Chargement
Veuillez patienter...

L’archéologie de la Grande Guerre

Yves Desfossés, Conservateur régional adjoint de l’archéologie - Direction régionale des affaires culturelles Grand Est


Dernière modification : 15 juin 2017

Jeudi 11 mai 2017 à 17h30, salle F (escalier D, 1er étage), École normale supérieure, 45, rue d’Ulm, 75005 Paris.

Conférence dans le cadre des « Jeudis de l’Archéologie »

Yves Desfossés est conservateur général du patrimoine, en charge de l’archéologie en Champagne depuis 2003. Précédemment amené à réaliser des chantiers de fouille en Nord-Pas de Calais et en Picardie, il a été confronté dès le début des années 1990 à la redécouverte de vestiges de la Grande Guerre. Avec quelques collègues, il a alors développé les problématiques de recherche archéologique très spécifiques attachées à cette période et initié le développement de cette discipline nouvelle. D’une pratique somme toute marginale il y a encore peu de temps, l’archéologie de la Grande Guerre s’est ainsi dotée en quelques années de tous les attributs d’un domaine de la recherche archéologique à part entière. Archéologie préventive mais aussi programmée s’emparent de plus en plus des problématiques de fouilles associées aux vestiges de cet épisode majeur de l’histoire de l’Europe. Des premiers balbutiements de la recherche dans les années 1990 à la définition de problématiques scientifiques qui lui sont spécifiques au début du XXIème siècle, l’archéologie de la Grande Guerre a peu à peu acquis ses lettres de noblesse et une légitimité certaine. Au cours de ces dix dernières années, les recherches sur ce thème se sont multipliées sur l’ensemble des régions où passe la ligne de front.
Lien Archéologie de la Grande Guerre

Conférence Yves Desfossés 11 mai 2017
Conférence Yves Desfossés 11 mai 2017

Organismes partenaires :

AOROC - UMR8546-CNRS/ENS PSL CNRS-Centre National de la Recherche Scientifique ENS-Ecole Normale Supérieure, Paris. EPHE Investissement d’avenir TransferS