Chargement
Veuillez patienter...

Cyrrhus (Syrie)

Jeanine ABDUL MASSIH, Professeur invité à l’EPHE


Dernière modification : 5 septembre 2017

Jeudi 12 janvier 2017 à 17h30, salle F (escalier D, 1er étage), École normale supérieure, 45, rue d’Ulm, 75005 Paris

Conférence dans le cadre des « Jeudis de l’Archéologie »

Cyrrhus, l’actuelle Nebi Houri, se situe à 70 km au nord d’Alep à la frontière syro-turque, sur la voie antique à mi-chemin d’Antioche et de Zeugma. Le site fondé à la période hellénistique occupe un espace protégé surplombant la région. Cette position stratégique de la cité a dicté le rôle militaire de Cyrrhus dès sa fondation et à la période romaine notamment face à la menace Arsacide. C’est au cours de cette période que la ville se dote de son théâtre et de maisons décorées de mosaïques et de peintures murales exceptionnelles. Au Ve s., Cyrrhus réapparait à travers les sources chrétiennes comme le centre de l’ensemble de la région siège de l’évêque Théodoret et cela après une phase d’abandon et de déclin que connaît la ville à la suite de sa prise en 256 par les Sassanides. Au VIe s. Justinien la dote de fortification. En 623, Cyrrhus est conquise par les Arabes et devint une forteresse islamique connue sous le nom de Qurus. Elle disparaît au XIIe s. sous le règne de Nour al-Din al Zengui.
Les résultats des travaux de la mission syro-libanaise sont présentés traitant des principaux monuments de la cité et de l’évolution de l’occupation territoriale du site intra et extra muros.

Conférence de Mme Abdul Massih 12 janvier 2017
Conférence de Mme Abdul Massih 12 janvier 2017