Modélisations démographiques et archéologie : méthodes et problèmes actuels

Laure SALANOVA, chercheur au CNRS


Dernière modification : 10 janvier 2018

Jeudi 13 octobre 2016 à 17h30, salle F (escalier D, 1er étage), École normale supérieure, 45, rue d’Ulm, 75005 Paris
 
Conférence dans le cadre des « Jeudis de l’Archéologie »

Conférence L. SALANOVA 13-10-2016
Conférence L. SALANOVA 13-10-2016

Résumé :
Rares sont les traces écrites qui permettent de reconstituer l’évolution démographique sur le temps long. En France, les registres sont incomplets jusqu’à la Révolution. Les données archéologiques constituent donc d’utiles témoignages sur la population, non seulement d’un point de vue quantitatif, mais aussi d’un point de vue qualitatif (groupes socio-professionnels, systèmes de parenté, modes alimentaires, états sanitaires, degrés de mobilité).
La conférence présentera les différentes méthodes employées en archéologie pour reconstituer la démographie des populations du passé. Les cas d’étude, choisis dans des contextes variés, feront état des avancées récentes de la recherche dans ce domaine, des débats actuels sur les biais et limites des méthodes employées et des voies qu’il reste à explorer.
 
Responsable : Laure SALANOVA