Fouriaux François
Micro-stratigraphie tri‑dimensionnelle

, par Agnès Tricoche

Thèse de doctorat débutée en 2018
Direction : William Van Andringa
École doctorale : EPHE, ED 472
Topographe Géomaticien de l’École française de Rome

Contacter François Fouriaux


Intitulé de thèse  :
Une nouvelle méthode d’analyse spatiale tridimensionnelle pour la compréhension microstratigraphique de la constitution des niveaux archéologiques

 

THÈMES DE RECHERCHE

Analyses spatiales de la dispersion des objets fragmentés
Étude des gestes et des séquences de commémorations funéraires par l’analyse microstratigraphique

TRAVAUX EN COURS

Thèse de doctorat ( depuis novembre 2019) : « L’espace d’un instant :
Une nouvelle méthode d’analyse spatiale tridimensionnelle pour la compréhension
microstratigraphique de la constitution des niveaux archéologiques », sous la direction de William Van Andringa (EPHE).

Nous proposons de développer au cours de cette recherche une méthode d’analyse spatio-temporelle innovante à très haute résolution, s’appuyant sur les nouvelles technologies 3D et les études pluridisciplinaires déployées dans le cadre du programme de recherche sur Porta Nocera. L’étude fine des niveaux de sols de la nécropole a permis de mettre au jour de nombreux objets et fragments d’objets en liens avec les gestes de commémoration funéraire. L’attribution précise de ces éléments à un geste particulier associé à une sépulture demeure floue et n’est aujourd’hui suggérée que par la proximité du mobilier et des stèles funéraires. A l’aide de la visualisation en trois dimensions des liaisons entre les fragments d’objets, nous pouvons étudier la dispersion des éléments dans le volume sédimentaire et comprendre les séquences des gestes et des actions réalisées dans l’espace funéraire. Dans le cadre de notre étude sur Porta Nocera, il s’agira d’établir les relations stratigraphiques extrêmement ténues qui relient les fragments et que seuls l’analyse spatiale tridimensionnelle de précision combinée à un emplois de la théorie des graphes permettront de mettre en évidence. Grâce à l’observation du volume sédimentaire et de la position exacte de chaque objet en son sein, nous pourrons ainsi aborder les questions temporelles complexes du temps court, du temps continu, et des rythmes de fréquentation. Les données découvertes dans ce contexte de conservation exceptionnel sera comparé d’une part à jeux de données expérimentaux donnant l’état initial des fragmentations et dispersions, et d’autre part à d’autres secteurs de la nécropoles ayant livré des assemblages de mobiliers similaires.

RATTACHEMENT

Axe 4 de l’UMR 8546 AOrOc : Approches du sacré et du funéraire

Groupe de recherche sur l’Archéologie du geste ( GRAG ) - Matérialité de l’action et analyse spatiale.

PARCOURS PROFESSIONNEL

Depuis février 2018 : Topographe géomaticien du service archéologique de l’École française de Rome (EFR)
Septembre 2013 à février 2018 : Ingénieur de Recherche Géomatique, Bureau d’étude archéologie Eveha.
2008-2013 : Responsable topographie géomatique, Service archéologie de la ville de Chartres
2005-2008 : Attaché de conservation du patrimoine, Service archéologie de la ville de Chartres
 
PARCOURS UNIVERSITAIRE

2013 : Master 2 Archéologie des périodes Historiques ( La restitution tridimensionnelle des
portiques de sanctuaire en Gaule romaine), sous la direction d’ O. de Bigault de Cazanove, Université Paris 1.
2004 : Maîtrise Archéologie ( La déesse Inanna - Ishtar du IVe au IIe millénaire), sous la direction de M. Casanova, Université Rennes 2
2003 : Licence Histoire, Université Rennes 2
2000 : Baccalauréat général Littéraire, Lycée Chateaubriand, Rennes

ACTIVITÉS ARCHÉOLOGIQUES

Programmes EFR depuis 2018 :
Italie, Pompéi, nécropole de Porta Nocera, « Étude des processus de formation et de développement d’un paysage funéraire romain ( Ier s. av. Ier s. apr. J.-C.) », dir. W. Van Andringa, H. Duday, et Th. Creissen.
Italie, Pompéi, programme DELPO, « Étude comparative des activités de production des villes antiques de Délos et Pompéi », dir. E. Le Quéré et N. Monteix.
Italie, Sicile, Mégara Hyblaea, « Recherches sur l’urbanisme de la colonie grecque archaïque de Mégara Hyblaea », dir. H. Trézigny et J.-Chr. Sourisseau.
Italie, Ostie-Portus,« Recherches sur le complexe portuaire d’Ostie-Portus », dir. C. Virlouvet, N. Laubry, E. Bukowiecki, F. Zevi, G. Olcese, R. Sebastiani, S. Keay.
Italie, Atella, « Étude du site Paléolithique ancien du site de Cimitero di Atella en Basilicate », dir. D. Aureli et R. Rocca
Croatie, Kvarner, « Étude archéologique et historiques des monastères et sites écclésiaux insulaires des l’Antiquité tardive et du Haut Moyen Âge dans l’espace dalmate historique », dir. S. Bully, M. Cauševic-Bully et S.Gioanni.  

Programmes de recherches achevés :

Italie, Pompéi, « Organisation, gestion et transformations d’une zone suburbaine : le secteur de la Porte d’Herculanum à Pompéi, entre espace funéraire et commercial », dir. S. Zanella, L. Cavassa, N. Laubry et N. Monteix, 2015-1016.
Italie, Pompéi, « Pistrina, Étude des boulangeries de l’Italie romaine », dir. N. Monteix, 2008-2014.
France, Orival (76), « Étude de l’impact de la réorganisation des réseaux commerciaux sur les occupations rurales dans la Basse vallée de la Seine, fouilles archéologiques de la villa antique du Grésil, dir » , J. Speiser, 2012-2016.
France, Archipel Chausey (50), « Prospections et sondages de l’archipel Chausey en vue de déterminer les traces d’occupations mésolithiques et néolithiques », dir. C. Sevin, M. Laforge, F. Fouriaux, 2014.
 
Technicien et topographe sur nombreuses fouilles et diagnostiques archéologiques préventifs réalisés sur le territoire métropolitain depuis 2005.