Chargement
Veuillez patienter...

BLIN Séverine

Chargée de recherche au CNRS


Dernière modification : 3 octobre 2017

Affectée à l’unité : UMR 8546 - AOrOc, École normale supérieure 45 rue d’Ulm, 75230 PARIS Cedex 05
 

Équipe : Monde romain
Axe Histoire et archéologie des provinces occidentales (Gaule, Corse, Germanie, Grèce)
 

contacter Séverine BLIN
Dépôts dans HAL-SHS
Academia

 THÈMES DE RECHERCHE

1. Archéologie, histoire de l’art et histoire romaine
 

2. Rites, sanctuaires et théâtres des provinces occidentales
 

3. Architecture et décoration architecturale : types, techniques et modèles stylistiques dans les provinces occidentales
. Acquisition des collections lapidaires : Triboques, Séquanes

. Ornementation Architecturale des Gaules (ANR - OrAG, 2009-2013, dir. D. TARDY (IRAA-Cnrs) : collections lapidaires de Séquanie

. Monuments funéraires
Meisenbach-Schloessel (Bas-Rhin), mausolée, en collaboration avec J.-Y. MARC (professeur, Université de Strasbourg), R. ROUX (architecte DPLG) et le Conseil Général du Bas-Rhin.
 
b. La marmorisation des programmes architecturaux
 

c. Transferts et économie de la construction
 

d. Recherche expérimentale, consacré à l’adaptation des outils 3D aux relevés architecturaux
 

4. Histoire des dynamiques urbaines à travers l’étude de l’architecture publique (typologie et décors architecturaux) et de la transmission des modèles entre Rome et ses provinces
 

 TRAVAUX EN COURS

 

  • Architecture monumentale et décoration architecturale dans l’est des Gaules et les Germanies à l’époque impériale, les monuments publics de Mandeure : publication sous presse
    Dans l’est des Gaules et les Germanies, quelques monuments encore conservés en élévation témoignent du nombre et de la qualité des constructions publiques en territoire lingon, éduen, leuque, séquane, rauraque ou helvète durant l’époque impériale. Notre connaissance de cette architecture monumentale reste pourtant très lacunaire, du fait de l’absence d’étude monographique sur les monuments
    ou de catalogue des collections lapidaires. L’étude, consacrée à la ville de Mandeure, révèle une panoplie monumentale ambitieuse, depuis l’époque augustéenne jusqu’à l’époque tétrarchique. Elle s’appuie sur une reprise des recherches sur le terrain depuis 2001, comprenant des fouilles mais surtout des prospections de toute nature. Mandeure, ville où se situait le plus grand sanctuaire civique séquane, présentait sous le Haut Empire toutes les composantes monumentales d’une ville romaine canonique : théâtre, temples, thermes, portes , horrea , etc. L’étude des vestiges conservés in situ et des blocs isolés permet de restituer les programmes architecturaux de plus d’une dizaine d’édifices inédits et de leurs différentes phases de construction, de restauration ou de réaménagement depuis l’époque médio-augustéenne jusqu’à l’époque sévérienne. L’étude des programmes décoratifs permet également de restituer un répertoire ornemental très riche. L’influence des modèles italiens, sans doute par l’Italie du Nord et la Gaule narbonnaise, signale le caractère canonique des réalisations. Plusieurs séries de grands chapiteaux en marbre de Carrare constituent un témoignage rare dans la région de l’activité d’artisans italiens.
     
  • Théâtres
    . Mandeure (Doubs) : fouilles programmées, étude architecturale
    . Châteaubleau (Seine-et-Marne) : étude architecturale
    . Thasos (Grèce) : mobilier en terre cuite, décorations en marbre et enduits peints du bâtiment de scène (Programme EFA, dir. J.-Y. MARC)
     
  • Sanctuaire
    . Châteaubleau (Seine-et-Marne) : étude architecturale
     
  • Macellum
    . Thasos (Grèce) : étude et restitution de la décoration pariétale en marbre (opus sectile)
     
  • Villa maritime
    . Piantarrella (Corse) : architecture, matériaux, carrières
     
  • Recueil du Nouvel Espérandieu (Nesp)
    Préparation du corpus du territoire triboque (Alsace actuelle) avec B. SCHNITZLER (conservative, musée de Strasbourg). Projet de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres (dir. Henri LAVAGNE)
     
  • Monuments funéraires
    . Brumath et Strasbourg, mausolées julio-claudiens : étude architecturale et restitution de monuments inédits. Un workshop européen et une exposition sont en préparation.
    . Tarquimpol (Moselle) : publication des éléments architecturaux (musée de Sarrebourg, en collaboration avec J.-Chr. BRUA, architecte DPLG) (dir. professeur J. HENNING, Université de Francfort).
  • 3D
    . Modélisation (théâtres)

 PARCOURS

Carrière
2016 1er octobre : chargée de recherche au CNRS (CR2), stagiaire (UMR 8546)
2015 Post-doctorante Fernand BRAUDEL-IFER au Römisch-germanisches Zentralmuseum Forschunginstitut für Archäologie de Mayence
2005-2012 CDD
 

Enseignement
2014 Chargée de cours en histoire de l’art grec et romain (UFR Histoire, Université de Lille 3)
2012-2014 ATER en histoire de l’art et archéologie classique (UFR Sciences historiques, Université de Strasbourg)
2005-2006 chargée de cours magistraux et de travaux dirigés, licence d’archéologie, Université de Strasbourg
interventions ponctuelles : Master recherche ou Master professionnel « Architecture et archéologie » (Lille), des séminaires interdisciplinaires et inter-universités, organisés entre les universités de Fribourg, Lausanne, Dijon, Besançon et Strasbourg.
 

Diplômes
2012 Doctorat en Langues, histoire et civilisation des mondes anciens
« Architecture monumentale et décoration architecturale dans l’est des Gaules et les Germanies à l’époque impériale : les monuments publics de Mandeure », sous la direction de D. TARDY, IRAA du CNRS, Université Lumière-Lyon II. Membres du jury : Pierre GROS, membre de l’Institut, Xavier LAFON, professeur à l’Université Aix-Marseille I, Matthieu POUX, professeur à l’Université Lumière Lyon II Mention très honorable avec les félicitations du jury.
2004 DEA en Sciences de l’Antiquité « L’architecture monumentale sous le Haut-Empire dans la cité des Séquanes : Études typologique et stylistique », sous la direction du Professeur J.-Y. MARC, Université Marc Bloch Strasbourg. Mention Très Bien.
2003 Maîtrise en histoire et archéologie « L’emploi du métal dans l’architecture antique : son utilisation dans le gros-oeuvre » sous la direction du Professeur J.-Y. MARC, Université Marc Bloch Strasbourg. Mention Très Bien.
 

Bourses
2010, octobre : École française de Rome.
2004 Bourse d’excellence du Diplôme d’Études Approfondies de l’Université de Strasbourg.
 

Formation à l’étranger
2010 Séminaire de formation doctorale à Madrid « Les religions antiques au miroir de l’archéologie », Casa de Velasquez et Deutsches Archaologisches Institut, 15-18 juin.
2005 Séminaire de formation doctorale à Xanthos « Architecture et urbanisme en Asie Mineure aux époques hellénistiques et romaines », École française d’Athènes et Institut Français d’Istanbul.
 

Missions de terrain
. Direction de chantier de fouille
2010-2016 théâtre romain de Mandeure (Doubs) : responsable du chantier de fouille programmée. Direction d’une équipe d’étudiants stagiaires (10 à 25 étudiants), et de doctorants ou architectes diplômés, étude scientifique, médiation numérique et valorisation.
 

Collaborations et responsabilités scientifiques
2009-2012 ANR Ornementation Architecturale des Gaules- ORAV (IRAA-Université de Strasbourg), Ingénieur d’étude (CDD 16 mois)
2006-2008 Entzheim, assistante de fouille (Pôle d’Archéologie Interdépartemental Rhénan-Sélestat, CDD 12 mois)
2005-2009 Mandeure, théâtre, co-responsable de la fouille et responsable de l’étude des éléments architecturaux (PCR Mandeure-Mathay)
2004 Mandeure, théâtre, assistante de fouilles et étude architecturale (PCR Mandeure-Mathay)
2005-2006 Meisenbach-Schloesse, co-responsable de la fouille et étude architecturale (Conseil Général du Bas-Rhin et Université de Strasbourg, CDD 2 mois)
2005 Orange, théâtre (Drôme), assistante levées topographiques et relevés architecturaux (IRAA du CNRS)
2003 Thasos, macellum, Grèce (EFA), assistante de fouille
 

Expertises et études du lapidaire de fouilles
2014 Mandeure, thermes : marbres (INRAP Franche-Comté)
2007 Mandeure, castrum : spécialiste lapidaire pour l’étude des remplois
(Université de Lausanne, CDD 2 mois)
2013 Jaumont : lapidaire des carrières (Metz Métropole, CDD 1 mois )
2012 Tarquimpol  : lapidaire, (Uni. Francfort et Oxford, CDD 2 mois)
2009-2010 Metz, quartier de l’amphithéâtre : lapidaire (INRAP Lorraine, CDD 4 mois)
2007-2011 Thasos, macellum romain : décor pariétal (École Française d’Athènes)
 

Outil bibliographique
THEATRA Bibliographie critique des Théâtres (dir. J.-Ch. MORETTI)
 

 BIBLIOGRAPHIE, sélection

Mandeure
Topographie, fonctionnement et organisation du sanctuaire, in : BARRAL, Ph. et alii, Nouvelles données sur l’agglomération antique d’Epomanduodurum, Gallia, varia 72, 2015.
_ BARRAL, Ph. et alii, Nouvelles données sur l’agglomération antique d’Epomanduodurum, Gallia, varia 72, 2015.
Études sur le sanctuaire romain du Clos du Château : prospections et restitution architecturale, in : BARRAL, Ph. et alii, Nouvelles données sur l’agglomération antique d’Epomanduodurum , Gallia, varia 72, 2015 (co-auteur Cl. LAPLAIGE).
Mandeure : du sanctuaire laténien à l’église paléochrétienne, in : DECHEZLEPRÊTRE, T., GRUEL, K. et JOLY,M., Agglomérations et sanctuaires : réflexions à partir de l’exemple de Grand, 20-23 oct. 2011, 2015, 387-404 (co-auteur Ph. BARRAL et C. LAPLAIGE).
Du sanctuaire civique à l’église paléochrétienne : fermeture, sécularisation et christianisation, VAN ANDRINGA, W. (DIR.), « La fin des dieux », Gallia, 71-1, 2014, 51-64 (co-auteur C. CRAMATTE).
Un exemplaire de peinture murale à Mandeure (Doubs) : les enduits peints des cuisines du sanctuaire, in : BOISLÈVE, J. ET DARDENAY, A., Révéler l’architecture par l’étude du décor, XXVIe séminaire AFPMA, 2014, p. 27-43 (co-auteurs F. Berson, M. Imbs).
Un programme public tardo-augustéen à Mandeure, in : REDDÉ, M., et alii (éds.), Aspects de la romanisation dans l’est de la Gaule, Glux-en-Glenne, 2011, p. 275-286.
Architecture : un bilan bibliographique des recherches récentes, in : REDDÉ, M., et alii (éds.), Aspects de la romanisation dans l’est de la Gaule, Glux-en-Glenne, 2011, (coll. avec J.-Y. MARC).
Le théâtre de Mandeure : restitution, fonction, datation, in : FUCHS, M., DUBOSSON, B. (éds.), Theatra et spectacula. Les grands monuments de jeux dans l’Antiquité, Études de lettres, Lausanne, 2011, p. 47-72 (co-auteur J.-Y. MARC).
La décoration en marbre des espaces intérieurs à partir d’une inscription découverte à Mandeure (CIL XIII, 5416-5417), in : CAMPOREALE, S., DESSALES, H., PIZZO, A. (éds.), Arqueología de la construcción III. Los procesos constructivos en el mundo romano : la economía de las obras. Anejos De Archivo Español De Arqveología, 2012, 95-106.
 

Thasos
La décoration pariétale du macellum romain de Thasos, in : ZIMERMANN, N. (éd.), Antike Malerei zwischen Lokalstil und Zeitstil, XIe colloque AIPMA, Vienne (Denkschriften der phil.-hist. Klasse 468 Archäologische Forschungen 23), 2015, 741-746.
Un atelier de marbrier dans le macellum de Thasos, in : MARC J.-Y. (DIR.) ET alii, Thasos, les abords sud de l’agora, BCH, 135-2, 2014, 525-529.
 

Monuments funéraires
De la carrière au monument funéraire, réflexions sur l’économie de la construction au début du Ier siècle, in : MALIGORNE, Y., CASTORIO, J., Mausolées et grands domaines ruraux à l’époque romaine, dans le nord-est de la Gaule, Bordeaux, Ausonius, 2016.
 

Sculpture
Éros, trapézophore et barbare de l’amphithéâtre de Metz-Divodurum, in : GAGGADIS-ROBIN V., PICARD, P. (éd.), Rencontres autour de la sculpture romaine conservée en France, Arles, 18-20 oct. 2012, BiAMA, 2015.