Lejars Thierry
Art et Archéologie de l’Age du Fer. Productions métalliques

, par Marc-Antoine Rey

Directeur de recherche au CNRS

Contacter Thierry Lejars
BIBLIOGRAPHIE AOrOc

Academia


THÈMES DE RECHERCHE

Les celtes de l’age du fer et leurs productions métalliques : les artisans, les élites, la guerre et les dieux.
 

Mes travaux ont pour fil conducteur principal les productions métalliques du second âge du Fer européen, l’armement celtique en particulier. Ils couvrent différents domaines thématiques et géographiques de la protohistoire européenne. La religion, le funéraire et les questions de société et d’identité culturelle sont les points forts de cette recherche.

Les Celtes des auteurs antiques ont été identifiés très tôt aux cultures archéologiques de Hallstatt et La Tène, qui se sont épanouies et succédées sur une large partie du continent européen, au cours du premier millénaire avant notre ère. Ces peuples, entrés tôt en contact avec les sociétés méditerranéennes, développèrent une civilisation dynamique et originale, qui tout en étant sensible aux stimuli des cultures classiques, grecques et étrusques, n’en conserva pas moins sa spécificité. Si les concepts de ville et d’état émergent durant cette période, la société celtique s’affirme comme étant foncièrement rurale et élitaire.

Le travail du métal connaît durant les cinq derniers siècles avant notre ère un essor sans précédent en Europe tempérée et méditerranéenne. Les objets manufacturés, que livrent les fouilles, éclairent non seulement sur les avancées techniques des sociétés anciennes, mais aussi, à travers leurs usages, des aspects originaux propres au caractère et aux mentalités de ses populations. Au-delà des objets eux-mêmes, nous voyons se dessiner et se préciser l’image de quelques-uns des acteurs essentiels de la société celtique comme les artisans qui produisent, élaborent et mettent en œuvre les techniques, et les utilisateurs qui commandent et utilisent ces produits, à savoir les agriculteurs et surtout les élites avec leur composante guerrière, grande consommatrice de produits métalliques. 

Une part importante de ce travail est consacrée à l’armement, une production spécifique qui nous renseigne davantage sur les instruments de la guerre et les pratiques guerrières que sur la guerre elle-même. Elle nous renseigne enfin sur certains usages particuliers qui touchent au domaine des croyances. Les armes, objets de prestige et parfois de renom, distinguent ceux qui en ont la jouissance, accompagnent le défunt dans l’au-delà et figurent parmi les offrandes faites aux divinités tutélaires. Ces instruments et accessoires - armes, harnachements de chevaux, etc. - qui sont généralement l’apanage des guerriers et plus généralement des individus les plus marquants de la société font l’objet de soins particuliers et reçoivent fréquemment une ornementation de nature symbolique. Dans la mesure où les supports périssables ont généralement disparu, l’art celtique n’est plus perceptible qu’à travers l’éventail des productions métalliques (bijoux, vaisselle de luxe, armes, harnachements de chevaux, enseignes, trompettes, etc.). Cette recherche s’articule autour de trois axes :

- l’objet métallique comme marqueur chrono-culturel,
- les productions métalliques et le problème de leur uniformisation,
- les armes dans les pratiques religieuses et funéraires.

 

TRAVAUX EN COURS

Archéologie funéraire : Roissy (Val-d’Oise), Aléria (Corse, PCR), Monterenzio Vecchia (Emilie-Romagne, collab. D. Vitali), Montefortino (dir. P. Piana Agostinetti) et Serra Sant’Abbondio (Marche, collab. M. Cruciani).

 

Archéologie cultuelle : Tintignac (Corrèze, dir. Chr. Maniquet), Saumeray (Eure-et-Loir) et Allonnes (Sarthe, dir. K. Gruel et V. Brouquier-Reddé).

 

PUBLICATIONS EN PRÉPARATION

  • La Tène, un site, un mythe. La collection Schwab à Bienne (Suisse), Cahiers d’archéologie romande, à paraître.
  • La nécropole de Monterenzio Vecchio. En collaboration avec D. Vitali.
  • Publication de matériels laténiens provenant de fouilles anciennes et récentes réalisées dans le Latium.

PARCOURS

2011 : HDR, Université de Paris I, sous la dir. de O. Buchsenschutz : Du fer pour la guerre et les dieux. Les Celtes de l’âge du fer vus à travers leurs productions métalliques.
2001-2005 : Chargé de cours, Université de Bourgogne.
1994 : Chargé de recherche au CNRS.
1993 : Thèse de Doctorat « nouveau régime », Université de Paris I, sous la dir. de O. Buchsenschutz : les fourreaux d’épée du sanctuaire de Gournay-sur-Aronde.
1994 : Chargé de recherche au CNRS.