réception, dans cette période charnière entre la fin de la République et les débuts du Principat. Si la première décade a été et reste à l’origine d’innombrables études, la troisième et la quatrième décades sont encore peu explorées, et la nature comme le nombre des Periochae ne sont pas complètement élucidés. Notre lecture de l’Ab Vrbe condita porte par ailleurs encore l’empreinte non négligeable des réceptions et des lectures successives qui, de Machiavel à Montesquieu, des manuels de version latine aux florilèges d’exempla, ont contribué à façonner nos représentations passées et présentes de l’histoire et de la société romaines, représentations qu’il convient d’interroger.
 
Programme  :
 
Jeudi 5 octobre (Nanterre, bâtiment M. Weber)
MATIN
09h : Accueil des participants
09h15 : mot d’accueil d’Étienne Wolff (Paris Nanterre)
09h25 : Introduction (Charles Guittard, Mathilde Simon, Marine Miquel)
09h45 : Conférence inaugurale : Stephen Oakley (Emmanuel College, Cambridge) : « Livy and the Battle of Cannae »
L’histoire romaine revue et corrigée par Tite-Live
10h05 : Jean-Paul Thuillier (ENS Ulm) : « Tite-Live, I, 35 : equi pugilesque »
10h25 : Gaius Stern (Université de Berkeley) : « Livy on Prisonners of War in the Early Days of the Republic »
10h45-11h05 : discussion
11h05-11h20 : pause
11h20 : Alexandr Koptev (Université de Tampere) : « Early Legislative Practice and the Leges Sacratae in Livy »
11h40 : Dominique Briquel (Université Paris IV Sorbonne) : « Les Samnites passent sous le joug. Les vengeurs de l’honneur romain après les Fourches Caudines dans les livres 9, 10, 11 »
12h-12h20 : discussion
 
déjeuner
 
APRÈS-MIDI
14h30 : Alain Meurant (UC Louvain) : « Place et rôle du schéma de la violence mimétique dans le premier livre de Tite-Live »
14h50 : Thomas Baier (Université de Würzburg) : « Le bellum iustum chez Tite-Live »
L’ Ab Vrbe condita , de la République au Principat : quelle philosophie livienne du pouvoir ?
15h10 : Michèle Ducos (Université Paris IV Sorbonne) : « Une remarquable élection (Tite-Live, XXVI, 22) »
15h30 : Fanny Cailleux (Université Paris Nanterre) : « Le thème du refus du pouvoir chez Tite-Live : du rejet des honneurs à la recusatio imperii »
15h50-16h10 : discussion
 
16h10-16h25 : pause
 
16h25 : Régine Utard (Université Paris IV Sorbonne) : « Tite-Live et l’imperium Romanum : analyse et signification de la défaite de Persée aux livres XLIV et XLV de l’Ab Vrbe condita ».
16h45 : Elisa Della Calce, Simone Mollea (Université de Turin) : « Humanitas liviana e imperium Romanum : una relazione possibile »
17h05 : Georgios Vassiliades (Université de Chypre) : « La mort de Tite-Live, la mort d’Auguste et la publication des livres CXXI-CLXII de l’Ab Vrbe condita »
17h25-17h45 : discussion
Vendredi 6 octobre (ENS Paris, salle Dussane)
MATIN
L’écriture de l’histoire au carrefour de choix littéraires et idéologiques
09h : Alexandre Grandazzi (Université Paris IV Sorbonne) : « Les rois de Rome selon Tite-Live : une galerie d’archétypes ? »
09h20 : Nicolas Meunier (UC Louvain) : « La représentation narrative de Spurius Cassius : un personnage aux multiples contradictions »
09h40 : Olivier Devillers (Université de Bordeaux) : « La bataille d’Herdonéa (210 av. J.-C.) : un exemple d’itinéraire de l’information »
10h-10h20 : discussion
 
10h20-10h35 : pause
 
10h35 : Luca Beltramini (Université de Padoue) : « La voce dei vinti. Il caso di Siracusa »
10h55 : Vincenzo Casapulla (Université de Padoue) : « Storia e oratoria in Livio : il caso di studio di Pleminio nel libro XXIX »
11h15 : Pierre-Luc Brisson (Université de Québec) : « Le rôle de Flamininus dans la quatrième décade de TiteLive : perspectives sur le héros romain livien »
11h35-11h55 : discussion
 
déjeuner
 
APRÈS-MIDI
14h30 : Liza Méry (Université de Poitiers) : « Enargeia et écriture picturale dans l’Ab Vrbe condita : l’exemple des récits de bataille »
Postérités liviennes
14h50 : Christophe Burgeon (UC Louvain) : « Les Punica de Silius Italicus et la tradition livienne »
15h10 : Vasileios Pappas (Université de Ioannina) : « Livy in Greek : the Transmission of Ab Vrbe condita in Greece »
15h30-15h50 : discussion
 
15h50-16h05 : pause
 

16h05 : Guillaume Flamerie de Lachapelle (Université de Bordeaux) : « Tite-Live dans le commentaire de Philippe Lebas »
16h25 -16h45 : discussion
 

16h45-17h00 : pause
 
17h00 : Conclusion (Charles Guittard, Pauline Duchêne)
 
Programme détaillé : www.ens.fr (rubrique agenda)


Organismes partenaires :

Editta - EA 1491 - Édition Interprétation Traduction des Textes Anciens - Lettres Sorbonne Université ENS - École normale supérieure - PSL Université Paris Nanterre