Chargement
Veuillez patienter...

GDR 3279 THEATHRE


Dernière modification : 8 septembre 2017

 I. Présentation

Le GDR 3279 a été créé par le CNRS en 2009, sous la direction de Brigitte Le GUEN, Professeur d’histoire grecque à l’Université Paris 8. Après une première période d’exercice de 4 ans (2009-2012), comme il est normal, il a obtenu son renouvellement pour une durée similaire (2013-2017).

Intitulé THEATHRE (Théâtre antique : textes, histoire, représentation), il regroupe 17 chercheurs, spécialistes de divers champs disciplinaires (littérature, histoire, archéologie, épigraphie, papyrologie), qui tous s’intéressent au théâtre antique, i.e. aussi bien grec que romain. Dix d’entre eux enseignent dans 7 universités différentes de province, 4 dans autant d’établissements parisiens et 3 sont rattachés au CNRS.

 II. Programme de recherche

Le GDR 3279 se propose, dans sa deuxième période d’existence, de travailler à la réalisation d’un ouvrage rassemblant, en plusieurs chapitres, toute la documentation disponible sur l’histoire du théâtre antique, depuis ses débuts au VIe siècle avant notre ère jusqu’à sa disparition au VIe siècle de notre ère, en langue tant grecque que latine.

Il s’agira de réunir, à chaque fois, sur un thème donné, l’ensemble des sources en notre possession, qu’elles soient littéraires, épigraphiques, papyrologiques, archéologiques ou bien encore iconographiques.
L’objectif étant de mettre ces documents à disposition de chercheurs travaillant non seulement sur l’Antiquité classique, mais aussi sur le théâtre pratiqué dans d’autres lieux que les mondes grec et romain et à d’autres époques, les sources écrites seront systématiquement introduites, données dans leur langue d’origine et traduites. Quant aux sources archéologiques et iconographiques, elles seront également introduites, montrées et commentées avec précision.
Chaque chapitre du livre débutera par une introduction détaillée qui proposera une synthèse des informations fournies par la documentation présentée ensuite de façon chronologique (à laquelle elle renverra), ainsi qu’un rappel des principaux débats suscités par son analyse au fil des siècles.
À ce jour, voici les différents chapitres qui ont été retenus :

  • Les premiers temps du théâtre dans les mondes grec et romain
  • Les lieux du théâtre dans les mondes grec et romain (architecture, financement, emplacement et répartition dans l’espace des édifices théâtraux)
  • Les fêtes du théâtre dans les mondes grec et romain (nature, programme, périodicité, financement)
  • Les œuvres dramatiques dans les mondes grec et romain (thèmes, représentation, transmission, traités théoriques sur les différents genres)
  • Les hommes de théâtre (poètes dramatiques, acteurs, musiciens, choreutes, instructeurs) : des artistes isolés aux associations de professionnels dans les mondes grec et romain
  • L’appareil scénique (masques, costumes, machines, décors), la musique et la danse dans les mondes grec et romain
  • Le public de théâtre dans les mondes grec et romain
  • Les derniers temps du théâtre : entre excommunication des comédiens et interdiction des spectacles païens.

Un site internet dédié, en open access, présentera les résultats des travaux du GDR.

 III. Fonctionnement

Chaque année, deux thèmes donneront lieu à deux journées d’étude réunissant l’ensemble des membres du GDR. Des travaux préparatoires seront menés à l’intérieur d’ateliers spécifiques (collecte de la documentation, traduction, commentaire), animés par les responsables suivants :

  • sources littéraires grecques : Christine MAUDUIT, Professeur de langue et littérature grecques à l’ENS Ulm ;
  • sources littéraires latines : Jean Christian DUMONT, Professeur émérite de langue et littérature latines à l’université Paris Ouest Nanterre La Défense et Marie-Hélène GARELLI, Professeur de langue et littérature latines à l’Université Toulouse 2- le Mirail ;
  • sources épigraphiques et papyrologiques grecques : Brigitte Le GUEN, Professeur d’histoire grecque à l’université Paris 8
  • sources épigraphiques latines : Jean Christian DUMONT, Professeur émérite de langue et littérature latines à l’université Paris Ouest Nanterre La Défense et Marie-Hélène GARELLI, Professeur de langue et littérature latines à l’Université Toulouse 2- le Mirail ;
  • sources archéologiques et iconographiques : Jean-Charles MORETTI, Directeur de recherche au CNRS (USR 3155 – IRAA, Institut de recherche sur l’architecture antique (Aix-en-Provence).