Chargement
Veuillez patienter...

Ex uno plura e pluribus unum : le texte et ses variantes dans l’Antiquité

Anne-Catherine BAUDOIN


Dernière modification : 5 septembre 2017

Le mercredi de 9h30 à 11h30, par quinzaine, salle de Séminaire du Centre d’études anciennes. École normale supérieure, 45, rue d’Ulm, 75005 Paris.

Première séance : mercredi 5 octobre 2016

Le passage de l’oralité à l’écrit et la diffusion des copies à l’époque classique donnent naissance, avec Aristote puis au Musée d’Alexandrie, à la critique textuelle. À partir d’exemples tirés d’annotations sur manuscrits et de commentaires antiques, on étudiera la manière dont les éditeurs alexandrins, de Zénodote à Origène, distinguent et hiérarchisent les variantes pour établir un texte « officiel ». Se familiariser avec les origines et le développement de la philologie permettra de mieux évaluer les pratiques antiques et contemporaines de l’édition de texte, notamment face à la pluralité des manuscrits et aux découvertes papyrologiques. Une attention particulière sera portée au cas du texte biblique : comment les commentateurs juifs et chrétiens articulent-ils l’existence même de variantes avec l’inspiration divine du texte ?
Validation : présence, préparations + exposé ou travail de synthèse.

Responsable : Anne-Catherine BAUDOIN