Chargement
Veuillez patienter...

Art et artisanat celtique

Documentation lié au séminaire 2013


Dernière modification : 28 février 2017


Etablissements à vocation artisanale et réseaux d’échanges en Europe celtique entre Hallstatt et la Tène (VIe et Ve s. av. J.-C.)
Katherine GRUEL et Thierry LEJARS

  Organisation des séminaires

Les quatre premières séances ont lieu salle F, escalier D, premier étage, de 10h à 13h, 4 séances de séminaire de février à mai,. Elles préparent la journée du 7 juin

Le vendredi, 10h-13h de mars à mai 2013, à l’ENS, salle F (45 rue d’Ulm, 1er étage, escalier D). 1re séance 22 mars

Une journée complète de séminaire sera organisée le 7 juin 2013, dans le cadre de la 8e édition « Des journées de la protohistoire celtique de l’ENS-Paris » : Visionnez les enregistrements vidéos

Séminaire de M1 et M2, commun à l’ENS et à l’Université Paris 1 (UFR d’archéologie et histoire de l’Art).

  Thème

La fin de la période hallstattienne voit le développement, à côté des résidences princières, d’établissements de moindre importance, non fortifiés, parfois densément occupés, et clairement orientés vers la production de biens manufacturés (métallurgiques en particulier). On s’interrogera sur la situation socio-économique de ces établissements et on cherchera à identifier les groupes sociaux moteurs dans ce processus et les conséquences de ces changements, économiques notamment, sur le mode de vie des Celtes du Ve s. M1 et M2, commun à l’ENS et à l’université Paris 1 (UFR d’archéologie et histoire de l’art).

 22 mars 2013

Thierry Lejars, Stéphane Verger

présentation du séminaire

 5 avril 2013

Anne Filippini et Benoît Pescher - Les activités artisanales et le développement de Bourges au Ve s. av. n.è.
Emilie Dubreucq – Les productions métallique en Gaule du Centre-Est au Ve s. av. J.-C.

LES ACTIVITES ARTISANALES ET LE DEVELOPPEMENT DE BOURGES AU Vème s. av. nè.

Anne FILIPPINI (doctorante, Laboratoire TRACES – UMR 5608, Université de Toulouse II) et Benoît PESCHER (RO Eveha)

Une fouille d’une grande ampleur à la périphérie de Bourges a mis en relief l’existence d’une agglomération au Vème s. av nè. et d’importantes traces d’activités artisanales. Elles sont très variées et concernent à la fois les alliages cuivreux et le fer qui sont les plus visibles, les matières dures animales et des matériaux d’importation (corail, ambre, lignite) qui sont moins présents.
La spécialisation des artisans est clairement visible pour le travail des métaux à travers les quantités d’objets produites et les savoir-faire complexes qui ont été mis en évidence. Il a ainsi été découvert une production importante de fibules à timbales notamment en alliage cuivreux. Cette production apparaît localisée mais par ailleurs les conditions de fouilles sont moins favorables selon les zones (centre ou périphérie). Si la fabrication de fibules semble avoir eu une certaine importance et se retrouve dans toute la périphérie du complexe princier, les débouchés sont eux moins évidents. Très peu de fibules à timbales ont été découvertes en dehors des sites artisanaux ; elles ne sont pas non plus présentes dans les tombes contemporaines aux alentours de Bourges, ni dans les rares habitats découverts à plus ou moins longue distance. Toutefois la technique utilisée, qui est raisonnée, est également connue dans d’autres régions (Lyon) et montre que des contacts existent au moins entre les artisans. Les productions en fer ont laissé moins de traces évidentes mais elles n’en restent pas moins importantes en termes quantitatif comme qualitatif. Les connaissances techniques remarquables des artisans des métaux semblent conférer à ces deniers une position sociale particulière que l’on perçoit bien à travers les mobiliers découverts relatifs à la sphère domestique, principalement les importations méditerranéennes nombreuses et variées.
GIF

La question du rôle de ces artisans dans le développement de l’agglomération est posée. La présence d’activités artisanales spécialisées et similaires en divers points d’une même occupation et de mobiliers importés interroge sur les contacts existant entre ces artisans, une éventuelle élite locale et les régions voisines ou plus lointaines.

Bibliographie

  • Augier L., Baron A., Filippini A., Milcent P.-Y, Pescher B., Salin M. 2009, Les activités artisanales de la fin du VIe s. et du Ve s. av. J.-C attestées sur le site de Bourges (Cher), in : BUCHSENSCHUTZ, CHARDENOUX, KRAUSZ, VAGINAY 2009, Buchsenschutz O., Chardenoux M.-B., Krausz S., Vaginay M. (dirs), L’âge du Fer dans la boucle de la Loire. Les Gaulois sont dans la ville : la place de l’âge du fer dans l’archéologie urbaine. actes du 32e colloque international de l’AFEAF (Bourges, 1-4 mai 2008), supplément RACF, 35, FERACF, Paris-Tours, p. 39-66.
  • Carrara St., Dubreucq E., Pescher B., Filippini A. (sous presse), La fabrication des fibules à timbale comme marqueur des contacts et des transferts technologiques au cours du Ha D-LTA1. Nouvelles données d’après les sites de Bourges, Lyon et Plombières-les-Dijon. In : Actes du Colloque AFEAF de Bordeaux, tenu du 02 au 04 juin 2011.
  • Filippini A., Pescher B. 2009, Découverte d’une zone de production de fibules à timbales à Bourges, Archaologisches Korrespondenzblatt, 39-1, p. 77-93.


LES ARTISANS DE LA FIN DU HA D-LTA1 DANS LES PROVINCES DU HALLSTATT CENTRE-OCCIDENTAL : ETAT DE LA QUESTION.

Emilie DUBREUCQ (post-doc., TRACES – UMR 5608)

Durant la protohistoire, Les artisans du métal sont essentiellement perçus à travers l’étude de leurs productions : la diversité de celles-ci et les savoir-faire mis en œuvre lors de leur conception.
 
GIF GIF

Complémentaire, l’étude des structures d’ateliers, jusque là moins bien connues, associant aussi l’outillage et les déchets permettent une meilleure connaissance de l’organisation des ateliers, et de la vie quotidienne de ces artisans. La caractérisation des structures de productions liées au travail du métal apparaît comme un thème essentiel pour la compréhension de la société de la fin du premier âge du Fer, à une période qui connaît un phénomène de concentration de pouvoir important, visible dans le monde funéraire (à travers des tombes particulièrement riches) et sur les habitats.

Bibliographie

  • Berranger M. 2009, Le fer, entre matière première et moyen d’échange, en France du VIIe au Ier s. av. J.-C. Approches interdisciplinaires. Paris : Université de Paris I-Panthéon Sorbonne, (Thèse de doctorat ; 3 volumes).
  • Dubreucq E. 2007, Les mobiliers métalliques découverts sur les habitats du Hallstatt D-La Tène A : approches qualitative et quantitative proposées pour quelques sites de l’Allemagne du Sud-Ouest à la France centrale. Dijon : Université de Bourgogne, (Thèse de Doctorat ; 3 volumes).
  • Filippini A., Pescher B. 2009, Découverte d’une zone de production de fibules à timbales à Bourges « Port-Sec sud » (dép. Cher), Archäologisches Korrespondenzblatt, 39-1, p. 77-93.
  • Cararra St. et al. (sous presse), La fabrication des fibules à timbale comme marqueur des contacts et des transferts technologiques au cours du Ha D-LTA1. Nouvelles données d’après les sites de Bourges, Lyon et Plombières-les-Dijon. In : Actes du Colloque AFEAF de Bordeaux, tenu du 02 au 04 juin 2011.
  • Mauvilly M. et al. 1998, Sevaz « Tudinges » : chronique d’un atelier de métallurgistes du début de La Tène dans la Broye. Archéologie Suisse, 21, p. 144-153.

 19 avril 2013

Yves Menez – Le rôle de l’artisanat dans le développement des habitats de l’Ouest de la France au Ve s. av. J.-C. ?
Sylvie Deffressigne – La place de l’artisanat au sein des habitats du Bassin de Nancy entre le Ve et le IIe siècle av. notre ère.
Benjamin Girard – Les productions métallique en Gaule méridionale au Ve s. av. J.-C.

LA PLACE DE L’ARTISANAT AU SEIN DES HABITATS DU BASSIN DE NANCY ENTRE LE Ve ET LE IIe SIECLES AVANT NOTRE ERE.

Sylvie DEFFRESSIGNE (INRAP)
Bibliographie

  • Deffressigne S., Tikonoff N., Boulanger-Bouchet K., Chaussé C., Tesnier-Hermetey C., Les gisements d’habitat de la fin du Premier âge du Fer à Gondreville Fontenoy-sur-Moselle (54). Le stockage intensif et ses conséquences économiques et sociales, Archaeologia Mosellana, 4-2002, p. 81-184.
  • Deffressigne-Tikonoff S., Tikonoff N., L’habitat à la fin du deuxième âge du Fer en Meurthe-et-Moselle : présentation des données récentes. In : Hiérarchie de l’habitat rural dans le Nord-Est de la Gaule à La Tène moyenne et finale. Archaeologia Mosellana, 6-2005, p. 103-150.
  • Deffressigne S., Tikonoff N., La proto-urbanisation dans le bassin de Nancy (Lorraine) de la fin du VIe au Ier siècle avant J.-C.. In : Sievers S., Schönfelder M. (Hrsg.), Die Frage der Proto-urbanisation in der Eisenzeit. Akten des 34 internationalen Kolloquiums der AFEAF vom 13-16 Mai 2010 in Aschaffenburg, Römisch-Germanischer Kommission des Deutschen Archäologischen Instituts, 16. Bonn, 2012. p. 127-137.
    Deffressigne S., Leroy M., Merluzzo P., Messein “La Cité d’Affrique”, Gondreville “Zac de la Roseraie” (Meurthe-et-Moselle), Habitat fortifié de hauteur, Ha. D3 – La Tène B. In : Leroy M., Cabboi L. (dir.), Les formes d’organisation de la production du fer en métallurgie ancienne. Système de production et chaîne opératoire dans les ateliers de l’est du Bassin Parisien, de l’âge du fer au Haut Moyen Âge, Projet Collectif de Recherche pluriannuel 2007-2009, 2010-2012, Rapport final. Belfort/Jarville, LAM-LMC-INRAP, en cours.
  • Deffressigne S., Leroy M., Merluzzo P., La production des métaux en Lorraine entre la fin du VI e et le IVe siècle, en cours.
    Lagadec J.-P., Duval P., Eveillard J., Leroy M., Ploquin A., Bilan de sept campagnes de fouilles à la Cité d’Affrique de Messein (1981-1987), Revue Archéologique de l’Est et du Centre-Est, 40-2-1989, p. 147-197.
    Lagadec J.-P., Duval P., Eveillard J., Dernière année de fouille à la Cité d’Affrique de Messein (Meurthe-et-Moselle), In : Hommage à René Joffroy, 1999, p. 207-212.
  • Lagadec J.-P., Les meules en rhyolite de La Salle (Vosges) : typologie et diffusion, Antiquités nationales, 39-2008, p. 129-139.
    Tikonoff N., Deffressigne-Tikonoff S., Première approche de la céramique du site fortifié de hauteur de la “Cité d’Affrique” à Messein (Meurthe-et-Moselle), Archaeologia mosellana, 5-2003, 2004, p. 239-270.
     
     

Traces de colle pour fixer le corail {GIF}
 

LES HABITATS DES VIe ET Ve SIECLES AVANT NOTRE ERE DANS L’OUEST DE LA FRANCE.
Yves MENEZ (SRA Bretagne)
Bibliographie :

  • A paraître (2013) dans le volume coordonné par François Malrain, Gertrude Blancquaert et Thierry Lorho sur l’évolution des habitats ruraux de l’âge du Fer en France septentrionale (collection Inrap) les études de Yvan Jahier et Chris-Cécile Besnard-Vauterin sur la Basse-Normandie, de Elven Le Goff sur les Pays-de-la Loire, de Thierry Lorho et Yves Menez sur la Bretagne.
  • Lepaumier H. et Delrieu F., L’âge du Fer en Basse-Normandie, bilan de la recherche 1984-2004, In : Bilan de la recherche archéologique Basse-Normandie 1984 - 2010, du Paléolithique à la fin de l’âge du Fer, Sous-Direction de l’archéologie, 2010, p. 143-167.
    Jahier I. (dir.), L’enceinte des premiers et second âges du Fer de La Fosse Touzé (Courseulles-sur-Mer, Calvados), DAF 104, Paris, 2011.
    Le Bihan J.-P. (dir.), Archéologie d’une île à la pointe de l’Europe : Ouessant, le site archéologique de Mez Notariou et le village du premier âge du Fer, Craf / RAO, 2001.
  • Vivet J.-B., La production du fer protohistorique en Haute-Bretagne d’après les résultats des prospections, des fouilles d’ateliers et des analyses archéométriques, In : Milcent P.-Y. (dir.), L’économie du fer protohistorique : de la production à la consommation du métal, Fédération Aquitania, Bordeaux, 2007, p. 63-84.
    Menez Y. et Hinguant S., Fouilles et découvertes en Bretagne, Ouest-France / Inrap 2010, 143 p.
  • Villard-Le Tiec A., Menez Y. et Lorho Th., Habitats et nécropoles de l’âge du Fer en Centre-Bretagne, In : Krausz S. et al. (dir.), L’âge du Fer en Europe, mélanges offerts à Olivier Buchsenschutz, Bordeaux, 2013, p. 261-280.
  • Maguer P., Cherel A.-F., Nouvelles données sur les habitats de l’âge du Fer dans le nord de la Sarthe, In : Les marges de l’Armorique à l’âge du Fer. Archéologie et Histoire : culture matérielle et sources écrites, Association pour la Diffusion des Recherches Archéologiques dans l’Ouest de la France, Rennes, p. 213-234.

L’ARTISANAT ET LES PRODUCTIONS MANUFACTUREES A L’ÂGE DU FER EN GAULE MEDITERRANEENNE.
Benjamin GIRARD (Post-doctorant, UMR 5140 – Archéologie des Sociétés Méditerranéennes, Lattes)

L’objectif sera dans un premier temps de présenter un état des témoignages archéologiques et matériels directs des artisanats dans les agglomérations de l’Âge du Fer (Saint-Blaise, Martigues, Béziers, Lattes, etc.), puis de préciser ainsi leurs principales caractéristiques, pour essayer d’en saisir la place et l’organisation, et illustrer les points communs et les différences avec les données de la Gaule interne et plus largement de l’Europe continentale, mais aussi de la Méditerranée. Les spécificités morphologiques et techniques de certaines catégories d’objets finis comme la parure ou l’armement pourront également être mises à contribution pour montrer le dynamisme des productions régionales et la capacité des artisans à intégrer des apports extérieurs, à transformer et à innover.
On cherchera ainsi à mettre en évidence les particularités d’une région aux cultures mixtes, entretenant des relations à la fois avec le monde celtique nord-alpin et avec le monde méditerranéen, évoluant de facto selon des processus socio-économiques propres.

Bibliographie :

  • Arcelin P., Avant Aquae Sextiae, l’oppidum d’Entremont, In : Mocci F., Nin N., Aix-en-Provence, Pays d’Aix et Val de Durance, Paris, Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, 2006 (CAG, 13/4), p. 125-168.
    Berranger M., Fluzin P., Organisation de la chaîne opératoire en métallurgie du fer aux IIe-Ier siècles avant J.-C. sur l’oppidum d’Entremont (Aix-en-Provence, Bouches-du-Rhône) : la circulation du métal, Revue d’Archéométrie, 31, 2007, p. 7-22.
  • Beylier A., L’armement et le guerrier en Méditerranée nord-occidentale au premier âge du Fer, Lattes, Monographies d’Archéologie Méditerranéenne, 31, 2012.
    Buret G., Les disques perlés en bronze de Gaule méridionale (VIe-IIe s. av. J.-C.), In : Landes C. (éd.), Les Etrusques en France. Archéologie et collections, Catalogue d’exposition, Lattes, Musée de Lattes, 2003, p. 55-58.
  • Campolo S., Garcia D., Bronzes protohistoriques du Musée Calvet d’Avignon, Avignon, Établissement public Calvet, 2004.
    Chabot L., L’oppidum de La Cloche (Les Pennes-Mirabeau, Bouches-du-Rhône), Montagnac, M. Mergoil, 2004 (Protohistoire Européenne, 7).
    Chausserie-Laprée J. (dir.), Le temps des Gaulois en Provence. Catalogue d’exposition, Musée Ziem, Martigues, 2000.
    Chausserie-Laprée J., Martigues, terre gauloise entre Celtique et Méditerranée. Paris, Errance, 2005.
  • Chazelles C.-A. (de), Éléments archéologiques liés au traitement des fibres textiles en languedoc occidental et Roussillon au cours de la Protohistoire (VIe-Ier s. av. n. è.), In : Cardon D., Feugère M. (dir.) - Archéologie des textiles des origines au Ve siècle, Actes du colloque de Lattes, octobre 1999, Montagnac, M. Mergoil, 2000, p. 115-130 (Monographies Instrumentum, 14).
  • Dedet B., Habitat et vie quotidienne en Languedoc au milieu de l’âge du Fer : l’unité domestique n° 1 de Gailhan, Gard, Paris, CNRS, 1987 (Supp. à la RAN, 17).
  • Collectif 1991 : Le sanctuaire protohistorique de Roquepertuse (commune de Velaux, Bouches-du-Rhône), DAM, 14, 1991 (Dossiers des DAM).
  • Collectif 1992 : Espaces et monuments publics protohistoriques de Gaule méridionale. Table ronde de Lattes, 1991, DAM, 15, 1992 (Dossiers des DAM).
  • Collectif 2004 : La scuplture protohistorique de Provence dans le Midi gaulois, DAM, 27, 2004 (Dossiers des DAM).
  • Collectif 1998 : Entremont et les Salyens, Colloque d’Aix-en-Provence, 1996, DAM, 21, 1998 (Dossiers des DAM).
  • Feugère M., Les fibules en Gaule méridionale de la Conquête à la fin du Ve siècle après J.-C. Paris, CNRS, 1985 (Suppl. à la RAN, 2),
  • Feugère M., Le verre préromain en Gaule méridionale : acquis récents et questions ouvertes. RAN, 25, 1992, p. 151-176.
  • Feugère M., Des parures et des hommes. Économie et société en Gaule méridionale à travers l’exemple des parures celtiques. In : Daubigney A. (éd.), Fonctionnement social de l’âge du Fer, Table ronde de Lons-le-Saunier, 24-26 octobre 1990, Lons-le-Saunier, Centre jurassien du Patrimoine, 1993, p. 43-55.
  • Feugere M., Serneels V. (dir.), Recherches sur l’économie du fer en Méditerranée nord-occidentale, Montagnac, Mergoil, 1998 (Monographies Instrumentum, 4).
  • Feugère M., Dedet B., Leconte S., Rancoule G., Les parures du Ve au IIe siècle av. J.-C. en Gaule méridionale : composantes indigènes, ibériques et celtiques, In : L’âge du Fer en Europe sud-occidentale, 16e colloque de l’AFEAF, Agen, 28-31 mai 1992. Bordeaux, 1994, p. 237-281 (Aquitania, 12).
  • Gailledrat E., Les Ibères de l’Èbre à l’Hérault, Lattes, Aralo, 1997 (Monographies d’Archéologie Méditerranéenne, 1).
    Garcia D., La Celtique méditerranéenne. Habitats et sociétés en Languedoc et en Provence du VIIIe au IIe siècle av. J.-C., Paris, Errance, 2004 (Collection des Hespérides).
  • Gardeisen A., Raux S., Les données archéologiques liées au textile à Lattara (Hérault, France), In : Cardon D., Feugère M. (dir.), Archéologie des textiles des origines au Ve siècle. Actes du colloque de Lattes, octobre 1999, Montagnac, M. Mergoil, 2000, p. 89-106 (Monographies Instrumentum, 14).
  • Girard B., Le mobilier métallique de l’âge du Fer en Provence (VIe - Ier siècle avant J.-C.). Contribution à l’étude des Celtes de France méditerranéenne, Thèse de doctorat, Université de Bourgogne / Université de Provence, 2010.
  • Histoire d’Alliage 2004 : Une histoire d’alliage...Les bronzes antiques des réserves du Musée d’Archéologie Méditerranéenne, Catalogue d’exposition, Musée d’Archéologie Méditerranéenne, 2004, Marseille, Musées de Marseille, 2004.
  • Janin T. (éd.), Mailhac et le Premier âge du Fer en Europe occidentale. Colloque international de Carcassonne, 17-20 septembre 1997, Lattes, CNRS, 2000 (MAM, 7).
  • Janin T., Chardenon N., Les premiers objets en fer en Languedoc occidental et en Roussillon (VIIIe s. av. n. è.) : types, chronologie et origine, In : Feugère M., Serneels V. (dir.), Recherches sur l’économie du fer en Méditerranée nord-occidentale, Montagnac, Mergoil, 1998, p. 56-64 (Monographies Instrumentum, 4).
  • Jannoray J., Ensérune. Contribution à l’étude des civilisations préromaines de la Gaule méridionale, Paris, De Boccard, 1955.
  • Leconte S., Les agrafes de ceinture ajourées à Ensérune, étude et comparaisons interrégionales, Études Celtiques, XXXI, 1995, p. 7-47.
  • Mansel K., Studien zum Trachtzubehör der älteren Eisenzeit am Golfe du Lion und im Ampurdán, Rahden, Leidorf, 1998 (Internationale Archäologie, 32).
  • Pernet L., Armement et auxiliaires gaulois (IIe et Ie siècles avant notre ère), Montagnac, Éditions Monique Mergoil, 2010 (Protohistoire Européenne, 10).
  • Py M., La Liquière (Calvisson, Gard). Village du Premier âge du Fer en Languedoc oriental, Paris, CNRS, 1984 (Suppl. À la RAN, 11).
  • Py M., Culture, économie et société protohistoriques dans la région nîmoise, École Française de Rome, 1990 (Collection de l’EFR, 131).
  • Py M. (dir.), Fouilles dans la ville antique de Lattes. Les îlots 1, 3 et 4-nord du quartier Saint-Sauveur, Lattes, ARALO, 1990 (Lattara, 3).
  • Py M., Les Gaulois du Midi. De la fin de l’âge du Bronze à la conquête romaine, Paris, Hachette, 1993 (Collection La Mémoire du Temps).
  • Py M. (dir.), Exploration de la ville portuaire de Lattes, Lattes, ARALO, 1994 (Lattara, 7).
  • Py M. (dir.), Recherches sur le quatrième siècle avant notre ère à Lattes, Lattes, ARALO, 1999 (Lattara, 12).
  • Py M. (dir.), Le quartier 30-35 de la ville de Lattara (fin IIIe - Ier s. av. n. è.). Regards sur la vie urbaine à la fin de la Protohistoire, Lattes, ARALO, 2004 (Lattara, 17).
  • Py M. (dir.), La sculpture gauloise méridionale, Paris, Errance, 2011.
    Rétif M., Indices de métallurgie protohistorique du fer à Martigues (Bouches-du-Rhône), In : Feugère M., Serneels V. (éds), Recherches sur l’économie du fer en Méditerranée nord-occidentale. Montagnac, Mergoil, 1998, p. 96-109 (Monographies Instrumentum, 4).
  • Rétif M., Le mobilier métallique de l’habitat protohistorique de l’Ile de Martigues, Bouches-du-Rhône (Ve-IIe s. av. J.-C.), DAM, 23, 2000, p. 157-208.
  • Rivalan A., Typologie et chronologie des objets métalliques du Bronze Final IIIB à la fin du premier âge du Fer en France méridionale (900 - 450 av. n. è.), Thèse de Doctorat, Université Paul Valéry Montpellier 3, 2011.
  • Rondi-Costanzo C., Corail de Béziers, du Midi de la Gaule et de Méditerranée entre le VIIe et le IIIe s. av. J.-C., In : Ugolini D. (dir.), Languedoc occidental protohistorique. Fouilles et recherches récentes. VIe-IVe s. av. J.-C., Aix-en-Provence, 1997, p. 197-239 (Travaux du Centre Camille Jullian, 19).
  • Ugolini D., Olive C., Un four de potier du Ve siècle av. J.-C. à Béziers, Place de la Madeleine, Gallia, 45, 1987-1988, p. 13-28.
    Ugolini D., Olive C., Marchand G., Columeau P., Béziers au Ve s. av. J.-C. Etude d’un ensemble de mobilier représentatif et essai de caractérisation du site, DAM, 14, 1991, p. 141-203.
  • Voyage en Massalie 1990 : Voyage en Massalie. 100 ans d’archéologie en Gaule du Sud, Catalogue d’exposition, Musée d’Archéologie Méditerranéenne, 1990. Marseille, Musées de Marseille/Édisud, 1990.

 24 mai 2013

Laurent Olivier – Le sel au Ve s. av. J.-C., production et diffusion.
Federica Sacchetti – Les amphores chez les Celtes hallstattiens : l’Europe et le vin de la Méditerranée archaïque

Federica SACCHETTI
Centre Camille Jullian, Archéologie Méditerranéenne et Africaine, Aix-en-Provence (UMR 7299)

DES AMPHORES CHEZ LES CELTES HALLSTATTIENS : L’EUROPE ET LE VIN DE LA MEDITERRANEE ARCHAÏQUE

Depuis les années ’50, la littérature scientifique a souvent commenté la découverte d’objets et de produits méditerranéens en contextes hallstattiens ouvrant un débat sur les voies de pénétration, les modalités et les acteurs de la transmission. Le vin, révélé notamment par la présence de tessons d’amphores, constitue un des aspects symboliques forts de ce phénomène.
À partir des études de Fernand Benoit (1955 ; 1956 ; 1965), et donc dès les premières recherches sur les amphores de Marseille grecque, on s’est questionné concernant la présence d’amphores dans les contextes centre-européens.
Comme Benoit le disait :
« L’inventaire de ces tessons permettra de jalonner une nouvelle voie de pénétration commerciale et spirituelle : la ‘route du vin’, mi-maritime mi-fluviale, dont les tracé conduit au carrefour des deux vieilles voies préhistoriques, seules jusqu’ici connues, la route de l’ambre et la route de l’étain, au centre de l’Europe, dans les vallées du Rhin, du Danube et du Rhône, les trois grands fleuves de la civilisation. » (Benoit 1955, p.43).
L’analyse comparée des sites centre-européens et l’étude de la diffusion des amphores dans les contextes hallstattiens occidentaux permet de reconstruire un cadre d’ensemble bien plus complexe que ce qui avait été établi. Les données quantitatives, typologiques et chronologiques de chaque site fournissent des nouveaux éléments d’appréciation permettant d’ouvrir des nouvelles questions sur la nature et le type d’organisation des échanges entre la Méditerranée et l’Europe à l’époque de Hallstatt.

  • BENOIT F. (1955) - Amphores grecques d’origine ou de provenance marseillaise, Rivista di Studi Liguri, XXI, 1, 1955, 32-43.
  • BENOIT F. (1956) - Relations de Marseille grecque avec le monde occidental, Rivista di Studi Liguri, XXII, 1, 1956, 5-32.
  • BENOIT F. (1965) - Recherches sur l’hellénisation du Midi de la Gaule, Aix-en-Provence 1965.
  • FLOUEST J.-L. (1990) - Inventaire des amphores massaliètes des régions Berry, Bourgogne et Franche-Comté, In : Amphores de Marseille grecque, 1990, 253-258.
  • LÜSCHER G. (1996) - Der Amphorenimport in Châtillon-sur-Glâne (Kanton Freiburg/Schweiz), Germania, 74, 1996, 337-360.
  • SACCHETTI F. (sous presse) - Des amphores grecques dans les résidences princières : le cas de Vix”, In : GUGGISBERG M. et BONOMI S. (dir.) - Griechische Keramik nördlich von Etrurien : mediterrane Importe im archäologischen Kontext (Internationale Tagung, Basel 14.–15. Oktober 2011).
  • SACCHETTI F., SOURISSEAU J.-Ch. (sous presse) - Sur les importations de produits méditerranéens en contextes hallstattiens : regards croisés depuis le Midi de la Gaule et le bassin nord-adriatique, In : COLIN A.et VERDIN Fl. (dir.) - L’âge du Fer en Aquitaine et sur ses marges. Mobilité des hommes, diffusion des idées, circulation des biens dans l’espace européen à l’âge du Fer, Actes du 35e colloque international de l’AFEAF (Bordeaux, 2-5 juin 2011), sous presse.

Laurent OLIVIER,
Conservateur en chef du département des âges du Fer au musée d’Archéologie nationale de Saint-Germain-en- Laye

LE “BRIQUETAGE DE LA SEILLE” (MOSELLE) : UN COMPLEXE D’EXPLOITATION INTENSIVE DU SEL DE L’AGE DU FER
Un programme de recherches pluri-disciplinaires, coordonné par le Musée d’Archéologie nationale de Saint-Germain-en-Laye, est consacré à l’étude de l’impact environnemental et social du Briquetage de la Seille (Moselle), un vaste complexe d’exploitation ignigène du sel datant des âges du Fer. Les prospections géophysiques extensives ont révélé la structure interne des ateliers, dont certains s’étendent sur plusieurs dizaines d’hectares. Les recherches géo-archéologiques montrent que cette activité d’exploitation intensive des ressources a produit un impact durable sur le milieu naturel, qui a modelé l’occupation humaine de la vallée dans la longue durée. Les analyses carpologiques contribuent à situer le fonctionnement des ateliers dans les pratiques d’exploitation du milieu végétal à l’âge du Fer. Enfin, les études archéo-géographiques, couplées aux prospections systématiques au sol, permettent d’envisager l’évolution des formes d’occupation du paysage dans la longue durée.

Projet Briquetage de la Seille (Moselle)

  • BOURGEOIS B., PERRIN J. et FEUGA B. (2004) – Cartographie 3D de l’interface eau douce/eau salée par méthode électromagnétique héliportée sur le bassin salifère de Lorraine, Revue française de Géotechnique, 106-107, 145-156.
  • OLIVIER L. (2001) - Nouvelles recherches sur le « Briquetage de la Seille » (Moselle), une exploitation proto-industrielle du sel à l’âge du Fer, Antiquités Nationales, 32 (2000), 143-171.
  • OLIVIER L. (2003) – Nouvelles recherches sur l’exploitation du sel de la Haute Seille à l’âge du Fer, Le Pays lorrain, 84, 15-26.
  • OLIVIER L. (2004) – Le Briquetage de la Seille (Moselle) : premiers résultats d’un programme de reconnaissance archéologique d’un complexe d’ateliers du sel de l’âge du Fer en Lorraine, Antiquités nationales, 35 (2003), 236-247.
  • OLIVIER L. et KOVACIK J. (2006) – The Briquetage de la Seille (Lorraine, France) : Proto-industrial Salt Production in the European Iron Age, Antiquity, 80, 109, 558-566.
  • OLIVIER L. (2007) – Le « Briquetage de la Seille » (Moselle) : bilan d’un programme de cinq années de recherches archéologiques (2001-2005), Antiquités nationales, 37 (2005), 219-230.
  • OLIVIER L. (2007) Les « maîtres du sel » celtiques et gaulois de la vallée de la Seille (Moselle), Le Pays lorrain, 88, 5-14.
  • OLIVIER L. et KOVACIK J. (2007) – The Contribution of Geophysical Reconnaissance towards Understanding to Proto-industrial Salt Making Workshops of the « Briquetage de la Seille » (Moselle, France), In : POSSELT M., ZICKGRAF B. et DOBIAT C. (dir.) - Geophysic und Ausgrabung. Einsatz und Auswertung zerstörungsfrei Prospektion in Archäologie. Radhen, éditions Marie Leidorf (Internationale Archäologie : Naturwissenschaft und Technologie, vol. 6), 327-251.
  • OLIVIER L. (2008) – L’Or blanc des Celtes de Lorraine. Les découvertes des fouilles du Briquetage de la Seille, 50sept, 10, 16-21.
  • OLIVIER L. et KOVACIK J. (2008) – Premières découvertes des nécropoles des communautés de sauniers de l’âge du Fer du Briquetage de la Seille à Marsal (Moselle), Antiquités nationales, 38 (2006-2007), 181-202.
    OLIVIER L. (2009) – Nouveaux ensembles funéraires de sauniers de l’âge du Fer du Briquetage de la Seille (Moselle), Antiquités nationales, 39 (2008), 255-263.
    OLIVIER L. (2010b) – Contribution à l’étude de l’évolution techno-typologique des modes de production du sel dans la vallée de la Seille (Moselle) à l’âge du Fer, Antiquités nationales, 40 (2009), 119-137.
    OLIVIER L., en collaboration avec BRANCH N., BRAVARD J.-P., COUTELLE A., CHARLIER P., EVANS J., JAY M., JOUANIN G., MONTGOMERY J., KREMER C., LAGADEC J.-P., LI S., REMOR G., RIDDIFORD N.G., TEGEL W., WILLIAMS K. et WIRTZ B. (2011) – Nouvelles recherches sur le site de sauniers du premier âge du Fer de Marsal « la Digue » (Moselle), Antiquités nationales, 41 (2010), 126-160.
  • OLIVIER L. (2010) – The « Briquetage de la Seille » (Moselle, France) : An Iron Age Proto-Industrial Salt-Extraction Center, In : LI S. et VON FALKENHAUSEN L. (dir.) - Salt Archaeology in China. Volume 2 : Global Comparative Perspectives, 239-259.
  • OLIVIER L. (2012) – The « Briquetage de la Seille » (Moselle, France) : an Iron Age proto-industrial salt extraction centre, In : KERN A., KOCH J., BALZER I., FRIES-KNOBLACH J., KOWARIK K., LATER C., RAMSL P., TREBSCHE P. et WIETHOLD J. (dir) - Technologieentwicklung und-transfer in der Hallstatt- und Latènezeit. Actes du colloque de l’AG Eisenzeit et du Naturhistorischen Museum de Vienne de Hallstatt (2009). Langenweissbach, éditions Beier et Beran, Beiträge zur Ur- und Frühgeschichte Mitteleuropas, 65, 2012, 31-44.

Mercredi 6 novembre 2013 à 18h00, salle F, École normale supérieure, 45, rue d’Ulm, 75005 Paris

« The Etruscan Lion » l’iconografia del Leone in Etruria attraverso la circolazione di modelli, artigiani, idee
Flavia Morandini (AOrOc)


Mercredi 2 décembre 2015 à 18h00, salle F, École normale supérieure, 45, rue d’Ulm, 75005 Paris

Les épaves de Pise : douze siècles d’histoire d’un bassin fluvial
M. Andrea Camilli, Soprintendenza per i Beni Archeologici della Toscana

La longue campagne des recherches archéologiques sur les épaves de Pise s’achève. Désormais, nous disposons d’une riche série de données sur les navires eux-mêmes, leurs cargaisons, mais aussi sur l’évolution de la structure de l’habitat de ces rivages, tout au long de douze siècles, du VIe siècle av. J. –C. au VIe siècle ap. J. C.


Jeudi 14 avril 2016 à 17h30, salle F, École normale supérieure, 45, rue d’Ulm, 75005 Paris

Conférence dans le cadre du séminaire « Grèce de l’Est, Grèce de l’Ouest. Migrations, colonisations, fondations »

Les fibules « phrygiennes » de la Phrygie au Latium
Stéphane Verger (EPHE - AOrOc)


  • Affiche S. Verger 4 avril 2016
  • Affiche A. Camilli 2 décembre 2015
  • Affiche F. Morandini 6 novembre 2013

Portfolio