Numérisation du trésor monétaire de Liffré

, par Agnès Tricoche

Porteurs du projet : Katherine Gruel et Thierry Lejars (AOrOc), en collaboration avec Matteo Tanghe, Sofiane Horache et Jean-Baptiste Houal

Le trésor de Liffré (musée de Bretagne, Rennes) comprend 1200 monnaies riedones qui constituent notre échantillonnage test pour les études de reconnaissance de coins, dans le cadre du contrat d’apprentissage de Matteo Tanghe et de thèse de Sofiane Horache débutée en janvier 2019. Il s’agit de scanner un maximum de monnaies directement dans les réserves du musée de Bretagne (4-15 février 2019). Le travail de reconnaissance des formes et de comparaison des empreintes se fera ensuite au laboratoire.

300 monnaies ont été déjà scannées et les premiers travaux sont concluants. Il s’agit maintenant de l’étendre à tout le trésor.

L’objectif est d’établir un protocole d’étude fiable, de définir les outils d’aide à la décision, d’automatiser au maximum les procédures d’identification des coins d’origine à partir des positifs empreints sur les monnaies. Il s’agira ensuite de produire l’image la plus complète de chaque coin à partir du découpage des parties les mieux conservées sur les monnaies.
 

Plus d’informations sur le site du Musée de Bretagne