Chargement
Veuillez patienter...

L’organisation sociale à l’âge du Fer dans l’Ouest de la France/ L’habitat celtique d’Ymonville VIe au Ier siècle av. notre ère

Yves Menez (SRA Bretagne)/ David Josset (Inrap, AOrOc), Bastien Dubuis (Inrap, ARTEHIS) et Émilie Millet (Inrap, AOrOc)


Dernière modification : 5 avril 2017

Vendredi 24 mars 2017, à 10h, salle Celan, École normale supérieure, 45, rue d’Ulm, 75005 Paris.

Dans le cadre du séminaire de Protohistoire 2016-2017

 L’organisation sociale à l’âge du Fer dans l’Ouest de la France, d’après les recherches effectuées sur les habitats

Yves MENEZ (SRA Bretagne, CReAAH, UMR 6566, Rennes)

Cette communication a pour objectif, au travers des nombreuses recherches effectuées sur les habitats de l’âge du Fer en Bretagne, de réfléchir sur les modes d’organisation sociale ainsi que leur évolution entre le VIe et le Ier siècle avant notre ère.

 L’habitat celtique d’Ymonville « Les Hyèbles » (Eure-et-Loir), du VIème au Ier siècle av. notre ère

David JOSSET (Inrap, AOrOc, UMR 8546, Bastien DUBUIS (Inrap, ARTEHIS, UMR 6298) et Émilie MILLET (Inrap, AOrOc, UMR 8546)

La fouille du site d’Ymonville « les Hyèbles » (Eure-et-Loir, Centre) a été réalisée entre 2009 et 2010 par l’INRAP sous la conduite de David Josset. Ce site du second âge du Fer témoigne d’une occupation dense du VIème au Ier s. avant J.-C. La densité des aménagements, l’étendue des vestiges reconnus et surtout l’organisation du site enclos d’un vaste fossé permettent de s’interroger sur les schémas habituellement proposés pour les habitats ruraux de cette période. Prédominantes sur le site, les structures de stockage et les restes carpologiques témoignent de l’importance des capacités de stockage d’une occupation dont la fonction centralisatrice paraît évidente, mais la structuration, plus difficilement appréhendable. Le mobilier exhumé, abondant et varié, est riche d’enseignement sur le statut des occupants et la vocation du site. La relative abondance des pièces d’armement sacrifié reflète ainsi la présence d’activités cultuelles au sein même de l’occupation, une pratique reconnue désormais sur d’autres sites de France septentrionale. Un ensemble de déchets métalliques, associés à un certain nombre d’outils en pierre et en fer, témoigne de pratiques de forge et vraisemblablement de la production sur place de parures, voire d’armement, à La Tène B-C. D’autres catégories de mobiliers inhabituels (masques en terre cuite, peson en pierre décoré, bracelet en fer à décor plastique, pièces d’armement et de parure en fer bronzé) renforcent le caractère particulier de cet ensemble hors-normes, qui constitue un site de première importance pour l’appréhension des communautés rurales gauloises de La Tène ancienne et moyenne.

Séminaire de protohistoire vendredi 24 mars 2017
Séminaire de protohistoire vendredi 24 mars 2017

Organismes partenaires :

AOROC - UMR8546-CNRS/ENS CNRS-Centre National de la Recherche Scientifique ENS-Ecole Normale Supérieure, Paris. EPHE Investissement d’avenir PSL* TransferS