Chargement
Veuillez patienter...

Samarqand et le Sughd à l’époque Abbāsside. Histoire politique et sociale

Yury KAREV


Dernière modification : 8 septembre 2017

Paris, association pour l’avancement des études iraniennes, 2015, 372 p., Studia Iranica cahier n°55, ISBN 978-2-910640-41-5

À partir de l’époque abbasside (750-820), les vastes territoires situés au-delà du fleuve Amu Darya (le Mawara’annahr), conquis par les généraux umayyades durant la première moitié du VIIIe siècle, entrent définitivement dans l’aire culturelle de l’islam. L’analyse croisée des sources médiévales arabes, persanes et chinoises, complétées par les données de manuscrits inédits, ainsi que les derniers résultats livrés par les fouilles archéologiques de Samarqand permettent d’établir une chronologie fine de cette période charnière de l’histoire de l’Asie centrale. Sous cet éclairage nouveau sont examinés les processus complexes et irréversibles qui ont abouti à un changement du cadre politique et religieux, à la transformation des élites sogdiennes et musulmanes, à l’évolution du système étatique de contrôle des pays frontaliers, dans un contexte de confrontations et de relations diplomatiques entre le califat, l’empire chinois des Tang et les Turcs.

During the Abbasid period (750-820), the vast territories beyond the Amu Darya river (the Mawara’annahr), conquered by the Umayyad generals in the first half of the eighth century, entered definitively into the cultural sphere of Islam. The comparative analysis of medieval Arabic, Persian, and Chinese sources, supplemented by materials from unpublished manuscripts, as well as the latest results yielded by archaeological excavations at Samarkand, have made it possible to establish a fine-grained chronology of this turning point in the history of Central Asia. Examined in this new light are complex and irreversible processes that resulted in a changed political and religious fabric, transformations of the Sogdian and Muslim elite, and the evolution of the state’s system of controlling territories on its borders, within a context of confrontations and diplomatic relations between the caliphate, the Tang empire in China, and the Turks.
Voir sur le site :
http://www.peeters-leuven.be/boekoverz_print.asp?nr=10095

JPEG - 75.9 ko
Samarqand et le Sughd à l’époque Abbāsside. Histoire politique et sociale