Chargement
Veuillez patienter...

Le cercle du Détroit dans l’Antiquité : l’héritage de Miguel TARRADELL

sous la direction de Michèle COLTELLONI-TRANNOY, Virginie BRIDOUX et Véronique BROUQUIER-REDDÉ


Dernière modification : 8 septembre 2017

Revue d’histoire et d’archéologie africaines Karthago XXIX 2014-2015, Ed. Peeters, 2016, ISSN 0453-3429

Ouvrage publié avec le soutien du laboratoire d’excellence TransferS.

Ce volume de Karthago se propose de tirer au clair un concept à valeur opérationnelle qui vit le jour il y a plus d’un demi-siècle, celui du Cercle du détroit de Gibraltar : la parenté des faciès archéologiques d’époque phénico-punique de part et d’autre du Détroit l’avait imposé à l’esprit de Miguel Tarradell, dans des limites spatio-temporelles assez étroites. Par la suite ces limites furent distendues, tant dans le temps que dans l’espace, par d’autres archéologues, dont certains affirmèrent la prépondérance de Gadir / Gades (Cadix) au sein du Cercle, une prépondérance étendue par d’autres encore à la Bétique pour l’époque romaine, tant et si bien que cette extension fut parfois ressentie comme inspirée, consciemment ou non, par un colonisateur espagnol ! Il convenait donc d’examiner si le concept, dans l’état actuel des données archéologiques et historiques, restait valide et à quelles conditions.
Huit spécialistes de cette région évaluent, dans l’état actuel des connaissances, la validité du concept depuis l’époque phénicienne jusqu’à l’époque romaine tardive. Parmi eux, on distingue les « héritiers » de M. Tarradell, les « réformateurs » , les « réticents » et les opposants « radicaux ». Ces contributions allient l’agilité conceptuelle et la prise en compte avisée de la documentation et des realia dans leur diversité, mais un livre ne saurait suffire à traiter tous les aspects d’un problème qu’on a d’ailleurs bien du mal à délimiter dans l’espace et dans le temps : en effet, la multiplicité du réel ne cesse de modifier les cadres qui ont pour fonction de le définir de manière stricte.
This volume of Karthago aims to clarify the concept of the Cercle du Détroit [Circle of the Strait of Gibraltar] described by Miguel Tarradell more than a half of century ago that frames the salient characteristics of Phoenician-Punic archeology on both sides of the Strait within fairly narrow spatial and temporal limits. After Taradell, other archaeologist extended these limit both in time and in space. Some asserted the dominance of Gadir / Gades (Cadiz) in the Circle, other extended it to Boetica in Roman times, so much so that this Extension was sometimes seen as inspired, consciously or not, by Spanish colonialism ! It is therefore necessary return to the original concept of Cercle du Détroit and consider whether it remains valid given the present state of archaeological and historical data, and under what conditions.
Eight specialists conduct this assessment, exploring the validity of the concept from the Phoenician period until the late Roman period. Among them, there are the « heirs » of M. Tarradell, the « reformers », the « reluctant », and the opponents, or « radicals ». These contributors combine conceptual agility and informed consideration of documentation and realia in their diversity. But a single book is not enough to cover all aspects of a problem that we struggle to delineate in space and in time. The multiplicity of realities impact any framework created to define the topic clearly.
Michèle COLTELLONI-TRANNOY, Introduction
Darió BERNAL CASASOLA, Le Cercle du Détroit, une région géohistorique sur la longue durée
Laurent CALLEGARIN, L’efficience d’un paradigme d’antiquistes
Virginie BRIDOUX, Le Cercle du Détroit ou la question des relations entre les régions de l’Extrême-Occident
Rachid ARHARBI et Éliane LENOIR, Banasa et les circuits commerciaux du détroit aux IIIe et IIe siècles avant J.-C.
Lluís PONS PUJOL, Le Cercle du Détroit au Haut-Empire : réalité géopolitique ou invention historiographique ?
Emanuele PAPI, L’invention du Círculo del Estrecho
Gwladys BERNARD, L’espace politique du détroit de Gibraltar sous le Haut-Empire romain : la désagrégation du Cercle du Détroit ou l’appartenance à un horizon stratégique commun ?
Aomar AKERRAZ, Conclusion

Voir sur le site du labex TransferS.
Voir sur le site de Peeters.

Organismes partenaires :

LabEx TransferS

Portfolio