Décor et architecture antiques d’Orient et d’Occident - Peinture, stuc, mosaïque

Nicole Blanc, Amina-Aïcha Malek & Claude Vibert-Guigue


Dernière modification : 15 juin 2018

Le jeudi 10h30-12h30, salle F (escalier D, 1er étage). École normale supérieure, 45, rue d’Ulm, 75005 Paris.

Première séance : jeudi 9 novembre 2017
Validation : assiduité et dossier écrit
S1 et S2, 6 ECTS par semestre

Les séances du séminaire sont consacrées aux divers aspects du décor antique étudié dans son contexte architectural. Membres de l’UMR et intervenants extérieurs (CNRS, universités, SRA, Inrap, professeurs invités) présentent chantiers et nouvelles découvertes. La réflexion porte en particulier sur les systèmes décoratifs en Italie et sur divers sites de Gaule, d’Afrique du Nord et du Proche-Orient. On s’attache à la confrontation des sources écrites et des vestiges archéologiques. Cette année le séminaire change de format et de rythme. Le premier semestre (10 séances) sera consacré à l’actualité de la recherche et des découvertes. Le second semestre prendra la forme de deux journées thématiques.
 
Programme 2017-2018 (premier semestre) :
 
Jeudi 9 novembre 2017 : Actualités du décor
Nicole Blanc, Amina-Aïcha Malek & Claude Vibert-Guigue
Jeudi 16 novembre : La villa de Marina di S. Nicola et la peinture murale fragmentaire en Italie. Compte rendu des dernières rencontres de l’Associazione Italiana Ricerche Pittura Antica (AIRPA)
Mathilde Carrive
Jeudi 23 novembre :
L’atrium de la maison de Neptune et Amphitrite à Herculanum : peintures in situ et pinakes sur marbre
Hélène Eristov
Jeudi 30 novembre : La villa de Schieren (Grand-Duché du Luxembourg) : Hercule, Amours et compagnie. Quand le décor révèle l’élite trévire du IIIe siècle. Et autres pépites en Gaule
Sabine Groetembril
Jeudi 7 Décembre : La villa romaine du Casale en Sicile
Brigitte Sreger
Jeudi 14 Décembre : Baïes (Campanie) : la compréhension des complexes thermaux à travers leur décor (exceptionnellement salle Beckett, rdc, couloir AB, 45, rue d’Ulm)
Léa NARÈS
Jeudi 21 décembre : Les pavements décorés de l’agglomération antique de Villevieille (Gard)
Bertrand Houix
Jeudi 11 janvier 2018 : Site du Bourg à Sainte-Colombe. Entre domus et espaces publics : données préliminaires sur le decorum d’un quartier suburbain de la colonie de Vienne
Benjamin Clément
Jeudi 18 janvier : Nouvelles découvertes à Uzès (Gard) : mosaïques et pavements décorés
Philippe Cayn & Bertrand Houix
Jeudi 25 janvier : The Gardens of the Roman Empire : un ouvrage, un programme
Amina-Aïcha MALEK
 
Programme 2ème semestre :
 
Jeudi 8 mars : L’espace : perception, construction…
Cette matinée thématique, comme l’indique son intitulé est une première réflexion sur la nature de l’espace pictural antique. En nous fondant sur deux arts figuratifs particuliers, qui partagent des éléments communs mais diffèrent par leur position dans l’espace - la mosaïque de pavement et la peinture - on s’interrogera sur les différentes appréhensions de la spatialité à l’œuvre. En particulier, on tentera de montrer comment, en mosaïque, le jeu subtil des encadrements fictifs et construits introduit des entrelacements entre espaces imaginaires et espaces réels et joue de la confusion entre l’espace et la temporalité de l’observateur et ceux du récit mythique. De même, on explorera comment, en peinture, la notion d’espace intérieur et extérieur se retrouve dans les descriptions littéraires où le vocabulaire glisse du dedans au-dehors et use de métaphores (ciel, prairies etc.) qui à la fois brouillent les limites et les affirment… Luc Bachelot (CNRS, UMR 7041 ArScAn) fera une introduction théorique sur la perception de l’espace et animera la discussion.
Luc Bachelot, Ouverture
Amina-Aïcha Malek, Pour une sémantique du cadre
Hélène Eristov, Nicole Blanc, Dedans, dehors : mots et images pour les entre-deux
Discutant : Luc Bachelot
 
Jeudi 12 avril : Du nombre à l’innombrable. De l’attroupement à la foule, en passant par le groupe. Une transition à étudier entre Occident et Orient
Comment l’Antiquité voyait-elle la représentation de la foule, de l’attroupement, des groupes, à quelles occasions et dans quels contextes ? Comment le peintre s’organisait-il pour distinguer les personnages reconnaissables ou non identifiables et en fonction de quelle hiérarchie ? De quelles techniques picturales usait-il afin de rendre l’événement qui engendrait une convergence urbaine (théâtrale, religieuse, mythologique) ? Quels critères nous permettent de passer du groupe constitué à la foule, par essence anonyme ? Un comptage a-t-il un sens ? Quel rôle jouent l’architecture, les animaux, les végétaux dans la scénographie du tableau ? Cette journée amorce une réflexion à prolonger. Une série d’interventions permettra d’en cerner quelques aspects, de la Grèce archaïque au Proche-Orient omeyyade en passant par Rome et ses provinces.
9h30 - 9h45 : Hélène Eristov, Introduction
9h45 - 10h15 : Claude Vibert-Guigue, Pister groupes et foules en iconographie
10h15 -10h45 : Catherine Lochin, Les prédécesseurs dans le monde grec
Pause de 15 mn
11h -11h30 : Nicole Blanc, Acteurs ou figurants ? Les personnages dans les paysages sacroidylliques
11h30 - 12h : Sophie Delbarre-Bärtschi, Michel Fuchs, Amina-Aïcha Malek, Qu’en est-il en mosaïque ?
12h30 : Conclusion
 
Jeudi 18 avril, salle des Actes : Hommage à Michèle Blanchard-Lemée
 
Responsables : Nicole Blanc, Amina-Aïcha Malek & Claude Vibert-Guigue