Chargement
Veuillez patienter...

Les dépôts de l’âge du Fer

Documentation liée au séminaire 2015


Dernière modification : 6 septembre 2017


Jeudi 6 juin 2013 à 17h30, salle Dussane, École normale supérieure, 45, rue d’Ulm, 75005 Paris, dans le cadre des jeudis de l’archéologie et des journées de l’archéologie.
Les « rois du monde » : le Berry à l’âge du Fer
Olivier BUCHSENSCHUTZ

http://savoirs.ens.fr/expose.php?id=1408


Mercredi 26 mars 2014, de 18h à 20h30, salle F (escalier D, 1er étage), École normale supérieure, 45, rue d’Ulm, 75005 Paris
Les femmes à l’âge du Fer à Francavilla Marittima (Calabre) entre espace domestique et sépulture
Rossella PACE (Université de Calabre - AOrOc)


Vendredi 13 février 2015
le vendredi, salle F (escalier D, 1er étage), de 10h à 13h École normale supérieure, 45, rue d’Ulm, 75005 Paris
Des dépôts métalliques sur les rives des lacs suisses ? Viktoria FISCHER

Dès le XIXe siècle, les lacs du Plateau suisse ont livré des milliers d’objets en bronze. Témoignant de l’établissement de villages sur les rives à la fin du Bronze final (1050-800 av. J.-C.), la plupart de ces objets ont été immergés volontairement. L’analyse quantitative et qualitative d’un corpus de plus de 17’000 objets de bronze, issus de 10 collections palafittiques de Suisse occidentale, indique l’existence de règles spatio-temporelles dans la sélection des pièces immergées. Les comparaisons avec d’autres catégories de sites archéologiques permettent de « décomposer » les collections lacustres en ensembles comparables aux dépôts terrestres et fluviaux contemporains.
Orientation bibliographique :

ARNOLD B. 1986, Cortaillod-Est : un village du Bronze final. Fouille subaquatique et photographie aérienne, Saint- Blaise, Éd. du Ruau (Archéologie neuchâteloise, 1).

BERNATZKY-GOETZE M. 1987, Mörigen : die spätbronze- zeitlichen Funde, Bâle, Société suisse de Préhistoire et d’Archéologie (Antiqua, 16).

BILLAUD Y. 2006, « L’organisation architecturale des stations Bronze final du lac du Bourget (Savoie) : résultats récents à Conjux/le Port 3 », Bulletin de la Société préhistorique française, 103, 1, pp. 167-188.

BRUN P. et MORDANT C. (dir.) 1988, Le groupe Rhin-Suisse- France orientale et la notion de civilisation des Champs d’Urnes, Nemours, Éd. APRAIF (Mémoire du Musée de Préhistoire d’Ile-de-France, 1).

DAVID ELBIALI M. 2000, La Suisse occidentale au IIe millénaire av. J.-C. : chronologie, culture et intégration européenne, Lausanne, Cahiers d’archéologie romande (Cahiers d’archéologie romande, 80).

FISCHER V. 2012, Les bronzes en contexte palafittique sur les rives du Léman et des Trois-Lacs (Suisse occidentale), Lausanne, Cahiers d’archéologie romande (Cahiers d’archéologie romande, 128).

MÄDER A. 2001, Die spätbronzezeitliche Seeufersiedlung Zürich-Alpenquai I : die Metallfunde : Baggerungen von 1916 und 1919, Zurich, Hochbauamt Kantons- archäologie (Zürcher Archäologie, 3).

MARGUET A. 1999, « Les sites préhistoriques littoraux : données lémaniques sur le Néolithique et l’âge du Bronze », dans BERTOLA C., GOURMAND C. et RUBIN J.-F. (éds.), Découvrir le Léman : 100 ans après François-Alphonse FOREL (colloque pluridisciplinaire), Genève, Slatkine, pp. 459-481.

MÜLLER F. 1993, « Argumente zu einer Deutung von Pfahlbaubronzen », Annuaire de la Société suisse de Préhistoire et d’Archéologie, 76, pp. 71-92.

RYCHNER V. 1987, Auvernier 6. Auvernier 1968-1975 : le mobilier métallique du Bronze final : formes et techniques, Lausanne, Cahiers d’archéologie rom- ande, Bibliothèque historique vaudoise (Cahiers d’archéologie romande, 37).

RYCHNER V. 1998a, « Chronologie : introduction », dans RYCHNER V. et NIFFELER U. (éds.), Âge du Bronze, La Suisse du Paléolithique à l’aube du Moyen Âge, SPM 3, Bâle, Société suisse de Préhistoire et d’Archéologie, pp. 13-19.

RYCHNER V. 1998b, « L’âge du Bronze final : Suisse occidentale et Valais », dans RYCHNER V. et NIFFELER U. (éds.), Âge du Bronze, La Suisse du Paléolithique à l’aube du Moyen Âge, SPM 3, Bâle, Société suisse de Préhistoire et d’Archéologie, pp. 70-79.

RYCHNER V. 2001, « Objets « manipulés » des palafittes de Suisse occidentale au Bronze final : une première approche », dans Le Roux C.-T. (éd.), Du monde des chasseurs à celui des métallurgistes. Changements technologiques et bouleversements humains de l’Armorique aux marges européennes, des prémices de la néolithisation à l’entrée dans l’histoire, Rennes, Revue archéologique de l’Ouest (Supplément à la Revue archéologique de l’Ouest, 9), pp. 217-224.

RYCHNER-FARRAGI A.-M. 1993, Hauterive-Champréveyres 9. Métal et parure au Bronze final, Neuchâtel, Service et Musée cantonal d’archéologie (Archéologie neuchâteloise, 17).

SPERBER L. 2006a, « Bronzezeitliche Flussdeponierungen aus dem Altrhein bei Roxheim, Gde. Bobenheim- Roxheim, Lkr. Ludwigshafen : ein Vorbericht », Archäologisches Korrespondenzblatt, 36, 2, pp. 195-214.

SPERBER L. 2006b, « Bronzezeitliche Flussdeponierungen aus dem Altrhein bei Roxheim, Gde. Bobenheim- Roxheim, Lkr. Ludwigshafen : metallwirtschaftliche Aspekte », Archäologisches Korrespondenzblatt, 36, 3, pp. 359-368.

THEVENOT J.-P. (dir.) 1991, L’âge du Bronze en Bourgogne. Le dépôt de Blanot (Côte-d’Or), Dijon, Société archéologique de l’Est (Supplément à la Revue archéologique de l’Est, 11).

TORBRÜGGE W. 1970-1971, « Vor- und frühgeschichtliche Flussfunde. Zur Ordnung und Bestimmung einer Denkmälergruppe », Bericht der Römisch-Germanischen Kommission des Deutschen Archäologischen Instituts, 51-52, pp. 1-146.

VERGER S. 1998, « Les trois âges de la dame de Blanot (Côte-d’Or) », dans MORDANT C., PERNOT M. et RYCHNER V. (éds.), L’atelier du bronzier en Europe du XXe au VIIIe siècle avant notre ère. Tome 3 : Production, circulation et consommation du bronze (actes du colloque international « Bronze 1996 », Neuchâtel et Dijon, 1996). Paris, Éd. du CTHS (Documents préhistoriques, 10), pp. 33-40.


Vendredi 6 mars 2015, de 10h à 13h, salle F (Escalier D, 1er étage), École normale supérieure, 45, rue d’Ulm, 75005 Paris
Les dépôts dans les puits et les souterrains
Séminaire de Protohistoire - Responsables : Katherine GRUEL et Thierry LEJARS

La question des dépôts en puits : un puits sans fond ? Florence VERDIN

  • Nouvelles données sur les souterrains et les caves d’Armorique : structures de stockage ou fonctions plus complexes (analyses des contenus) Anne-Françoise CHEREL, Dominique FRÈRE, Daniel TANGUY

Florence VERDIN (CNRS, UMR 5607 Ausonius, Pessac)

Dans le Sud-Ouest de la France, la découverte de nombreux puits contenant parfois des dépôts d’objets remarquablement conservés a suscité des interprétations diverses. L’historiographie fait d’abord mention de puits funéraires, avant d’y voir des puits à offrandes, et de privilégier plus récemment l’hypothèse fonctionnelle, à savoir celle de puits servant simplement à l’alimentation en eau. L’absence de contextes archéologiquement bien documentés liée à l’ancienneté des fouilles a contribué à obscurcir le débat. Néanmoins, la prise en compte de données de fouilles récentes et d’exemples issus d’autres régions, voire d’autres périodes, permet de dégager des constantes dans les processus de comblement de ce type de structures. Si les hypothèses fonctionnelles semblent plus compatibles avec la documentation archéologique, les interprétations votives restent envisageables dans quelques rares cas.

Bibliographie :

GORGUES (A.), MORET (P.) - Toulouse et Vieille-Toulouse. In : Lieux et pratiques des cultes en France à l’âge du Fer, Gallia, 60, 2003, 132-138.

VERDIN (Fl.), BARDOT (X.) – Les puits de l’oppidum de l’Ermitage (Agen, Lot-et-Garonne). In : Les âges du Fer dans le Sud-Ouest de la France, Actes du Colloque de l’AFEAF (Toulouse, mai 2004), Bordeaux, 2007, 237-257 (Aquitania, Suppl. 14/1).

VERDIN (Fl.) – L’eau sur les habitats de l’âge du Fer : une denrée rare ?, Archéopages, 32, 2011, 6-13.

VERDIN (Fl.), COLIN (A.), BEZAULT (S.) - L’approvisionnement en eau des habitats de l’âge du Fer, entre Loire, Pyrénées et Massif Central, In : BOST (J.-P.) dir. - L’eau : usages, risques et représentations, dans le Sud-Ouest de la Gaule et le Nord de la péninsule Ibérique, de la fin de l’âge du Fer à l’Antiquité tardive (IIe siècle avant J.-C. – VIe siècle après J.-C.), Actes du 5e colloque Aquitania (Dax, 25 et 26 septembre 2009), Aquitania Suppl. 21, Bordeaux, 2012, 393-415.

 Nouvelles données sur les souterrains et les caves d’Armorique : structures de stockage ou fonctions plus complexes ?

Présentation des premiers résultats d’analyses organiques de contenus

Anne-Françoise CHEREL (INRAP , UMR 6566), Dominique FRÈRE (Université de Bretagne Sud, UMR 8546), Daniel TANGUY (associé à l’UMR 6566),

Les souterrains et caves de la péninsule armoricaine posent depuis longtemps des problèmes d’interprétation. Si l’hypothèse de structures de stockage est favorisée, les données archéologiques permettent difficilement de la valider vu la rareté du matériel en place et de données archéobotaniques et archéozoologiques. Des analyses biochimiques de contenus de vases découverts dans un souterrain du Morbihan et dans une cave du Finistère apportent de nouvelles informations sur ces structures souterraines si nombreuses dans les habitats armoricains entre le VIe et le début du IIe s. av. J.-C. L’étude de ces structures corrélée à la nature, au mode de déposition du mobilier et aux analyses biochimiques permet d’envisager différentes hypothèses concernant leurs fonctions.

Bibliographie :

D. TANGUY, A.-F. CHEREL, « Le site d’habitat de l’Age du Fer de Kerven Teignouse à Inguiniel (Morbihan) », Revue Archéologique de l’Ouest, 17, 2000, p. 143-173

A.-F. CHEREL, M. GRALL, M. DUPRÉ , « Le souterrain de La Tène ancienne de Queneac’h-Huet-Vras à Elliant (Finistère) », Revue Archéologique de l’Ouest, 30, 2013, p.143-164

D. FRÈRE, « Archéologie des produits biologiques. Le programme ANR Magi », bioarchaeo.net


Vendredi 20 mars 2015, de 10h à 13h, salle F (escalier D, 1er étage), École normale supérieure, 45, rue d’Ulm, 75005 Paris
Les dépôts monétaires
Séminaire de Protohistoire - Responsables : Katherine GRUEL et Thierry LEJARS

Comment caractériser un dépôt monétaire ? A partir de quel seuil peut-on parler de dépôt et non plus de perte ? Une monnaie d’or est toujours un trésor mais est-elle une dépôt ?
Dépôt provisoire ou définitif, cache, stockage ou dévotion.
Comment préciser le vocabulaire pour rendre compte de toutes ces ambiguïtés ?
Bibliographie

  • GRUEL K., PION P. — Les « trésors monétaires » en Gaule chevelue : faciès régionaux et contextes sociaux des dépôts. In : BONNARDIN S., HAMON C., LAUWERS M., QUILLIEC B. (éd.) — Du matériel au spirituel. Réalités archéologiques et historiques des « dépôts » de la Préhistoire à nos jours, XXIXe rencontres internationales d’archéologie et d’histoire d’Antibes. Antibes : Editions APDCA, 2009, p. 381-395, 10 fig., rés. en fr., angl., b. p. 393-395.
  • GRUEL K. — De la nature des dépôts monétaires gaulois. In : BARRAL P. (éd.), DAUBIGNEY A. (éd.), DUNNING C. (éd.), KAENEL G. (éd.), ROULIÈRE-LAMBERT M.-J. (éd.). — L’âge du Fer dans l’arc jurassien et ses marges. Dépôts, lieux sacrée et territorialité à l’âge du Fer : actes du XXIXe colloque international de l’AFEAF, Bienne, 5-8 mai 2005. Volume II [Thème spécialisé]. Besançon : Presses universitaires de Franche- Comté, 2007, p. 709-714, 3 fig., rés. en fr., angl., bibliogr. p. 713-714. (Annales littéraires de l’Université de Franche-Comté ; 826. Environnement, sociétés et archéologie ; 11).
  • HASELGROVE C. (éd.), WIGG-WOLF D. (éd.). — Iron Age coinage and ritual practices. Mainz am Rhein : P. von Zabern, 2005, p. 301-319, 8 fig., 5 tabl., notes bibliogr. (Studien zu Fundmünzen der Antike ; 20).
  • GRUEL K. — Monnaies gauloises dans les lieux de culte entre Seine et Loire. In : STROBEL K. (éd.). — Forschungen zur Monetarisierung und ökonomischen Funktionalisierung von Geld in den nordwestlichen Provinzen des Imperium Romanum : die Entstehung eines europäischen Wirtschaftsraumes : Akten des 2. Trierer Symposiums zur antiken Wirtschaftsgeschichte [Trier, 29.9-2.10 1999]. Trier : Kilomedia, 2004, p. 113-121, 5 fig., bibliogr. p. 115-116.

Vendredi 3 avril 2015, de 10h à 13h, salle F (escalier D, 1er étage), École normale supérieure, 45, rue d’Ulm, 75005 Paris
Les dépôts des âges du Fer

Décrire, analyser, interpréter les dépôts de mobiliers laténiens. Bilan et prospectives.
Gérard BATAILLE (INRAP)

Les dépôts dans les grottes-sanctuaires rutènes à la lumière des fouilles récentes du site du Rajal del Gorp (Millau, Aveyron).
Matthieu DEMIERRE (Doctorant, Université de Lausanne)

Situées dans la partie méridionale du territoire rutène, les grottes-sanctuaires livrent de riches dépôts composés de parures, de céramiques et des monnaies, localisés dans les parties souterraines de ces cavités. Le phénomène, dont les prémices semblent remonter à La Tène ancienne, s’observe principalement entre le milieu du IIe siècle avant notre ère pour perdurer jusqu’à la fin de l’Antiquité tardive. La fouille récente et la reprise de l’étude du mobilier du site du Rajal del Gorp, connu depuis la fin des années 1970, permettent de compléter nos connaissances de ces pratiques particulières tant sur le plan des aménagements intérieurs que sur l’évolution des modalités de dépôts. Après un exposé des caractéristiques relatives à chaque catégorie de mobilier déposé, cette communication tentera de proposer plusieurs pistes interprétatives relatives au contexte de ces lieux de culte (ambiance chtonienne, milieu humide) en les comparant aux faciès de mobilier issus de sanctuaires « classiques » à enclos périphérique.

Bibliographie :
ARCELIN, GRUAT 2003 : P. ARCELIN et Ph. GRUAT, La France du Sud-Est dans ARCELIN P. et BRUNAUX J.-L. (dir.), Cultes et sanctuaires en France à l’âge du Fer, Gallia, no 60, 2003.

GRUAT, IZAC-IMBERT 2002 : Ph. GRUAT et L. IZAC-IMBERT, Le territoire des Rutènes : fonctionnement et dynamiques territoriales aux deux derniers siècles avant notre ère, dans D. GARCIA, F. VERDIN (dir.), Territoires celtiques, Espaces ethniques et territoires des agglomérations protohistoriques d’Europe occidentale, Actes du XXIVème colloque AFEAF, Paris, Errance, 2002, p. 66-87.

GRUAT, IZAC-IMBERT 2006 : Ph. GRUAT et L. IZAC-IMBERT, Approche du fonctionnement du territoire des Rutènes au cours des deux derniers siècles avant notre ère, Cahiers d’archéologie aveyronnaise, no 19, 2006, p. 73-110.

GRUAT, IZAC-IMBERT 2007a : Ph. GRUAT et L. IZAC-IMBERT, Religiosité et territorialité chez les Rutènes à la fin de l’Age du Fer, dans Ph. BARRAL, A. DAUBIGNEY, C. DUNNING, G. KAENEL et M.-J. ROULIÈRE-LAMBERT (dir), L’âge du fer dans l’arc jurassien et ses marges. Dépôts, lieux sacrés et territorialité à l’âge du Fer, Actes du XXIXème colloque AFEAF, volume 2, Annales littéraire de l’Université de Franche-Comté, no 826, Besançon, Presses universitaires de Franche-Comté, 2007, p. 871-891.

GRUAT, IZAC-IMBERT 2011 : Ph. GRUAT et L. IZAC-IMBERT et coll., Les Rutènes de la fin de l’âge du Fer, dans Ph. GRUAT, J.-M. PAILLER, D. SCHAAD (dir.), Les Rutènes, Du peuple à la cité, Colloque de Rodez et de Millau, 15-17 novembre 2007, Aquitania, suppl. 25, Pessac, Editions de la Fédération Aquitania, 2011, p. 123-178.

VIDAL et al. 2000 : M. VIDAL et A. VERNHET, A. PUJOL, Les grottes sanctuaires. A propos des exemples aveyronnais, première approche d’une étude comparative étendue su sud de la France et à la péninsule ibérique, dans Aspects de l’âge du fer dans le sud du Massif Central, Actes du XXIème colloque de l’AFEAF, Monographies d’archéologie méditerranéenne, no 6, Lattes, 2000, p. 65-80.

Les pratiques de dépôts en contexte d’habitat à l’Age du Fer.
Thibault LE COZANET (Doctorant, Université de Bourgogne)

Depuis le début des années 2000, les études portant sur les pratiques de dépôts à composantes métalliques datant de l’Age du Fer foisonnent (BATAILLE et GUILLAUMET 2006, BARRAL et alii 2007, BONNARDIN et alii 2009). Indubitablement, cela se traduit par une multiplication des reconnaissances de pratiques de dépôts volontaires lors des opérations préventives et programmées (POUX 2011), qui a pour conséquence un agrandissement du corpus. Cependant, alors que traditionnellement les découvertes de ce type étaient issues des contextes de sanctuaires collectifs, il apparaît, au vu de ces nouvelles données, une augmentation forte des découvertes en contexte d’habitat : collectifs ou ruraux (NILLESSE 2006, LARUAZ & PEYRARD 2007, LEPAUMIER 2011). Cette communication s’emploiera donc à présenter une synthèse des pratiques de dépôts réalisée en contexte d’habitat durant tout l’Age du Fer en France, en les différenciant et en les catégorisant de manière chronologique et géographique pour ensuite présenter des pistes interprétatives à partir de comparaisons européennes (KURZ 1995).

Bibliographie :

BARRAL P., DAUBIGNEY A., DUNNING C., KAENEL G. et ROULIÈRE-LAMBERT M.-J. (2007) — L’âge du fer dans l’arc jurassien et ses marges. Dépôts, lieux sacrés et territorialité à l’âge du fer. Actes du XXIXe colloque AEAF de Bienne, 5-8 mais 2005, éd. Presses Universitaires de Franche-Comté, Besançon, 891p.

BATAILLE G. et J.-P. GUILLAUMET (2006) —Les dépôts métalliques au second âge du fer en Europe tempérée, Actes de la table ronde des 13 et 14 octobre 2004, Glux-en-Glenne, Octobre 2004, Bibracte, Centre archéologique européen, Glux-en-Glenne, 335p.

KURZ G. (1995) — Keltische Hort und Gewässerfunde in Mitteleuropa : Deponierung der Latènezeit, Materialhefte zur Archäologie in Baden-Württenberg, n° 33, éd. Theiss, Stuttgart.

LARUAZ J.-M., PEYRARD A. (2007) — Deux dépôts rituels sur l’oppidum des Châtelliers à Amboise (Indre-et-Loire), in P. BARRAL A. DAUBIGNEY, C. DUNNING, G. KAENEL et M.-J. ROULIÈRE-LAMBERT dir., L’âge du fer dans l’arc jurassien et ses marges. Dépôts, lieux sacrés et territorialité à l’âge du fer. Actes du XXIXe colloque A.F.E.A.F. de Bienne, 5-8 mai 2005, éd. Presses Universitaires de Franche-Comté, Besançon, p. 751-756.

LEPAUMIER H., VAUTERIN C.-C., Le GOFF E., VILLAREGUT J. (2011) ― Un réseau de fermes en périphérie caennaise, in, P. Barral, B. Dedet, F. Delrieu, P. Giraud, I. Le GOFF, S. MARION et A. VILLARD-LE-TIEC, L’Âge du Fer en Basse-Normandie — Gestes funéraires en Gaule au second âge du Fer, Actes du XXXIIIe colloque de l’AFEAF, 20 au 24 Mai 2009, Caen, Annales Littéraires Université de Franche-Comté, 293, Environnement, Sociétés et Archéologie, p. 139-158.

NILLESSE O. (2006) — Les dépôts d’objets en fer dans les établissements ruraux gaulois de l’ouest de la France : le rituel est-il au fond de la poubelle ?, in G. BATAILLE et J.-P. GUILLAUMET dir., Les dépôts métalliques au second âge du fer en Europe tempérée, Actes de la table ronde des 13 et 14 octobre 2004, Glux-en-Glenne, Octobre 2004, Bibracte, Centre archéologique européen, Glux-en-Glenne, p. 221-246.

POUX M. (2011) — Corent. Voyage au cœur d’une ville gauloise, Errance, Paris 2011.

BRADLEY R. (1991) — The passage of arms : An archaeological analysis of prehistoric hoards and votive deposits, éd. Cambridge University Press, Cambridge.


Vendredi 17 avril 2015, de 10h à 13h, salle F (escalier D, 1er étage), École normale supérieure, 45, rue d’Ulm, 75005 Paris
Dépôts et stockage en Europe au 1er millénaire avant notre ère
Katherine GRUEL et Thierry LEJARS ( AOrOc - CNRS)

Les dépôts de demi-produits ferreux durant la protohistoire (VIIe – Ier s. av. J.-C.)
Marion BERRANGER (Laboratoire de « Métallurgies et Cultures » - UMR 5060 - CNRS – IRAMAT)

Les demi-produits de fer sont des réserves de matière première, destinés à être transformés en objets finis. Ils fournissent principalement des informations sur l’organisation des productions et les réseaux de circulation du métal. Néanmoins, ces objets ont souvent disparu de leur contexte d’utilisation primaire (atelier), du fait de leur vocation à être transformés en forge. Lorsqu’ils ont été conservés, c’est qu’ils n’ont, le plus fréquemment, pas été intégrés aux circuits économiques habituels : ils ne se trouvent donc pas en ateliers et proviennent alors de contextes mal ou non datés et à la fonction mal définie.

La soustraction des biens aux réseaux économiques est un phénomène attesté dès les périodes préhistoriques. Il est possible de s’interroger sur la nature de ces pratiques et, étant donné la nature des demi-produits de fer, sur le rôle tenu par les matières premières ferreuses, afin de tenter de mieux définir la place de ce métal dans les sociétés de l’âge du Fer.
Cela repose notamment sur l’analyse des modes de soustraction des matières premières métalliques du cycle économique ordinaire, caractéristique d’ailleurs récurrente des sociétés protohistoriques concernées. Il s’agit également de tenter de mieux comprendre la valeur du matériau fer dans l’économie et les représentations de ces sociétés. Bien que, dans ces types de contextes, ces objets soient soumis à des logiques qui ne peuvent être directement reliées à une stricte dialectique économique, leur étude permettra de mieux appréhender les conditions d’utilisation de ces produits intermédiaires et de revenir sur la question du statut des artisans.
Cette étude passe par une attention particulière portée aux sites non artisanaux, aux assemblages de mobiliers et aux traitements subis par les objets retrouvés dans ces contextes.

Bibliographie :

  • ALLEN (D.). - Iron Currency Bars in Britain. Proceedings of the prehistoric society, XXXIII, 1967, p. 307-335.
    BERRANGER (M.). - Les dépôts de demi-produits de fer (VIIIe - Ier siècle av. J.-C.) : contextes et associations de mobiliers. In : BATAILLE (G.), GUILLAUMET (J.-P.). (dir.) - Les dépôts métalliques au second âge du fer en Europe tempérée. Glux-en-Glenne : Bibracte, 2006. Actes de la table ronde de Bibracte 13-14 septembre 2004, p. 211-220. (BIBRACTE, 11)
  • BERRANGER (M.). - Le fer, entre matière première et moyen d’échange, en France du VIIe au Ier s. av. J.-C. Approches interdisciplinaires. Editions Universitaires de Dijon, 2014 (Collection Art et histoire).
  • DOSWALD (C.). - Les lingots de fer en Europe occidentale : problématique générale. In : MANGIN (M.) dir. - La sidérurgie ancienne de l’est de la France dans son contexte européen. Colloque de Besançon, 10-13 novembre 1993. Paris, 1994, p. 333-343.
  • HINGLEY (R.). - Iron Age « currency bars » in Britain : items of exchange in liminal contexts ? In : HASELGROVE (C.), WIGG-WOLF (D.). - Iron Age coinage and Ritual Practices. 2004, p. 184-205. (Stüdien zu Fundmünzen der Antike, 20).
  • NICOLAI C. von, BUCHSENSCHUTZ O., — Dépôts métalliques et fortifications de l’âge du Fer européen, in BONNARDIN S., HAMON C., LAUWERS M., QUILLIEC B., (dir.) Du matériel au spirituel, Réalités archéologiques et historiques des « dépôts » de la Préhistoire à nos jours, éd. APDCA, Antibes, 2009, p. 321-331.
  • MANGIN (M.) dir. – Le fer. ERRANCE : Paris, 2004 (Collection Archéologiques).

LES VESTIGES DECOUVERTS EN CONTEXTE FLUVIAL : HISTORIQUE ET INTERPRETATIONS
Annie DUMONT (ingénieur de recherche au Ministère de la Culture, rattachée au Département des recherches archéologiques subaquatiques et sous-marines et directrice par intérim de l’UMR 6298 ArTeHiS)

Depuis que les cours d’eau sont aménagés à grande échelle, ils livrent des quantités d’objets qui sont sujets à différentes interprétations. Cette communication fera un rappel de l’histoire de ces découvertes et des recherches archéologiques menées sur les fleuves et les rivières. Les types de sites reconnus dans ces milieux particuliers seront décrits (de l’âge du Bronze au Moyen Âge), et les différentes hypothèses et interprétations concernant certaines catégories de vestiges seront présentées.

Bibliographie :

  • BONNAMOUR (L.) - L’habitat Bronze final du Gué des Piles à Chalon-sur-Saône (S.-et-L.) : étude archéologique, Gallia Préhistoire, t. 31, 1989, p. 159-189.
  • BONNAMOUR (L.) (dir.) - Archéologie des fleuves et des rivières. Editions Errance, Paris, 2000.
  • BONNAMOUR (L.) - Archéologie de la Saône, 150 ans de recherches : le fleuve gardien de la mémoire, Paris, Ed. Errance, 2000.
  • DUMONT (A.) - Les passages à gué de la Grande Saône, approche archéologique et historique d’un espace fluvial (de Verdun-sur-le-Doubs à Lyon), Dix-septième supplément à la Revue Archéologique de l’Est, Dijon, 2002, 275 p.
  • MOYAT (P.), DUMONT (A.), MARIOTTI (J.-F.), JANIN (T.), GRECK (S.), BOUBY (L.), PONEL (P.), VERDIN (P.), VERGER (S.) - Découverte d’un habitat et d’un dépôt métallique non funéraire du VIIIe s. av. J.-C. dans le lit de l’Hérault à Agde, sur le site de La Motte, Jahrbuch des Römisch-Germanischen Zentralmuseums Mainz, 54, 2007, p. 53-84, Mainz 2010.
  • VERGER (S.), DUMONT (A.), MOYAT (P.), MILLE (B.) - Le dépôt de bronzes du site fluvial de La Motte à Agde (Hérault), Jahrbuch des Römisch-Germanischen Zentralmuseums Mainz, 54, 2007, Mainz 2010, p. 85-171.
  • TESTART (A.) (dir) - Les armes dans les eaux. Questions d’interprétation en archéologie. Editions Errance, 2013.
  • DUMONT (A.), LAVIER (C.), et HAMBLIN (M.) (coll.) - Patrimoine immergé : la vie quotidienne en bord de Loire (Auvergne, Bourgogne, Centre), Archéologie en Bourgogne n° 26, 2011.
    Disponible sur le site Web de la DRAC Bourgogne :
    http://www.culturecommunication.gouv.fr/Regions/Drac-Bourgogne/Ressources-documentaires/Publications-SRA-de-la-DRAC-Bourgogne/Publications-SRA-de-la-DRAC-Bourgogne

Vendredi 22 mai 2015, de 10h à 13h, salle F (escalier D, 1er étage), École normale supérieure, 45, rue d’Ulm, 75005 Paris avec la participation de - Raphaël GOLOSETTI , Emilie DUBREUCQ et Veronica CICOLANI
Dépôts et stockage en Europe au 1er millénaire avant notre ère
Katherine GRUEL et Thierry LEJARS ( AOrOc - CNRS)
Les dépôts des âges du Fer

  Les dépôts rituels dans le Sud-Est de la Gaule à l’âge du Fer : de la réflexion méthodologique à la caractérisation de pratiques


Raphaël GOLOSETTI (AOrOc, UMR 8546, ENS, Paris)
La nature (disque, plaquette) et le traitement du mobilier (perforation, découpe), la composition (assemblage et quantité) ainsi que le contexte de déposition (relation au milieu naturel et à l’occupation du sol) sont autant d’indices nécessaires à l’identification d’un dépôt rituel communautaire en Gaule méditerranéenne à l’âge du Fer en les dissociant des dépôts cultuelles domestiques ou funéraires. Seule une approche méthodologique s’appuyant sur un faisceau d’indices est ainsi légitime et pertinente.
Dans le Sud-Est de la Gaule, cette approche rigoureuse et contextuelle sur l’assemblage autorise une critique du caractère « naturiste » donné aux lieux de culte de l’âge du Fer et replace les pratiques dépositaires dans le cadre d’une conception de l’espace sacré délimité. Elle permet également de distinguer pratiques indigènes et massaliètes en matière de pratiques dépositaires. Cette réflexion engage à aller alors plus loin en observant que les dépôts rituels gaulois de la Provence ne comprennent que très rarement des objets exogènes ou d’influence massaliète malgré un contact économique fort avec la colonie phocéenne de Marseille. Contrairement au monde indigène d’Italie du Sud (NAVA, OSSANA, 2005), il est difficile d’identifier les espaces cultuels indigènes à partir d’un matériel emprunté au monde grec et typologiquement défini comme cultuel. Cette difficulté qui pose aussi des questions en partie méthodologiques, exige de s’intéresser quant à l’expression du fait religieux en Gaule méditerranéenne qui semble se faire, tout comme les pratiques funéraires (DEDET 2011), en dehors de l’influence de Marseille alors que de nombreux autres domaines (commerce, économie, technique) sont clairement en relation directe avec le monde massaliète.

Bibliographie

  • P. ARCELIN, Ph. GRUAT, La France du Sud-Est (Languedoc-Roussillon, Midi-Pyrénées, Provence-Alpes-Côte d’Azur), Gallia, 60, 2003, p. 169-241.
  • B. DEDET, Les Gaulois du Midi et Marseille grecque, deux mondes funéraires. Gallia, 68, 2, 2011, p. 1-45.
  • R. GOLOSETTI R., Dépôts rituels de la Protohistoire récente en Gaule méditerranéenne : définition et questions méthodologiques, dans S. BONNARDIN, ET ALII (dir.), Du matériel au spirituel. Réalités archéologiques et historiques des « dépôts » de la Préhistoire à nos jours. Antibes, éd. APDCA, XXIXe rencontres internationales d’archéologie et d’histoire d’Antibes (16-18 octobre 2008), 2009, p. 293-302.
  • M.-L. NAVA, M. OSSANA, Lo spazio del rito. Santuari e culti in Italia meridionale tra indigeni e greci, actes de la journée d’études de Matera, 28-29 juin 2002, Bari, Edipuglia, coll. Università degli studi delli Basilicata/Scuola di specializzazione in archeologia di Matera 2005.

 Le dépôt de la Douix à Châtillon-sur-Seine (Côte d’Or) daté du Ha D-LTA1

EMILIE DUBREUCQ (TRACES – Umr 5608 Université de Toulouse II - Le Mirail) et VERONICA CICOLANI (AOrOc, UMR 8546, ENS, Paris)

Le dépôt de la Douix à Châtillon-sur-Seine constitue un dépôt relativement atypique pour la fin du premier âge du Fer. Découvert à la fin des années 1990 dans une résurgence, il regroupe surtout des centaines fibules et est régulièrement cité dans les travaux sur les dépôts, en particulier ceux concernant le Centre-Est de la France. Dans le cadre de ce séminaire, nous nous proposons d’en faire enfin une présentation détaillée (à travers une approche quantitative et qualitative) pour ensuite tenter de l’interpréter et le réintégrer dans un contexte plus large à l’échelle de la société de la fin du premier âge du Fer.
Nous nous attacherons à aborder tout particulièrement les questions liées au type d’assemblage représenté dans ce dépôt et sa correspondance avec les autres sites humides de cette période, tout en discutant de la variété et de l’intensité de ces pratiques au 1er âge du Fer en France.

Bibliographie

  • P. BUVOT, Découverte d’un lieu de culte antique : la source de la Douix à Châtillon-sur-Seine (Côte d’Or). Archéologia, 344, 1998, p. 26-33.
  • B. CHAUME, Vix et son territoire à l’Age du Fer. Fouilles du mont Lassois et environnement du site princier, Protohistoire européenne, 6, éditions Monique Mergoil, Montagnac, 2001.
  • S. CHEVRIER, Observations sur quelques dépôts du premier âge du fer dans le quart nord-est de la France, dans G. BATAILLE, J.-P. GUILLAUMET (dir.) : Les dépôts métalliques du second âge du fer en Europe tempérée. Actes de la table ronde, 13-14 octobre 2004, Glux-en-Glenne, Bibracte, Centre Archéologique européen, 2006, p. 57-74.
  • V. CICOLANI, Les petits objets métalliques de la culture de Golasecca : des marqueurs culturels et anthropologiques pour l’étude de relations transalpines au Premier âge du Fer, dans A. COLIN, F. VERDIN (dir.), Mobilité des hommes, diffusion des idées, circulation des biens dans l’espace européen à l’âge du fer, Actes du 35° colloque de l’Afeaf, de Bordeaux 2011, Aquitania, Bordeaux, p. 459-465.
  • E. DUBREUCQ, Métal des premiers celtes. Productions métalliques sur les habitats dans les provinces du Hallstatt centre-occidental. EUD, Dijon, 2013.
  • C. DUNNING, Dépôts du Premier âge du Fer en milieu humide dans la région des Trois-lacs (canton de Berne, Fribourg, Neuchâtel et Vaud), dans Ph. BARRAL, A, DAUBIGNEY, C. DUNNING, et al. (dir.), L’âge du Fer : actes du XXIXe colloque international de l’afeaf, Bienne, 5-8 mai 2005, Besançon, Presses Universitaires de Franche-Comté, 2007, p. 399-403, vol. 2
  • M. MELIN, Les dépôts d’objets métalliques en milieu humide pendant l’âge du Bronze en France. Caractérisation des pratiques d’immersion, Thèse de doctorat, Université de Rennes 1 (non publié), 2011.
  • P.-Y. MILCENT, Entendre l’eau vive qui appelle. Comment analyser et interpréter les découvertes en milieu humide de mobilier métallique de l’âge du Bronze ? L’exemple de Midi-Pyrénées, Pallas, 90, 2012, p. 115-142.
  • S. VERGER, À propos de vieux bronzes du dépôt d’Arbedo (italie) : essai de séquençage d’un ensemble complexe, dans G. BATAILLE, J.-P., GUILLAUMET, (dir.), Les dépôts métalliques au second âge du Fer en Europe tempérée : actes de la table ronde, glux-en-glenne, 13-14 octobre 2004, collection Bibracte, 11, Glux-en-Glenne, centre archéologique européen, 2006, p. 23-55.
  • S. VERGER, L. PERNET, Une Odyssée gauloise. Parures de femmes à l’origine des premiers échanges entre la Grèce et la Gaule. Arles, Actes Sud, Errance, 2013.

  • Séminaire de protohistoire du 22 mai 2015
  • Séminaire de Protohistoire du 17 avril 2015
  • Séminaire de Protohistoire du 3 avril 2015
  • Séminaire de Protohistoire du 20 mars 2015
  • Séminaire de Protohistoire du 6 mars 2015
  • Séminaire de Protohistoire du 26 février 2014
  • Séminaire de Protohistoire du 6 juin 2013